Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Émissions de soufre des navires : le Parlement européen adopte la révision de la directive

Le Parlement européen réuni en plénière a adopté, le 11 septembre 2012, la révision de la directive 1999/32/CE qui porte sur les émissions de soufre des carburants maritimes, par 606 votes pour, 55 votes contre et 3 abstentions. La révision de la directive avait fait l'objet d'un accord entre le Conseil de l'UE et le Parlement européen en mai dernier (AEF n°214431). Elle doit désormais être adoptée par le Conseil de l'UE.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dioxyde de soufre : la réglementation européenne a permis de réduire les émissions des navires dans les ports (JRC)

La réglementation européenne a permis de réduire les émissions de dioxyde de soufre des navires dans les ports de l'Union européenne, affirme le JRC (joint research centre, centre commun de recherche de la Commission européenne), mardi 14 août 2012. Depuis janvier 2010, la teneur en soufre du carburant des navires mouillant dans les ports européens ne doit pas dépasser 0,1 %, quand ce seuil était préalablement fixé à 4,5 %. Cette disposition a permis de réduire de 66 % en moyenne les concentrations journalières en SO2 dans trois – Civitavecchia (Italie), Savone (Italie), Palma de Majorque – des quatre ports de l'Union européenne où des mesures ont été réalisées (1) entre 2009 et 2010. Le dioxyde de soufre est à l'origine des pluies acides et constitue « un facteur de risque majeur » pour les maladies respiratoires et cardiovasculaires, rappelle le JRC.

Lire la suiteLire la suite
Emissions de soufre des navires : le Conseil de l'UE et le Parlement européen parviennent à un accord provisoire sur la directive

Le Conseil de l'Union européenne et le Parlement européen annoncent être parvenus à un « accord provisoire » sur les futures limites de teneur en soufre des carburants maritimes, mercredi 23 mai 2012. La proposition de modification de la directive 1999/32/CE doit désormais être adoptée officiellement par les deux instances. Ce devrait être le 11 septembre pour les eurodéputés. Le texte permettra de réduire de « 90 % » les émissions de soufre « d'ici quelques années », assure la présidence danoise du Conseil de l'UE. Le seuil retenu est de 0,1 % pour les zones sensibles dites Seca (mer Baltique, mer du Nord et Manche) à partir du 1er janvier 2015. Le seuil pour les autres zones sera de 0,5 % à partir de 2020 (au lieu de 4,5 %). L'Union européenne n'utilisera donc pas la possibilité de report jusqu'en 2025 prévue par l'accord international adopté dans le cadre de l'OMI (Organisation maritime internationale) (1). La limite sera de 3,5 % à l'intérieur du territoire des États membres, excepté pour les navires dotés de certains système de dépollution. « Selon le compromis, les États membres devraient s'efforcer d'assurer la disponibilité des combustibles marins requis », précise le Conseil de l'UE.

Lire la suiteLire la suite
Transport maritime : la révision de la directive soufre est « une bombe à retardement pour la survie du secteur » (Armateurs de France)

La révision de la directive soufre est « une bombe à retardement pour la survie du secteur », qui « menace les entreprises et donc l'emploi maritime », dénoncent Armateurs de France, l'organisation professionnelle des entreprises françaises de transport et de services maritimes qui regroupe 110 adhérents, mercredi 18 janvier 2012. Ils réagissent à la révision de la directive européenne 1999/32/CE sur le contenu en soufre des carburants maritimes, proposée en juillet dernier par la Commission européenne et qui doit être examinée au Parlement européen le 30 janvier. Celle-ci prévoit une baisse de 1,5 % à 0,1 % de contenu en soufre des carburants dans les zones sensibles dites « Seca » à partir du 1er janvier 2015. Les zones sensibles sont la mer Baltique, la mer du Nord et la Manche. Pour les autres zones, la teneur en soufre passe de 4,5 % à 0,5 % d'ici le 1er janvier 2020.

Lire la suiteLire la suite