Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Il serait « opportun » que les ESPE aient un « statut de composante de l'université » (CPU)

« Le positionnement privilégié ici est celui d'un concours en totalité en fin de M1. Si demeure l'inconvénient d'une année de M1 trop orientée vers le concours, les avantages l'emportent ». C'est ce que confirme la contribution de la CPU (Conférence des présidents d'université) intitulée « La formation des enseignants : pour une réforme de la réforme » relative à la formation des enseignants, dans le cadre de la concertation nationale pour une refondation de l'école rendue publique vendredi 13 septembre 2012 (AEF n°207096). La CPU estime que l'enjeu de cette réforme est une « élévation significative du niveau de formation des futurs enseignants » et défend l'idée « qu'enseigner est un métier qu'il convient de reconnaître et de revaloriser. » Elle y précise également sa vision de la construction des cursus, de la place des stages et affirme être favorable à ce que les ESPE aient un statut de « composante universitaire », avec une ESPE par académie.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Formation des enseignants : la CDIUFM se prononce pour « un concours en fin de M2, fortement professionnalisé »

La Conférence des directeurs d'IUFM (CDIUFM) marque « sa préférence pour un concours en fin de M2, fortement professionnalisé et exploitant directement les éléments de formation acquis dans le master », indique l'organisation dans une contribution « à la concertation nationale sur la refondation de l'École de la République » datée du 3 septembre 2012 (1). La CDIUFM ne s'était jusqu'à présent pas positionnée sur la place du concours. Patrick Demougin, président de la CDIUFM reconnaît auprès d'AEF qu' « en 2011, nous n'étions pas tous d'accord entre nous [sur la place du concours] et nous avions des difficultés à penser concrètement l'avenir ».

Lire la suiteLire la suite
Concertation : un consensus autour de la place du concours en M2 (Sgen-CFDT)

« D'éventuels clivages apparaissent au fur et à mesure que les débats avancent mais ce sont les consensus qui prédominent » dans les discussions menées au sein de la concertation sur la refondation de l'École, indique Frédéric Sève, secrétaire national du Sgen-CFDT, mercredi 5 septembre 2012, à l'occasion de la conférence de presse de rentrée du syndicat. « Les clivages se situent au niveau de la place du collège dans la logique de l'école du socle, même si beaucoup d'interlocuteurs s'accordent sur la nécessité d'améliorer la continuité école-collège », explique-t-il. Sur la conception du métier enseignant, « on sent une évolution. On entend beaucoup moins 'c'était mieux avant' », relève Thierry Cadart, le secrétaire général du syndicat. De même, « la notion de socle commun est apparue consensuelle », « la discussion aura eu ce mérite », ajoute Frédéric Sève.

Lire la suiteLire la suite
Formation des enseignants : deux directeurs d'IUFM proposent de créer des masters « en apprentissage »

Dominique-Guy Brassart, directeur de l'IUFM Nord-Pas-de-Calais (université d'Artois) et Jean-Pierre Chevalier, directeur de l'IUFM de Versailles (université de Cergy-Pontoise), signent une contribution dans le cadre de la concertation à laquelle ils participent, intitulée « L' 'apprentissage' pour refonder la formation universitaire professionnelle des enseignants » datée du 11 août 2012. Ils proposent de créer des « masters 'en apprentissage' » avec une sélection « à l'entrée du M1 », et un passage des épreuves écrites et orales des concours enseignants en master 2, précise Jean-Pierre Chevalier à AEF et ce, « en fonction des capacités d'accueil de ces masters, par exemple sur la base de dossiers universitaires et d'entretien par des commissions pédagogiques incluant des représentants de la profession ».

Lire la suiteLire la suite
Concertation : il y a un « consensus » sur un « modèle intégré » de formation des enseignants (Alain Boissinot)

Il y a un « point de consensus sur le fait qu'il faut passer du modèle consécutif à un modèle intégré » dans la formation des enseignants, indique Alain Boissinot, recteur de l'académie de Versailles, le 31 août 2012, à l'issue de sa conférence de presse de rentrée. Alain Boissinot résume ainsi l'état des discussions qui se tiennent au sein de l'atelier sur la formation des enseignants qu'il anime dans la concertation pour la refondation de l'école (AEF n°209898). Le modèle « consécutif » correspond au modèle « traditionnel », selon lequel la formation des enseignants est d'abord académique puis professionnelle. Selon lui, les participants à cet atelier trouvent que ce modèle n'est « pas satisfaisant », à l'inverse du modèle « intégré », qui concilie la formation disciplinaire et la formation pratique, et qu'il faudrait mettre en place « si possible dès la L3 ». De ce point de vue là, les « emplois d'avenir professeur » sont « un moyen d'inciter les étudiants à aller vers les métiers de l'enseignement », note-t-il (AEF n°208098).

Lire la suiteLire la suite
Concertation : le calendrier de la seconde phase des discussions

« Quel sera la nature des ESPE ? Quels seront leurs liens avec les universités ? Quels rapports avec la recherche ? », « priorité à l'école primaire » et « la valorisation de l'enseignement professionnel » : tels sont les thèmes débattus lundi 20 et mardi 21 août 2012, à l'occasion de la seconde phase de la concertation pour la loi d'orientation qui se déroule jusque fin septembre. Une première phase de ces débats s'est tenue du 10 au 20 juillet (AEF n°210792). Ils se structurent en quatre groupes de travail, consacrés à la « réussite scolaire pour tous » (groupe 1), aux « élèves au coeur de la refondation (groupe 2), à « un système éducatif plus juste et efficace » (groupe 3) et « des personnels formés et reconnus » (groupe 4). Ces discussions qui réunissent 600 participants donneront lieu à la publication d'un rapport au mois d'octobre avant la rédaction d'un « projet de loi et d'un ensemble de mesures associées pour refonder l'École de la République » « avant la fin de l'année » (AEF n°211038).

Lire la suiteLire la suite