Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°210009

« Il est impossible de démontrer le lien mécanique entre le développement de l'apprentissage et la diminution du chômage des jeunes » (Céreq)

« Au niveau macro-économique, il est impossible de démontrer le lien mécanique entre le développement de l'apprentissage et la diminution du chômage des jeunes », estime Claudine Romani, chargée de mission au Céreq dans une étude datée de mai 2012 (Bref n°299) et intitulée « Pour une approche circonstanciée de l'apprentissage ». Dans cette étude, elle s'appuie sur les modèles développés dans d'autres pays, notamment l'Allemagne. Selon elle, « le modèle allemand peut être une source d'inspiration pour l'évolution du système français, mais pas dans une logique de mimétisme qui ne donnera jamais les résultats escomptés. L'alternance est sans doute un élément d'amélioration de l'insertion individuelle des jeunes et une voie d'accès à une qualification reconnue. Néanmoins, au-delà des systèmes éducatifs, la croissance économique et la conjoncture, les stratégies de recrutement des entreprises ou le fonctionnement des marchés du travail sont plus que jamais des facteurs majeurs pour l'insertion globale des jeunes dans l'emploi. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Développer l'alternance et cibler ceux qui en ont le plus besoin » pour favoriser l'insertion des jeunes (Institut Montaigne et E&P)

« L'exemple allemand nous montre que l'alternance est l'une des pistes les plus fécondes pour favoriser l'accès à l'emploi des jeunes sortis tôt du système scolaire, à qui elle apporte un métier et des compétences, un savoir-être et un savoir-faire nécessaires à la vie professionnelle », soulignent l'Institut Montaigne et Entreprise & Personnel (1) dans une note réalisée conjointement sur l'insertion professionnelle des jeunes peu qualifiés, rendue publique lundi 2 juillet 2012. Ils formulent une série de propositions pour actionner les « bons leviers » pour faciliter l'accès à l'emploi des jeunes sans diplôme et « faire émerger un environnement plus favorable à l'accueil des jeunes peu qualifiés dans les entreprises ». Selon l'Institut Montaigne et Entreprise & Personnel, « le système français d'apprentissage reste illisible et complexe, notamment pour les petites et moyennes entreprises et pour les jeunes qui en ont le plus besoin, avant tout ceux qui risquent de sortir du système scolaire sans qualification ».

Lire la suiteLire la suite
Jeunesse : le CESE recommande d' « instaurer un droit à la qualification et à la formation pour tous, assorti d'une allocation »

Améliorer l'accès à la formation et à l'emploi « par un redéploiement des différentes aides » pour « abonder [celles] qui sont efficaces et supprimer les autres », c'est ce que recommande le CESE (Conseil économique, social et environnemental), dans un projet d'avis intitulé « Droits formels / droits réels : améliorer le recours aux droits sociaux des jeunes », qui est soumis au vote du Conseil en séance plénière le mardi 12 juin 2012. Actant qu' « aujourd'hui les jeunes sont davantage que leurs aînés exposés à la précarité du marché du travail et plus vulnérables au chômage », le CESE formule plusieurs recommandations en matière d'éducation, de logement, de santé, d'insertion et d'accès à l'emploi des jeunes. Le conseil préconise ainsi de « garantir à chaque jeune l'accès à une formation tout au long de la vie et à une qualification ». Il recommande d' « instaurer un droit à la qualification et à la formation pour tous, assorti d'une allocation ».

Lire la suiteLire la suite
« L'alternance reste encore à construire et doit s'inscrire dans un vaste projet politique pour l'insertion » (Vincent Merle, Cnam)

« Si la volonté de développer les formations professionnelles en alternance est aujourd'hui partagée par tous les courants politiques, elles affichent de piètres résultats en matière d'insertion des jeunes dans l'emploi », analyse Vincent Merle, professeur titulaire de la chaire « Travail, emploi, acquisitions professionnelles » au Cnam et responsable de l'équipe « métiers de la formation » lors de la conférence intitulée « l'alternance au-delà des discours » organisée au Cnam le mardi 22 mail 2012. Avec Michel Théry, chef du département formation et certification au Cereq, Vincent Merle propose d'éviter « les impasses actuelles » des représentations négatives « qui entachent l'alternance ». Il s'agit pour Vincent Merle et Michel Théry de définir les conditions pour qu'émerge un « vaste projet politique » pour « une alternance tout au long de la vie ».

Lire la suiteLire la suite
Régionalisation, maintien de deux contrats d'alternance, réforme du financement de la formation : la « contribution du Cereq au débat public »

« Créer des fonds régionaux destinés à protéger les transitions professionnelles », « préserver et développer la diversité des formes juridiques des contrats de formation en alternance », « renoncer à la mutualisation du financement de la formation des salariés par les entreprises de dix salariés et plus, notamment en matière de plan de formation ». Telles sont les principales propositions du Cereq (Centre d'études et de recherches sur les qualifications) dans sa « contribution au débat public » du mois de mars 2012, consacrée d'une part à l'accès des jeunes à l'emploi et d'autre part à la sécurisation des parcours professionnels. Le Cereq n'exclut pas, par ailleurs, de revenir sur « l'obligation de dépense d'un certain pourcentage de la masse salariale » pour le financement du plan de formation, puisqu'il évoque une simple possibilité de maintenir cette obligation.

Lire la suiteLire la suite