Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Bâtiment : plus de 11 000 emplois détruits au premier semestre 2012 (FFB)

« Le retrait de l'activité générale et surtout l'absence de perspectives pèsent de plus en plus lourdement sur l'emploi. Alors que le secteur du [bâtiment] avait créé 1 700 emplois (équivalents temps plein) en 2011, il en détruit plus de 11 000 au premier semestre 2012. L'année devrait d'ailleurs se solder sur un recul de 35 000 [emplois] », indique la FFB, mardi 18 septembre 2012, à l'occasion de la présentation de la situation économique du secteur. « La dispersion de nos entreprises sur le territoire et le faible nombre d'emplois que celles-ci suppriment jouent comme un anesthésiant, mais les faits sont têtus : nous détruisons de l'emploi et le mouvement va s'accélérer en 2013 », explique Didier Ridoret, président de la Fédération.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Conférence environnementale : la Capeb et la FFB « satisfaites » des orientations mais vigilantes sur les moyens

« Nous avons été entendus » se félicite Patrick Liébus, président de la Capeb, auprès d'AEF Habitat et Urbanisme, au terme de la première journée de la Conférence environnementale ouverte par le chef de l'État ce vendredi 14 septembre (AEF Habitat et Urbanisme n°206899). Il se dit « satisfait » de voir que les revendications de la Capeb, en termes de financement de la transition énergétique comme de formation des professionnels (AEF Habitat et Urbanisme n°207547) « [aient] été posées sur la table ». Un satisfecit partagé par Didier Ridoret, président de la FFB, qui appelle toutefois à « commencer sans tarder cette course de fond », à savoir la rénovation énergétique annuelle de 500 000 logements. Pour autant, les deux fédérations restent dans l'expectative quant aux moyens mobilisés pour financer ce programme. « La fiscalité écologique reste encore à définir », souligne Patrick Liébus, présent à la table ronde dédiée à la question, « de même que les orientations de l'épargne réglementée ».

Lire la suiteLire la suite
Bâtiment : le climat conjoncturel dans le bâtiment « est dégradé » en août 2012 (Insee)

Le climat conjoncturel dans le bâtiment « est dégradé » en août 2012 selon l'enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie du bâtiment publiée par l'Insee, mercredi 29 août 2012. « L'indicateur synthétique du climat des affaires gagne un point en août mais reste en dessous de sa moyenne de long terme », précise l'Insee, confirmant les résultats observés ces derniers mois (AEF Habitat et Urbanisme n°209665 et 8200). Les entrepreneurs estiment que « leur activité reste dégradée sur la période récente » et « demeurent pessimistes concernant leur activité dans les prochains mois ». Concernant l'emploi dans le secteur du bâtiment, il est « mal orienté : les soldes correspondant à l'emploi passé et à l'emploi prévu se maintiennent en dessous de leur moyenne de long terme ».

Lire la suiteLire la suite
Bâtiment : Il y a « urgence » à mettre en oeuvre les mesures annoncées par le gouvernement (Didier Ridoret, FFB)

« Il y a urgence » à mettre en oeuvre les mesures annoncées par le gouvernement (AEF Habitat et Urbanisme n°215518), comme la cession de foncier à titre gratuit aux collectivités territoriales, la construction de 500 000 logements en moyenne par an sur le quinquennat ou encore la rénovation thermique de 600 000 logements par an, estime Didier Ridoret au cours d'un point presse jeudi 21 juin 2012. Le président de la FFB est en effet pessimiste : « Tous les indicateurs ou presque sont au rouge depuis janvier 2012, signes annonciateurs d'une dégradation qui prendra toute son ampleur au second semestre 2012 et en 2013. » Et « une telle évolution […] se traduira forcément par des conséquences néfastes en termes d'emploi dès 2012 ». Aussi Didier Ridoret insiste-t-il sur la nécessité de mettre en place rapidement les mesures annoncées. Mais « encore faut-il que la réalité des décisions soit en conformité avec les annonces et qu'elles se traduisent au plus vite dans les faits ! ».

Lire la suiteLire la suite