Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

UE : la Commission souhaite que 60 % des articles sur des recherches financées par des fonds nationaux soient en accès libre d'ici 2016

« D'ici à 2016, 60 % des articles scientifiques sur des travaux financés par des fonds publics dans l'UE doivent être disponibles en accès libre. » Tel est l'objectif fixé par la Commission européenne dans une recommandation rendue publique mardi 17 juillet 2012 dans le cadre de la signature de plusieurs accords destinés à finaliser l'ERA (Espace européen de la recherche) d'ici à 2014 (AEF n°210125). Les États membres devront donc « prévoir des mécanismes » pour la mise en open-access des résultats de la recherche financée par les programmes nationaux. Cet objectif complète la décision prise, en mai 2012, par la commissaire européenne en charge de la Société numérique, Neelie Kroes, de faire en sorte qu'à partir de 2014, tous les articles produits avec l'aide de fonds du 8e PCRD Horizon 2020 soient mis à disposition en libre accès, soit immédiatement par l'éditeur, qui les publiera en ligne (les coûts de publication engagés pourront être remboursés par la Commission européenne), soit par les chercheurs, six mois au plus tard après la publication (12 mois pour les sciences sociales et humaines), via des archives libres d'accès, déclare la Commission. Cette annonce avait été faite à l'occasion de la conférence sur le projet Peer (Publishing and the Ecology of European Research) (AEF n°213080).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Archives ouvertes : le comité d'éthique du CNRS rend son avis et met en garde sur le modèle « open access gold »

« Face aux augmentations injustifiées des tarifs de publication de certaines maisons d'édition, le CNRS devrait s'associer aux initiatives prises par des institutions universitaires pour créer un rapport de force permettant d'obtenir des prix raisonnables des divers abonnements auprès des éditeurs scientifiques, suivant en cela des pratiques qui se développent à l'étranger. » C'est une des recommandations émises par le Comets (comité d'éthique du CNRS) dans un avis sur le libre accès aux publications scientifiques, publié le 29 juin 2012. Le Comets met en particulier en exergue l'importance de valoriser le système d'archives ouvertes HAL (hyper articles en ligne) du CNRS, « considéré comme l'archive commune à l'ensemble de la communauté de l'enseignement supérieur-recherche » et « la seule en France qui a les moyens d'offrir des garanties notamment en termes de pérennité des documents ».

Lire la suiteLire la suite
Open access : le Wellcome Trust britannique va réduire ses subventions aux chercheurs qui ne mettent par leurs résultats en libre accès

« Toutes les publications liées à un projet de recherche financé par la fondation britannique Wellcome Trust doivent être gratuitement accessibles au public, faute de quoi celle-ci suspendra le dernier paiement des subventions et les publications concernées ne seront pas prises en compte dans l'étude des demandes de subventions ultérieures. » C'est ce qu'annonce jeudi 28 juin 2012 la fondation qui, selon le quotidien The Guardian, est la deuxième plus importante au monde dans le domaine de la recherche médicale, en apportant à ce secteur 600 millions de livres chaque année [750 millions d'euros]. Ces règles s'appliquent à tous les articles publiés depuis le 1er octobre 2009. « Le Wellcome Trust s'engage à garantir que les résultats des projets de recherche qu'il finance soient accessibles gratuitement pour enrichir les connaissances et faire en sorte qu'elles puissent être pleinement utilisées au bénéfice de la santé et de l'intérêt public », précise la fondation.

Lire la suiteLire la suite
« Les résultats des recherches financées par l'Union européenne devront être publiés en open access » (Neelie Kroes, commissaire européenne)

« Aujourd'hui, la publication en open access [libre accès] représente plus de 7 500 revues et 20 % des articles scientifiques. (…) Ce n'est pas assez. Pourquoi en sommes-nous encore à 20 % plutôt qu'à 100 % ? » C'est ce que déclare la commissaire européenne en charge de la Société numérique, Neelie Kroes, le 29 mai 2012 à Bruxelles (Belgique), à l'occasion de la conférence sur le projet Peer (Publishing and the Ecology of European Research). Ce projet est destiné à étudier l'utilisation par les scientifiques de l'open access et à réfléchir à un nouveau système économique qui prenne en compte et les règles du marché de l'édition, et le principe du libre accès à la connaissance. La commissaire, qui regrette que la progression de la publication en open access des résultats de recherche « ne progresse pas vite », annonce dans son discours que « les résultats des recherches financées par l'Union européenne devront être publiés en open access ».

Lire la suiteLire la suite
Open access : Couperin, relais national du projet européen OpenAirePlus, une « infrastructure participative » de 5,2 millions d'euros

En vue de « développer une infrastructure participative pour décrire, diffuser et relier des entités de l'IST (publications, datasets et sources de financement) dans une logique d'open access », le projet OpenAireplus a démarré en décembre 2011 pour une durée de 30 mois. Il implique tous les États membres de l'Union européenne, ainsi que la Suisse, la Croatie, la Turquie, l'Islande et la Norvège, indique mardi 29 mai 2012 Jean-François Lutz, de l'université de Lorraine et membre de l'association Couperin qui intervient comme relais national en France. Le projet porte sur un budget de 5,2 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite
Archives ouvertes : Medoanet, un projet européen pour coordonner les politiques d'open access en Europe du Sud

« Le paysage de l'open access dans la région Europe du Sud n'est pas très homogène, il existe des initiatives isolées et pas d'archives nationales » à la manière de ce que propose le CNRS avec HAL (hyper-articles en ligne), indique à AEF Serge Bauin, directeur de l'information scientifique et technique du CNRS. Le projet européen Medoanet (Mediterranean open access network, www.medoanet.eu), pour lequel le CNRS est partenaire, est précisément destiné à oeuvrer en faveur d'une coordination des politiques nationales et régionales de promotion du libre accès aux résultats de la recherche, notamment des archives ouvertes, menées en Grèce, Italie, France, Espagne, Portugal et Turquie. Prévu sur deux ans, il a démarré officiellement le 1er décembre 2011, la première réunion s'étant déroulée à Athènes le 27 janvier dernier. Des conférences nationales seront organisées en novembre 2012 dans chacun des six pays visés avant une conférence européenne de restitution des résultats du projet.

Lire la suiteLire la suite
La mise en open-access des résultats de recherche permet d'économiser 35,2 millions d'euros par an au secteur public britannique (rapport)

« Le coût total des abonnements aux revues papier pour le secteur public tourne autour de 135 millions de livres par an (166,4 millions d'euros). Les économies qui découlent de la mise à disposition d'articles en OA (open-access [accès libre]) (qu'il s'agisse d'un accès par la 'voie d'or' ou par la 'voie verte' [1]) sont de 28,6 millions de livres (35,2 millions d'euros) (26 millions de livres en coût d'accès et 2,6 millions de livres en temps gagné). » C'est ce qui ressort d'un rapport intitulé « les bénéfices du libre accès aux résultats de recherche scientifique pour le secteur public », publié par le Jisc britannique (Joint Information Systems Committee [2]), mardi 1er mai 2012, à la veille de l'annonce officielle par le ministre britannique des Universités et de la Science David Willetts du projet du gouvernement britannique de développer un site en open-access pour la recherche financée par l'argent public (AEF n°215722). Au-delà de cette économie, le rapport estime que « chaque tranche de 5 % supplémentaire d'articles de revue placés en open-access entraîne une économie de 1,7 million de livres (2,1 millions d'euros) en plus pour le secteur public, même dans le cas où cela ne permettrait pas de réaliser des économies sur les abonnements ».

Lire la suiteLire la suite