Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le secrétariat général à la Ville et le CIPD publient un guide sur la médiation sociale en matière de tranquillité publique

La médiation « a connu ces dernières années une professionnalisation croissante des personnes et des structures qui s'est traduite notamment par une plus grande qualification des intervenants et une amélioration qualitative » de ses pratiques. C'est ce qu'explique le CIPD dans son «  guide sur la médiation sociale en matière de tranquillité publique », publié en juin 2012. Mais pour « renforcer la professionnalisation » de la médiation, le comité suggère d'améliorer « la formation des encadrants intermédiaires ». « Elle souffre encore aujourd'hui d'une faiblesse de l'offre de formation spécifique dans le domaine universitaire. S'il existe des diplômes universitaires (DU) de niveau bac plus 2 ou 3 dans le domaine de l'intervention sociale ou de la médiation, aucune à ce jour n'est spécifiquement adaptée à l'encadrement de la médiation sociale. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Des pistes se dégagent pour le futur de la prévention de la délinquance » (Didier Chabrol, CIPD)

« Quelques semaines après l'installation du nouveau gouvernement, des pistes se dégagent pour le futur de la prévention de la délinquance. Elles doivent être creusées et précisées », affirme le secrétaire général du CIPD, Didier Chabrol, mercredi 27 juin 2012. Il s'exprimait dans le cadre du colloque organisé par le FFSU (Forum français pour la sécurité urbaine), à Paris (AEF Sécurité globale n°211948). Le ministre de l'Intérieur et tous les ministres concernés se posent la question du « futur de la prévention de la délinquance », ajoute-t-il. La première piste est « l'affirmation de la prévention de la délinquance comme une priorité gouvernementale et aussi comme un volet indispensable de la politique de sécurité. L'organisation gouvernementale a confirmé les rôles installés, celui de leader du ministère de l'Intérieur, et les rôles très importants des ministères de la Justice, de l'Éducation nationale et de la Ville. »

Lire la suiteLire la suite
Le CIPD souligne « une accéleration » de la mise en oeuvre de la politique de prévention de la délinquance, mais « un manque d'évaluation »

« L'année 2011 a été marquée notamment par une accélération de la mise en oeuvre des orientations de la politique de prévention de la délinquance fixées par la loi du 5 mars 2007 et le plan national du 2 octobre 2009. » C'est ce qu'indique le CIPD (Comité interministériel de prévention de la délinquance), dans un rapport intitulé « La politique de prévention de la délinquance en 2011 », remis en avril 2012 au Parlement. « La deuxième année de mise en oeuvre du plan national s'est en effet traduite par des avancées significatives qui ont trouvé des résultats concrets dans les cinquante mesures qu'il comprend », précise-t-il dans l'introduction du rapport.

Lire la suiteLire la suite