Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Nexity annonce une « résistance de [ses] performances commerciales dans un marché dégradé » au premier semestre 2012

« Dans [un] contexte de marché dégradé, doublé de fortes incertitudes sur le plan économique, [Nexity] fait preuve d'une bonne résistance en matière de performances commerciales. [Le groupe] peut s'appuyer sur la complémentarité de ses différentes activités et son bilan solide pour passer ce cap et profiter à terme de la future reprise du marché », indique Alain Dinin, PDG de Nexity, à l'occasion de la publication, mercredi 25 juillet 2012, des chiffres du groupe pour le premier semestre 2012. Ainsi, le chiffre d'affaires semestriel, qui s'élève à 1,2 milliard d'euros, est « quasi-stable » par rapport au premier semestre 2011 (- 0,8 %), dont 773,4 millions pour le pôle immobilier résidentiel. Avec 5 778 réservations nettes de logements et lots de terrains à bâtir (4 633 logements et 965 terrains), ce secteur accuse, selon Nexity, un « recul limité » (- 13 %) par rapport au premier semestre 2011 et représente une valeur de 993 millions d'euros (- 17 %).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Présidentielle 2012 : Nexity appelle les candidats à travailler les problématiques de l'accession à la propriété et du locatif 

Modifier la loi SRU en fonction des besoins locaux ; relancer l'accession à la propriété grâce à un « prêt à taux zéro recalibré » modulable en fonction des régions ; relancer l'investissement locatif privé et institutionnel et la construction de résidences seniors ou étudiantes grâce à un système efficace d'incitations fiscales ou créer les conditions d'un « choc foncier ». Telles sont quelques-unes des propositions formulées mercredi 22 février 2012 par Nexity en direction des candidats à l'élection présidentielle. Ce programme, présenté en marge des chiffres annuels (AEF Habitat et Urbanisme n°220642), est guidé par l'idée qu'il vaut mieux désormais « une France de 'bien-logés' qu'une 'France de propriétaires' », commente Alain Dinin, PDG de Nexity. Une idée plébiscitée par 86 % des élus locaux interrogés par Ipsos (1), indique le directeur général délégué de l'institut, Brice Teinturier, soulignant le changement de paradigme depuis l'élection présidentielle de 2007. « Faire une politique essentiellement de propriétaires vise à faire une politique pour environ 10 % de la population », insiste Alain Dinin. « Il faut retravailler sur la problématique de l'accession à la propriété et du locatif ».

Lire la suiteLire la suite