Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La hausse du budget de la justice a « bénéficié principalement à la direction de l'administration pénitentiaire » en 2011 (rapport)

En 2011, la consommation des crédits de paiement de la mission « justice » du budget de l'État a « légèrement dépassé la prévision, […] à 7,15 milliards, et les autorisations d'engagement ont été sous-consommées de manière significative puisqu'elles s'élèvent à 7,25 milliards d'euros » contre 8,96 milliards prévus initialement. C'est ce qu'indique le député Christian Eckert (SRC, Meurthe-et-Moselle) dans ses commentaires sur l'exécution du budget 2011 pour la mission « justice ». Son rapport a été publié le 5 juillet 2012 dans le cadre de l'élaboration de la loi de règlement des comptes pour l'année 2011, publiée au Journal officiel du 1er août 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les dépenses de fonctionnement et d'investissement dans la sécurité publique en augmentation en 2011, grâce à des redéploiements

Les dépenses de fonctionnement et d'investissement dans la police et la gendarmerie en 2011, hors dépenses de personnel, ont dépassé les prévisions de la loi de finances initiale. C'est ce qu'indique le député Christian Eckert (SRC, Meurthe-et-Moselle) dans ses commentaires sur l'exécution du budget 2011 pour la mission « sécurité », publié le 5 juillet 2012. Elles « ont progressé de 3,7 % en autorisations d'engagement et 5,1 % en crédits de paiement alors que la loi de finances initiale prévoyait une baisse des autorisations d'engagement de 14,9 % et une hausse des crédits de paiement de 3,1 % », indique l'élu.

Lire la suiteLire la suite
La hausse des dépenses de rémunération « exerce une pression forte » dans la sécurité publique (rapport annuel de performance)

« L'augmentation très soutenue des dépenses de rémunérations » dans la sécurité publique « exerce une pression forte sur les moyens de fonctionnement et d'investissement, dans le cadre d'une enveloppe budgétaire contrainte ». C'est ce qu'indique le député Christian Eckert (SRC, Meurthe-et-Moselle) dans ses commentaires sur l'exécution du budget 2011 pour la mission « sécurité ». Son rapport a été publié le 5 juillet 2012 dans le cadre de l'élaboration de la loi de règlement des comptes pour l'année 2011, publiée au Journal officiel du 1er août 2012. En 2011, le parlementaire constate néanmoins « une pression moins forte sur la masse salariale que celle constatée en 2009 et 2010 », grâce à un « calibrage généreux des dotations de rémunérations en loi de finances initiale 2011 ».

Lire la suiteLire la suite
Le programme budgétaire visant à réduire le nombre d'accidents a été « faiblement doté » en 2011 (rapport annuel de performances)

Le programme budgétaire visant à réduire le nombre d'accidents de la route a été « faiblement doté » en 2011, expliquent des sénateurs de la commission des Finances (1) dans un rapport publié dans le cadre des discussions relatives à la loi de règlement des comptes pour l'année 2011. Cette dernière a été publiée au Journal officiel, mercredi 1er août 2012. Les autorisations d'engagement ouvertes pour le programme « sécurité et circulation routières » se sont élevées à 57,4 millions d'euros en 2011, dont 55,4 ont pu être consommées, explique le rapport annuel de performances portant sur ce programme. Pour les crédits de paiement, la consommation est de 54,3 millions d'euros pour des ouvertures de 54,9 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite