Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Marion Guillou, PDG de l'Inra (2000-2012) : « Les métaprogrammes sont une révolution » pour aborder les « grands enjeux planétaires »

Marion Guillou quitte la présidence de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) le 28 juillet 2012, après douze ans passés à la tête de l'institut, d'abord comme directrice générale (2000-2004), puis comme PDG (2004-2012). François Houllier, directeur général délégué à l'organisation, aux moyens et à l'évaluation scientifiques de l'Inra, est nommé pour lui succéder, en conseil des ministres le 25 juillet (AEF n°210844). Dans un entretien accordé à AEF le 12 juillet 2012, Marion Guillou retient de ses mandats la transformation des missions de l'Inra, passées de la seule recherche finalisée en agriculture au « tripode » composé des recherches en agriculture, alimentation et environnement, dans un contexte de plus en plus international. Cette transformation a été préparée et se poursuit à travers l'élaboration de la stratégie de l'institut, qui a fait l'objet de trois documents d'orientation successifs : ceux des périodes 2001-2004 (« Évoluer vers l'Inra du futur ») puis 2006-2009 (« La Recherche d'aujourd'hui pour l'agronomie de demain ») ont vu la montée en puissance des thèmes de l'alimentation et de l'environnement. Le dernier en date (2010-2020), intitulé « Une science pour l'impact », prend en compte le domaine de l'agroécologie et les démarches prédictives en recherche, tout en instaurant un pilotage transdisciplinaire à travers des « métaprogrammes » tendus vers les « grands enjeux planétaires » que sont la nécessité de nourrir la planète tout en protégeant l'environnement et en valorisant les énergies naturelles.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Inra : le budget 2012 prévoit d'économiser une dizaine de millions d'euros sur « certains crédits de fonctionnement et d'investissement »

Le budget primitif de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) pour l'année 2012 s'élève à 850 millions d'euros, en « légère progression » par rapport à celui de 2011 (+ 0,7 %). « Dans une période de forte tension pour les finances publiques, marquée par une nouvelle baisse de la subvention de fonctionnement de l'établissement, et du fait de la dynamique de certains postes de charges, la construction du budget pour l'année 2012 a nécessité de faire des choix en matière de priorités », explique à AEF Michel Eddi, directeur général délégué chargé de l'appui à la recherche. « Entre le budget primitif 2011 et celui de 2012, c'est une contraction des dépenses d'une dizaine de millions d'euros qu'il a fallu réaliser pour parvenir à un équilibre en charges et produits », précise-t-il. Pour l'assurer, l'Inra choisit « d'assurer le maintien de l'emploi titulaire en renouvelant tous les départs en retraite tout en poursuivant sa politique de maîtrise de la masse salariale », et décide « de faire porter l'économie nécessaire sur certains crédits de fonctionnement et d'investissement, en privilégiant cependant le soutien direct à la recherche », indique la présentation du budget 2012 que l'organisme a communiquée à AEF, fin décembre 2011. Ainsi, l'Inra prévoit de faire passer les dépenses de masse salariale de 565,4 millions d'euros en 2011 à 560,7 millions d'euros en 2012, tandis que les charges de fonctionnement et d'investissement passent de 114,2 millions d'euros dans le budget primitif 2011 à 105 millions d'euros en 2012.

Lire la suiteLire la suite
Inra : plus de 200 contributions à une consultation en ligne sur les priorités scientifiques de l'institut

Ce sont « 10 000 internautes du monde entier » qui ont visité le site internet www.inra2014.info, que l'Inra a lancé pour y recueillir, entre janvier et avril 2010, des suggestions susceptibles d'enrichir sa réflexion « sur son avenir scientifique » et sur les « priorités de la recherche agronomique » (AEF n°277875). Au total, 210 contributions y ont été déposées par des chercheurs, des représentants d'institutions, des partenaires privés, des associations, des élus et politiques et, plus généralement, « des citoyens attentifs aux questions de recherche ». Mais les personnels de l'Inra s'y sont également exprimés directement et « près de 150 réponses ont été rédigées par les directeurs scientifiques de l'institut ».

Lire la suiteLire la suite