Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Toulouse : Olivier Simonin (INPT) et Didier Marquis (Insa) réfléchissent à la construction du collège d'ingénierie « Toulouse Tech »

« Pour construire Toulouse Tech (AEF n°225487), je pense qu'il faut commencer par monter des projets bilatéraux, ou trilatéraux, qui n'associeraient pas toute la communauté du collège potentiel, car nous savons que ceci est pour l'instant compliqué. Le collège Toulouse Tech est un objet qui reste à définir », expose à AEF Didier Marquis, directeur de l'Insa Toulouse, le 17 juillet 2012, en précisant que « pour ce qui est de donner une existence institutionnelle à Toulouse Tech », il reste « pour l'instant prudent ». « Les discussions concernant Toulouse Tech continuent en parallèle de la réflexion sur l'Université de Toulouse et de la concertation pour l'idex (AEF n°213917) », déclare de son côté Olivier Simonin, président de l'INPT, le 27 juin 2012. Il affirme que l'INPT, « qui est déjà une structure fédérale avec une autonomie forte des directeurs d'écoles », est « prêt » et que selon lui, « une étape préliminaire essentielle est l'adhésion de l'Insa Toulouse à un projet commun de rapprochement ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
INP Toulouse : Olivier Simonin, nouveau président, explique vouloir « garder le projet de l'idex en l'ajustant à la marge »

« On peut garder le projet Uniti de l'idex en l'ajustant à la marge, pour en faire quelque chose qui recueille l'adhésion d'une majorité des acteurs du site toulousain. Les verrous actuels ne demandent pas que l'on revoie tout », déclare Olivier Simonin, nouveau président de l'INP de Toulouse (AEF n°217594), lors d'un point presse mardi 24 avril 2012 visant à expliquer la position de son établissement dans la perspective de la future Université de Toulouse. « Apporter des ajustements à la marge ne signifie pas que c'est anodin, mais simplement que cela ne remet pas en cause globalement le projet qui a gagné », précise Olivier Simonin. Il désire « réformer le projet sans le casser ». « Repartir de zéro n'aurait pas de sens », affirme-t-il. « Le projet Uniti a été déposé par une équipe projet. Maintenant, il faut convaincre les établissements qu'il faut le suivre. »

Lire la suiteLire la suite