Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Plus de 4,1 millions d'étudiants en mobilité dans le monde en 2010, soit 11 % de plus qu'en 2009 (« Regards sur l'éducation 2012 »)

« Au cours de ces trois dernières décennies, le nombre d'étudiants en formation dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants a fortement augmenté dans le monde : il est passé de 0,8 million en 1975 à 4,1 millions en 2010, soit plus du quintuple. » C'est l'une des observations formulées par l'OCDE dans l'édition 2012 de « Regards sur l'éducation » rendue publique mardi 11 septembre 2012 (AEF n°207266). En 2010, 4 119 002 étudiants suivaient une formation d'enseignement supérieur dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants, contre 3 707 756 en 2009, soit une hausse d'un peu plus de 11 % (AEF n°232983). Selon l'OCDE, les étudiants étrangers représentent en France « un pourcentage significatif des effectifs de l'enseignement [supérieur] », soit 11,6 %. De même, la France - avec l'Allemagne, l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni - fait partie des cinq pays qui accueillent « chacun plus de 6 % de l'effectif mondial d'étudiants étrangers ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
En 2009, 30 % des dépenses dans l'enseignement supérieur provenaient de sources privées (« Regards sur l'éducation 2012 »)

« C'est dans l'enseignement [supérieur] (…) que les parts privées du financement sont les plus élevées : elles représentent (…) 30 % des dépenses au titre des établissements d'enseignement ». C'est ce qu'indique l'OCDE dans l'édition 2012 de « Regards sur l'éducation » publiée mardi 11 septembre 2012. « Dans la conjoncture économique actuelle, de nombreux gouvernements peinent à réunir les fonds nécessaires pour financer la demande d'éducation en hausse dans leur pays en comptant uniquement sur les deniers publics », indique l'organisation mondiale. En France, les dépenses privées représentent 16,9 % des dépenses au titre de l'enseignement supérieur, contre 83,1 % de dépenses publiques. Dans les pays de l'OCDE, « la part du financement public des établissements d'enseignement [supérieur] a régressé entre 1995 et 2009 : elle est passée de 78 % en 1995 à 77 % en 2000 et à 73 % en 2005, pour se stabiliser à 73 % en 2009 ». Cela s'explique « essentiellement par une tendance qui s'observe dans les pays non européens, à savoir des frais de scolarité plus élevés et une plus grande participation des entreprises au financement des établissements » d'enseignement supérieur.

Lire la suiteLire la suite
Les pays de l'OCDE ont dépensé 10 738 euros par étudiant en moyenne en 2009 (« Regards sur l'éducation 2012 »)

Les pays de l'OCDE ont dépensé, en moyenne, 13 728 dollars (10 738 euros) par étudiant dans l'enseignement supérieur en 2009, contre une moyenne de 13 717 dollars (10 719 euros) par étudiant en 2008 (AEF n°232999). C'est ce qu'indique l'OCDE dans l'édition 2012 de « Regards sur l'éducation » rendu publique mardi 11 septembre 2012. Selon les données publiées, « les pays de l'OCDE dépensent près de deux fois plus par étudiant dans l'enseignement tertiaire [supérieur] que par élève dans l'enseignement primaire », puisque le montant des dépenses moyenne par élève dans le primaire est de 7 719 dollars (6 036 euros). Dans le cas de la France, la moyenne des dépenses par étudiant de l'enseignement supérieur dépasse la moyenne de l'OCDE et atteint 14 642 dollars (11 438 euros). En 2008, ce chiffre était de 14 079 dollars (11 0002 euros).

Lire la suiteLire la suite
« Regards sur l'éducation 2011 » : près de 3,7 millions d'étudiants en mobilité internationale en 2009

Près de 3,7 millions d'étudiants sont scolarisés dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants, selon les chiffres de 2009 de l'OCDE et de l'institut de statistique de l'Unesco, publiés mardi 13 septembre 2011 par l'OCDE dans l'édition 2011 de « Regards sur l'éducation ». Ce chiffre a augmenté de 6,4 % entre 2008 et 2009, ce qui représente un taux de croissance inférieur à celui enregistré entre 2007 et 2008, « période pendant laquelle le nombre d'étudiants en formation à l'étranger a progressé de 8 % », selon l'OCDE. Ce ralentissement « peut s'expliquer par le fait que la crise financière a entravé la mobilité et réduit les aides aux études à l'étranger », indique l'organisation internationale. En France, les étudiants étrangers « représentent un pourcentage significatif des effectifs de l'enseignement tertiaire en France » qui atteint 11,5 %.

Lire la suiteLire la suite
« Regards sur l'éducation 2011 » : les pays de l'OCDE dépensent en moyenne 10 051 euros par étudiant (chiffres de 2008)

« Les pays de l'OCDE dépensent près de deux fois plus par étudiant dans l'enseignement tertiaire [supérieur] que par élève dans l'enseignement primaire », indique l'OCDE dans l'édition 2011 de « Regards sur l'éducation » publié mardi 13 septembre 2011. Selon les données publiées, les pays membres de l'OCDE ont dépensé en moyenne 13 717 dollars (10 051 euros) par étudiant en 2008, contre 12 907 dollars (9 457 euros) en 2007, en prenant en compte les dépenses de R&D. Cette moyenne est « influencée par le niveau élevé des dépenses dans quelques grands pays de l'OCDE, en particulier la Canada et les États-Unis ». En France, ce montant est égal à 14 079 dollars (10 316 euros) contre 12 773 dollars (9 359 euros) en 2007. Les dépenses annuelles par étudiant s'élèvent à 15 310 dollars (11 216 euros) pour le Royaume-Uni, 20 903 dollars (15 309 euros) pour le Canada, 21 648 dollars (15 839 euros) pour la Suisse et près de 30 000 dollars (22 000 euros) pour les États-Unis. Parmi les pays se situant en-dessous de la moyenne des pays de l'OCDE, figurent notamment le Chili (6 829 dollars, soit 4 996 euros), la Corée (9 081 dollars, soit 6 644 euros), l'Italie (9 553 dollars, soit 6 992 euros) et le Portugal (10 373 dollars, soit 7 592 euros).

Lire la suiteLire la suite