Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Sciences Po Paris : les projets des candidats à la succession de Richard Descoings. Partie 4 : Pierre Mathiot, directeur de l'IEP de Lille

« À mon sens, l'enjeu principal pour les années à venir, à tout le moins les cinq années d'un mandat, est de réformer la gestion de l'établissement pour pouvoir poursuivre son développement », écrit Pierre Mathiot, directeur de l'IEP de Lille, dans son dossier de candidature à la direction de Sciences Po Paris. « Dit autrement, il s'agit d'être en mesure de gérer la tension d'une école publique d'excellence, soucieuse de sa responsabilité sociétale, adossée à une fondation au statut original, engagée très avant tant dans l'internationalisation de l'enseignement supérieur que dans un partenariat infra-parisien mais dont l'identité et le positionnement, voire l'intérêt si l'on considère la part occupée par les financements publics et la dynamique de Sorbonne Paris Cité, doivent demeurer du côté du public. » Voici le détail du projet de Pierre Mathiot, long de huit pages, après ceux de Gilles Andréani (AEF n°211457), Christine Musselin (AEF n°210446) et Olivier Faron (AEF n°210360) (1). Concernant la procédure de recrutement en cours, les quatre candidats de la « short-list » officieuse (AEF n°210649) ont tous été formellement reçus le 12 juillet par le comité de sélection présidé par Michel Pébereau, qui les a interrogés sur leur projet pour l'institution. Les autres candidats, qui n'ont à ce jour reçu aucune consigne, sont reçus individuellement par Michel Pébereau (comité de direction de Sciences Po) ou par Jean-Claude Casanova (FNSP), à leur demande.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sciences Po Paris : les projets des candidats à la succession de Richard Descoings. Partie 3 : Olivier Faron, directeur général de l'ENS Lyon

« Affirmer Sciences Po comme une grande école universitaire » : c'est l'idée structurante du projet d'Olivier Faron, directeur général de l'ENS de Lyon (AEF n°216613), dans son dossier de candidature à la direction de Sciences Po Paris (AEF n°212587). « Il y a bien aujourd'hui une marque Sciences Po qui force le respect, écrit-il. Les cinq années à venir doivent permettre d'aller plus loin pour en faire un établissement de référence tant pour sa politique de formation et de recherche que pour sa gestion administrative et financière. » Olivier Faron organise son projet, long de neuf pages, selon les axes suivants : « renforcement des missions académiques et professionnalisantes », « amplification de l'ouverture », « gestion opérationnelle d'un grand établissement au profit de tous ses personnels enseignants et administratifs, de ses élèves et de tous ses 'usagers' » et « positionnement réussi au sein du monde de l'enseignement supérieur, de l'initiative d'excellence aux partenariats internationaux ». Voici le détail du projet d'Olivier Faron, après ceux de Gilles Andréani (AEF n°211457) et de Christine Musselin (AEF n°210446). Les trois autres candidats temporairement « short-listés » par le comité d'instruction des candidatures, Hervé Crès, Dominique Reynié et Jean-Michel Blanquer (AEF n°210649) n'ont pour l'instant pas souhaité communiquer sur le contenu de leur projet.

Lire la suiteLire la suite
Sciences Po Paris : les projets des candidats à la succession de Richard Descoings. Partie 2 : Christine Musselin, directrice du CSO

« Consolider l'œuvre de Richard Descoings » de transformer Sciences Po en « une des plus grandes universités de recherche en sciences humaines et sociales » et « achever cette mutation » : voilà la direction que se donne Christine Musselin, directrice du CSO (Centre de sociologie des organisations, UMR Sciences Po-CNRS) et candidate à la direction générale de Sciences Po Paris (AEF n°212538), dans son dossier de candidature long de 11 pages. Elle organise son projet autour de « deux axes prioritaires » : « accélérer la montée en puissance de la recherche à Sciences Po » et « repenser sa gouvernance » de manière à « être adaptée aux nouveaux enjeux » découlant de la croissance numérique de l'IEP, de la « refondamentalisation » des cursus et de la « place croissante accordée à la recherche », autant d'éléments qui ont « entraîné la création de nouvelles instances et de nouveaux niveaux décisionnels ». Elle estime aussi qu'il faudra « mener à son terme la réforme de l'enseignement », « sécuriser les financements » et « faire de Sciences Po un partenaire incontournable et un acteur majeur de son environnement national, européen et international ». Voici le détail du projet de Christine Musselin, après celui de Gilles Andréani (AEF n°211457). Les trois autres candidats temporairement « short-listés » par le comité d'instruction des candidatures, Hervé Crès, Dominique Reynié et Jean-Michel Blanquer (AEF n°210649) n'ont pour l'instant pas souhaité communiquer sur le contenu de leur projet pour Sciences Po.

