Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Crédit impôt recherche : France Biotech propose d'améliorer le dispositif en prenant en compte « la notion de risque »

France Biotech souhaite que le CIR (crédit impôt recherche) « soit amélioré et non pas amputé » et propose de « redéfinir l'assiette du dispositif en fonction de la notion de risque et non en fonction de la taille des entreprises, de manière à ce que le CIR soit un véritable vecteur d'émulation de la recherche en France ». C'est ce qu'indique l'association des entrepreneurs en sciences de la vie lors d'un petit déjeuner de presse dédié à la présentation d'un document intitulé « Les sciences de la vie, c'est maintenant : six propositions d'avenir en fiscalité », jeudi 13 septembre 2012. « François Hollande souhaite rendre le dispositif plus simple et plus accessible aux PME, ce qui est vertueux, certes, mais si le CIR est fléché vers les PME, nous aurons un pays de PME, sans grands groupes ni ETI (entreprises de taille intermédaire) » pointe André Choulika, président de France Biotech et PDG de Cellectis. « Le problème réside dans le fait que l'essentiel des discussions à Bercy portent sur ce fléchage vers les PME et non sur cette dimension risque », regrette-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Le crédit impôt recherche sera renforcé au profit des PME innovantes dès 2013 à hauteur de 200 millions d'euros » (déclaration État-régions)

« Le crédit impôt recherche sera renforcé au profit des PME innovantes dès 2013 à hauteur de 200 millions d'euros. » Tel est l'un des engagements présentés dans la déclaration commune État-régions intitulée « Quinze engagements pour la croissance et pour l'emploi » diffusée par les services de la présidence de la République, mercredi 12 septembre 2012. Par ailleurs, « les régions et la BPI (Banque publique d'investissement) coordonneront leurs interventions dans le domaine de l'innovation au sein d'un comité de pilotage présidé par la région » et « l'État et les régions garantiront au cours des trois prochaines années les financements nécessaires aux pôles de compétitivité dans le cadre de responsabilités redéfinies ». En outre, un autre engagement prévoit que les « régions s'engagent, dans le cadre de leur politique d'aide à l'innovation et à la recherche, à accompagner la transition écologique du système productif, notamment dans les domaines de l'isolation thermique et des nouvelles énergies et à relever le défi du numérique ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Je ne suis pas opposé à une normalisation des niches fiscales, mais le statut de JEI n'en est pas une » (André Choulika, France Biotech)
Lire la suite
PLF 2011 : « La modification du statut des JEI va coûter près de 120 millions d'euros à l'État » (André Choulika, France Biotech)

« L'adoption de l'article 78 modifiant le statut des JEI [jeunes entreprises innovantes] votée par les sénateurs le 2 décembre 2010 est incompréhensible, en dépit du bon sens et totalement hallucinante », déclare à AEF André Choulika, président de France Biotech (AEF n°254105). « Le gouvernement va récupérer 57 millions par ce coup de rabot mais en réalité, cela va coûter à l'État près de 120 millions d'euros, selon nos calculs, à cause des licenciements engendrés », poursuit-il. « Ce sont 3 000 emplois de chercheurs qui risquent même de disparaître dès les premiers mois de l'année 2011. » André Choulika indique que « le combat continue et que rien n'est perdu tant que la commission mixte paritaire du 20 décembre prochain n'aura pas statué ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
PLF 2011 : « L'adoption de l'article modifiant le statut de JEI serait totalement absurde » (André Choulika, France Biotech)
Lire la suite