Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°208360

« Des sociétés de formation professionnelle présentent une sensibilité particulière aux risques de blanchiment » (rapport annuel Tracfin)

« En présentant des cas banalisés, Tracfin souligne que les secteurs des sociétés de sécurité, de la restauration rapide, du marché de l'art et des sociétés de formation professionnelle présentent une sensibilité particulière aux risques de blanchiment. » C'est ce qu'indique Tracfin, la cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, sur son site Internet, à l'occasion de la publication de son rapport annuel 2011 mis en ligne le 22 août 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dérives sectaires : la Miviludes publie un guide pour aider à « déceler les dérives sectaires dans la formation professionnelle »

« La formation professionnelle est devenue une cible privilégiée pour les mouvements à caractère sectaire cherchant à acquérir de nouvelles ressources financières, à recruter de nouveaux adeptes et à conquérir des parts d'influence dans l'entreprise ou l'administration », constate la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) dans un communiqué diffusé vendredi 3 février 2012. La Mission annonce à cette occasion la publication d'un guide pratique intitulé « Savoir déceler les dérives sectaires dans la formation professionnelle » qui sera présenté le jeudi 9 février 2012 lors d'un séminaire organisé par le ministère chargé de l'Apprentissage et de la Formation Professionnelle sur cette même thématique.

Lire la suiteLire la suite
Dérives sectaires : des « contrôles in situ » des formations au développement personnel vont être mis en place (G. Fenech, Miviludes)

En matière de vigilance contre les dérives sectaires, le champ de la formation professionnelle donne lieu à de « réelles préoccupations » et fait l'objet d'une « prise en compte » importante de la part de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). C'est ce qu'indique Georges Fenech, le président de la Mission, à l'occasion d'une conférence de presse tenue à l'issue du colloque organisé pour les 10 ans de la loi About-Picard (1) par le « Groupe d'études sur les sectes » de l'Assemblée nationale, mercredi 26 octobre 2011. Ce colloque avait pour thème « Initiatives parlementaires et lutte contre les dérives sectaires : bilan et perspectives ». À cette occasion, Georges Fenech a également signalé la « signature récente » d'une convention entre la Miviludes, Pôle emploi et la DGT (direction générale du travail) pour former et outiller les directeurs régionaux de l'opérateur public et les inspecteurs du travail aux risques liés aux dérives sectaires.

Lire la suiteLire la suite
Dérives sectaires : la Miviludes recommande de renforcer le contrôle de l'offre de formation aux médecines non conventionnelles

La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) recommande de « renforcer la capacité de l'État à recouvrer des sommes perçues par des organismes [de formation] à l'occasion de la fourniture de prestations qui apparaissent en cours de contrôle comme n'ayant pas de contenu de formation professionnelle », dans son rapport 2010, présenté mercredi 15 juin 2011 à Paris. Dans son rapport annuel, l'organisme public placé auprès du Premier ministre aborde trois questions distinctes : la résurgence des mouvements apocalyptiques prévoyant la fin du monde pour 2012, les « sollicitations à caractère sectaire auxquelles peuvent être exposés les malades atteints de cancer » et « les difficultés présentées par l'enseignement et par la formation à des PNCAVT (pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique) ». Sur ce dernier point, la Miviludes souligne que « les personnes qui exercent ou qui enseignent des PNCAVT et qui forment de futurs praticiens, démultiplicateurs de la menace de dérives thérapeutiques et au-delà éventuellement sectaires, n'apportent jamais de preuves de leurs allégations thérapeutiques et des résultats qu'ils proclament ».

Lire la suiteLire la suite