Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Manuel Valls et la ministre de l'Intérieur belge veulent « renforcer la coopération transfrontalière » pour lutter contre la criminalité 

« Il faut trouver les techniques et les voies juridiques pour faciliter » le travail de coopération entre la France et la Belgique, affirme le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, mercredi 5 septembre 2012. Il s'exprimait devant la presse, place Beauvau, à l'issue d'une rencontre avec Joëlle Milquet, vice-première ministre et ministre de l'Intérieur belge (CdH, centre démocrate humaniste). « Nous avons plus de 600 kilomètres de frontières. Il y a une nécessité de renforcer la coopération transfrontalière pour lutter contre le crime organisé, le trafic de drogue, d'armes, le terrorisme et pour avancer en terme de sécurité civile. Nous avons convenu d'un agenda pour les prochains mois afin de réactiver la coopération et de gagner en efficacité », ajoute le ministre de l'Intérieur.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Belgique : les aspirants policiers pourraient être admis « par priorité », s'ils s'engagent à travailler dans certaines zones (presse)

La ministre de l'Intérieur belge, Joëlle Milquet, va présenter « ce mois-ci », son nouveau « plan de recrutement et de formation de la police » en conseil des ministres restreint, rapporte le journal « Dernière Heure » sur son site internet, vendredi 31 août 2012. Il vise notamment à accroître la « stabilité et la représentativité » des effectifs. Ce plan propose aux « aspirants policiers » de se porter volontaire pour travailler spécifiquement dans certaines zones, pendant « minimum cinq ans ». Le candidat « entrera alors en formation par priorité et intégrera l'académie de police la plus proche de la zone ou du service fédéral choisi. Il fera son stage dans ladite zone et y sera d'office engagé à la fin de sa formation pour une durée de cinq ans », précise la ministre, interrogée par le journal. « Ce n'est pas un secret. Énormément de policiers venant de Flandre et de Wallonie n'ont pas fait de Bruxelles leur premier choix. Ils rêvent de retourner travailler dans leur région », poursuit-elle.

Lire la suiteLire la suite
Belgique : « 1 400 policiers seront recrutés » en 2012 pour « améliorer la sécurité » notamment dans les transports en commun

En Belgique, « 1 400 policiers seront recrutés cette année », selon un article de Bel RTL, publié vendredi 11 mai 2012. Cela correspond à une augmentation de 400 policiers par rapport à 2011 selon la radio, qui cite le conseil des ministres. « Outre la compensation d'un nombre de départ croissant (la génération baby-boom part à la retraite), ces arrivées s'inscrivent dans la volonté d'améliorer la sécurité, en particulier dans les transports en commun bruxellois », précise l'article. Sur les 400 policiers recrutés, 300 sont liés à « des engagements exceptionnels pour 2012 », tandis que 100 correspondent à un « engagement structurel, de 100 policiers supplémentaires chaque année ».

Lire la suiteLire la suite
Gestion de crise : la réponse européenne a été insuffisante pendant la grippe A, selon Monique Bernaerts, du centre de crise belge

La grippe A « a mis en évidence que l'on devait encore développer la coopération européenne », indique Monique Bernaerts, directrice du service de planification d'urgence à la direction générale du centre de crise belge, jeudi 19 mai 2011. « Au niveau européen, il faut absolument qu'on améliore la réponse », ajoute-elle lors d'un petit-déjeuner organisé par le HCFDC. « C'est une crise qui nous a surpris, car elle était atypique. On a eu de la chance quelque part, la crise s'est arrêtée à la phase préparatoire. On n'a pas eu plus de décès qu'avec la grippe saisonnière habituelle. Mais il faut en tirer les conséquences : nous ne sommes pas préparés dans nos sociétés à continuer à répondre aux besoins de la population avec 30 % de malades. En tout cas, en Belgique c'est un constat que l'on a tiré. ».

Lire la suiteLire la suite