Lire la suiteLire la suite
Sciences Po Paris : Jean-Claude Casanova précise que la short-list des 4 candidats « était exacte » mais qu'elle est « loin d'être achevée »

La « short-list » des quatre candidats à la direction de Sciences Po Paris qui auraient été retenus par le comité d'instruction des candidatures, publiée par le site slate.fr de manière non sourcée le 29 juin 2012 (AEF n°211457), « était exacte mais est loin d'être achevée », précise à AEF Jean-Claude Casanova, président de la FNSP (Fondation nationale des sciences politiques), mardi 10 juillet 2012. « C'est une première étape, mais il y en aura d'autres. Cela signifie que ceux qui n'y figurent pas ont moins de chances que d'autres », dit-il aussi. Pressé de préciser ces propos, Jean-Claude Casanova poursuit : « Cette liste peut être modifiée. C'était un premier choix du comité, mais notre intention est de nous réunir de nouveau - la date n'est pas encore fixée - et nous examinerons la situation. Certains candidats seront reçus. Nous sommes dans une phase d'information, rien n'est donc gravé dans le marbre. »

Lire la suiteLire la suite
Sciences Po Paris : quatre candidats à la direction sont retenus par le comité de sélection. Partie 1 : le projet de Gilles Andréani

Les quatre candidats retenus par le comité de sélection pour succéder à Richard Descoings à la direction de Sciences Po Paris sont Gilles Andréani, magistrat à la Cour des comptes, Jean-Michel Blanquer, Dgesco, Hervé Crès, administrateur provisoire de Sciences Po Paris (AEF n°213311) et Dominique Reynié, directeur de la Fondapol, indiquent à AEF plusieurs sources, vendredi 29 juin 2012, confirmant l'information révélée ce matin par le site d'information Slate. Le service de communication de Sciences Po indique pour sa part qu'il ne peut ni confirmer, ni infirmer cette « short-list ». Le futur directeur de l'IEP parisien doit être nommé avant octobre prochain (AEF n°214510). AEF a proposé à chacun de ces quatre candidats de publier une synthèse de leur projet pour Sciences Po. Gilles Andréani inaugure cette série.

Lire la suiteLire la suite
Sciences Po : Hervé Crès, Pierre Mathiot et Dominique Reynié sont les candidats déclarés à la direction ; J.-Michel Blanquer ne dément pas

Hervé Crès, administrateur provisoire de Sciences Po Paris (AEF n°213311), Pierre Mathiot, directeur de l'IEP de Lille, et Dominique Reynié, directeur de la Fondapol, sont tous trois ouvertement candidats à la succession de Richard Descoings à la direction de l'IEP de Paris, au terme du processus de dépôt des candidatures, vendredi 15 juin 2012. Quant à Jean-Michel Blanquer, Dgesco, joint par AEF, il « n'infirme ni ne confirme [sa] candidature, et ne souhaite faire aucun commentaire » (AEF n°212642). Sciences Po Paris a par ailleurs décidé de ne pas publier la liste clôturée des candidats, indique le service de communication de l'établissement.

Lire la suiteLire la suite
Sciences Po Paris : une procédure de recrutement du futur directeur est instaurée. Ce dernier sera nommé « avant octobre prochain »

« La disparition tragique de Richard Descoings (AEF n°217668) a conduit le conseil [d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques] à examiner la question de sa succession (AEF n°214991) », indique Sciences Po Paris, mardi 22 mai 2012, dans un communiqué faisant suite à la séance du CA de la FNSP qui s'est tenue le même jour. « Comme il était à la fois directeur de l'Institut d'études politiques de Paris (qui est un établissement public) et administrateur de la Fondation, son successeur devra être désigné afin d'exercer les deux fonctions », explique l'établissement.

Lire la suiteLire la suite