Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Christian Estrosi annonce la création de « sa propre zone de sécurité prioritaire » à Nice et la formation « d'équipages de sécurité privée »

Le député-maire de Nice, Christian Estrosi annonce la création de « sa propre zone de sécurité prioritaire » dans le quartier de Moulins, à l'ouest de la ville. « Ce nouveau dispositif de prévention et de dissuasion » développera « de nouvelles actions qui seront mises en oeuvre avant la fin de l'année », explique-t-il, à Nice, mercredi 22 août 2012. Ces mesures seront étendues à « l'ensemble des quartiers dits sensibles si les résultats sont probants, au second semestre 2013 ». Le président de la Commission consultative des polices municipales explique vouloir faire du quartier des Moulins « un laboratoire » et indique que « des équipages de sécurité privée » seront formés « de six à huit agents présents de 19 heures à 5 heures, probablement accompagnés de chiens pour surveiller et tranquilliser le quartier ». Christian Estrosi précise que « le coût de cette intervention ne sera pas imputé sur les loyers, mais sera financé par les bailleurs sociaux, la ville de Nice et la métropole Nice Côte d'Azur, selon une clef de répartition qui reste à définir ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La liste des quinze premières zones de sécurité prioritaires est dévoilée (presse)

« Manuel Valls nous a confiés, en exclusivité, les noms des quinze premières zones de sécurité prioritaires », écrit le quotidien « Le Parisien-Aujourd'hui en France », samedi 4 août 2012. Ces zones regroupent « 24 villes, dont trois situées en Guyane », note le journal. Le ministre de l'Intérieur avait annoncé aux préfets le lancement de ces premières zones en septembre, mardi 31 juillet 2012 (AEF Sécurité globale n°209200). Elles ont été « prédéfinies, exceptionnellement, au niveau central, en fonction de critères objectifs de gravité, par la DGPN et la DGGN », complète-t-il dans une circulaire signée la veille (AEF Sécurité globale n°209124). « Les personnels supplémentaires prévus pour la sécurité et la justice auront vocation à être prioritairement déployés » dans ces secteurs, ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite