Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°209274

Contrats de génération : l'OFCE incite à cibler le dispositif sur les bas salaires pour limiter « l'effet d'aubaine »

L'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) insiste sur l' « importance du ciblage » des futurs contrats de génération, « dont l'efficacité et le coût dépendent grandement de la population concernée ». « Parmi le million de CDI signés chaque année, l'effet du dispositif sera maximal s'il est orienté sur les bas salaires. Un tel ciblage permettrait de limiter l'effet d'aubaine, massif pour les jeunes qualifiés et bien rémunérés, qui auraient été embauchés en CDI en l'absence d'incitation », indique l'Observatoire dans « l'évaluation du projet économique du quinquennat 2012-2017 », rendue publique le 26 juillet 2012. De fait, selon les simulations faites par l'OFCE, la signature, sur le quinquennat, de 500 000 contrats de génération générerait entre 28 000 et 78 000 emplois nouveaux. « Je n'ai pas très bien compris comment ils faisaient leurs calculs », réagit le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin, sur BFM-RMC, lundi 30 juillet 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Emplois d'avenir : une durée « de l'ordre de trois ans », selon Michel Sapin. 107 300 créations nettes d'emplois, selon l'OFCE

La durée des emplois d'avenir sera « de l'ordre de trois ans », indique Michel Sapin lors de sa première audition en tant que ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle, et du Dialogue social par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, mercredi 25 juillet 2012 (AEF n°209496). Cette précision remet en cause l'approche de l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) qui a souhaité mesurer l'impact sur l'emploi et les finances publiques de la création de ce nouveau contrat aidé, dans une évaluation du projet économique du quinquennat de François Hollande (2012-2017) rendue publique jeudi 26 juillet (AEF n°209437). Les deux chercheurs, Éric Heyer et Mathieu Plane, ont en effet tablé sur une durée maximale des emplois d'avenir de cinq ans, comme c'était le cas pour les emplois jeunes mis en oeuvre par le gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002). Selon l'OFCE, les 150 000 emplois d'avenir annoncés par le gouvernement devraient coûter « 3,5 milliards d'euros par an en rythme de croisière » et permettre la création nette, à terme, de « 107 300 emplois ».

Lire la suiteLire la suite
Finances publiques : pas d'équilibre en 2017 sans un « supplément de rigueur » destructeur d'emplois (OFCE)

« Les engagements de réduction de déficit et les premières mesures prises dans ce sens dans le collectif budgétaire de juillet 2012, comme celles annoncées dans le débat d'orientation budgétaire de juin 2012, indiquent une stratégie dont la première étape est d'aboutir à la réduction, quoiqu'il en coûte, du déficit public à 3 % du PIB à la fin de l'année 2013. Par sa vertu budgétaire, c'est donc une stratégie de sortie de la crise, censée assainir la situation des comptes publics et ainsi rassurer les marchés financiers comme les autres agents économiques, et mettre en place les conditions d'une reprise future vigoureuse […]. Cette stratégie de sortie de crise est pour le moins risquée car elle ne prend pas toute la mesure de la crise qui menace l'Europe aujourd'hui », analyse l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) de Sciences Po, dans « l'évaluation du projet économique du quiquennat 2012-2017 », rendue publique jeudi 26 juillet 2012.

Lire la suiteLire la suite
« Le budget de l'emploi est un budget prioritaire mais dans un cadrage global et extrêmement contraint » (Michel Sapin)

« Le budget de l'emploi est un budget prioritaire, donc il y aura plus d'argent pour les emplois aidés et notamment les emplois d'avenir, mais le tout dans un cadrage global et extrêmement contraint. Nous ferons en sorte que les autres crédits de mon ministère ne soient pas amputés au-delà du raisonnable pour permettre l'effort que mon ministère aussi devra faire pour le rééquilibrage des finances publiques », déclare Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, lors de sa première audition devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, mercredi 25 juillet 2012. À cette occasion, le ministre est revenu sur les conclusions de la « grande conférence sociale » des 9 et 10 juillet derniers. « Mesdames et messieurs les députés, vous ne chômerez pas. La plupart des négociations [annoncées à l'issue de la conférence] auront des traductions législatives très importantes », annonce-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Le contrat de génération sera soumis à la négociation pour « permettre la souplesse nécessaire » et l'adapter aux entreprises (F. Hollande)

« Je voulais démontrer que le contrat de génération ne pouvait pas être une formule qui s'appliquait mécaniquement à toutes les entreprises, mais qu'elle devait être adaptée à chacune des situations. D'où la négociation qui va s'ouvrir dans le cadre de la conférence sociale, qui permettra de trouver les meilleures incitations pour cette alliance des âges, pour que les plus anciens restent en entreprise et puissent transmettre aux plus jeunes en CDI qui accèdent pour la première fois à l'emploi », déclare François Hollande, à l'issue de la visite de l'entreprise Supratec, à Bondoufle (Essonne), vendredi 1er juin 2012. Accompagné de Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social, le président de la République a choisi de consacrer son premier déplacement officiel sur le territoire français à ce contrat de génération qu'il souhaite soumettre aux partenaires sociaux, lors de la conférence sociale de début juillet, pour qu'ils en tentent, ensuite, d'en définir les modalités de mise en oeuvre.

Lire la suiteLire la suite