Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Logement : le collectif des associations unies demande un « plan d'urgence territorialisé » au gouvernement

Un « plan d'urgence territorialisé ». C'est ce que demande au gouvernement le « collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement », mercredi 19 septembre 2012. Par la voix de Christophe Robert, délégué général adjoint de la fondation Abbé-Pierre, le collectif rappelle qu' « il faut très rapidement redonner des perspectives aux personnes en situation d'exclusion ». Un appel qui intervient la veille de la rencontre du Premier ministre avec le CNLE (conseil national de lutte contre la pauvreté et l'exclusion) qui permettra de présenter la démarche de préparation du plan quinquennal sur ce thème et définir ainsi la mission confiée en juillet à Alain Régnier, délégué interministériel à l'hébergement et à l'accès au logement (AEF Habitat et Urbanisme n°210996). « Le gouvernement connaît les propositions des acteurs sur le sujet. Alors plutôt que d'engager une énième phase de réflexion générale, mettons toutes ces propositions sur la table. Si certaines méritent d'être affinées, organisons des groupes de travail », invite Christophe Robert.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Plan hivernal 2012 : 23 % des hébergés ont moins de 25 ans (enquête du Collectif des associations unies)

Le collectif des associations unies rend publique, mercredi 30 mai 2012, son enquête « 19 000 invisibles » - en référence au nombre de places ouvertes temporairement cet hiver - menée dans cinq régions (Île-de-France, Paca, Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Centre) (1). Elle porte sur 529 ménages hébergés ou mis temporairement à l'abri dans le cadre du plan hivernal. L'étude révèle que 71 % sont des personnes isolées, 20 % des familles (dont 10 % de monoparentales) et 9 % des couples sans enfants. Parmi les personnes interrogées, 23 % ont moins de 25 ans, près de 12 % ont plus de 55 ans. Presque 40 % d'entre elles sont sans couverture médicale et plus de 40 % sont sans suivi social. Enfin, 65 % des sondés sont sans aucun revenu et 45 % n'ont effectué aucune démarche d'accès à l'hébergement ou au logement.

Lire la suiteLire la suite
Hébergement : Matignon accorde une rallonge de 75 millions d'euros. Le collectif des associations unies réclame des « engagements forts »

« Un sentiment de déjà vu » : c'est l'impression qui caractérise selon Matthieu Angotti, directeur général de la Fnars (Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale), la rencontre qui s'est tenue lundi 26 septembre 2011 entre François Fillon et le collectif des associations unies (1), en présence de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et de Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement. Objectif de cette audience : faire le point sur la situation de l'hébergement et de l'accès au logement ainsi que sur l'état d'avancement du chantier national prioritaire 2008-2012 de prise en charge des personnes sans abri ou mal-logées. « Nous avons eu la même réunion l'année dernière avec le Premier ministre, qui à l'approche de l'hiver avait constaté que nous n'allions pas pouvoir prendre en charge les personnes correctement en raison d'une baisse des crédits et avait refait un chèque », poursuit Matthieu Angotti. Lundi, Matignon a annoncé 75 millions d'euros de crédits supplémentaires à l'hébergement d'urgence et à l'accès au logement.

Lire la suiteLire la suite
Gens du voyage : le collectif des associations unies veut une « action publique concertée »

Le collectif des associations unies appelle, vendredi 8 juillet 2011, à « une action publique concertée qui prenne en considération les gens du voyage dans un objectif d'égalité d'accès aux services et de cohésion sociale ». Le collectif constate en effet que, dix ans après la loi du 5 juillet 2000 relative à l'accueil et à l'habitat des gens du voyage, « [ces derniers] restent considérés comme illégitimes sur la majorité de nos territoires. Le taux de réalisation des objectifs de création d'aires d'accueil reste à un niveau extrêmement bas (- de 50 %). Les équipements existants restent pensés en marge des agglomérations et des services de droit commun, sachant que leurs modes de gestion méritent souvent d'être réinterrogés tant sur leur coût que sur la qualité des prestations ».

Lire la suiteLire la suite
« Logement d'abord » : François Fillon détaille dans un courrier au collectif des associations unies, des mesures supplémentaires

« Je tiens à vous rassurer sur le fait que les préoccupations que vous exprimez sont partagées par le gouvernement », déclare le Premier ministre François Fillon dans une lettre adressée, lundi 4 juillet 2011, aux membres du Collectif des associations unies. Celui-ci n'avait pas souhaité, le 30 juin dernier, participer à la réunion sur la mise en oeuvre de la refondation du dispositif d'hébergement et d'accès au logement organisée par le secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu (AEF Habitat et Urbanisme n°237219). « Cette abstention me paraît dommageable car elle est susceptible de fragiliser une réforme […] dont les principes, arrêtés en commun, sont partagés par tous, et qui se poursuit. » Le Premier ministre informe que Benoist Apparu devait annoncer lors de ce rendez-vous des mesures supplémentaires d'accompagnement de la réforme du « logement d'abord », dont il fait l'inventaire dans sa lettre. « Ces mesures confirment mon engagement en faveur de l'hébergement et du logement des personnes démunies. […] Mais je souhaite aussi que les efforts en leur faveur par la collectivité ne soient ni omis, ni sous-estimés. »

Lire la suiteLire la suite
Hébergement : le collectif des associations unies demande au gouvernement « un engagement extrêmement fort »

Le Collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique de logement des personnes sans abri et mal logées demande au gouvernement, mercredi 29 juin 2011, « un engagement extrêmement fort, à travers des moyens financiers suffisants pour faire face à la crise sociale majeure [que traverse le pays] ». À la veille de leur rencontre avec le secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu, les associations craignent que celle-ci soit « comme les précédentes, […] en déconnexion totale avec les réalités de terrain et n'aboutisse à rien de concret ». Le collectif remarque notamment qu'il n'y a « toujours pas de perspective pour sortir de la gestion saisonnière de l'hébergement pour l'hiver 2011-2012, alors que la refondation [réforme du dispositif d'hébergement et de l'accès au logement lancée en 2009] devait déjà régler ce problème pour l'hiver dernier ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Le versement des pensions de retraite revalorisées n’interviendra pas avant septembre 2022

La revalorisation anticipée des retraites, votée le 3 août par le Parlement dans le cadre de la loi pouvoir d’achat, concerne la retraite de droit propre, la retraite de réversion, l’Aspa et l’ASI. Elle s’applique à compter des pensions du mois de juillet 2022, versées au mois d’août. Mais "le calendrier de l’examen parlementaire de cette loi n’a pas permis à l’Assurance retraite de déployer cette revalorisation" dans les délais prévus, annonce la Cnav le 8 août 2022. Elle "s’appliquera donc à partir du paiement de la retraite du mois d’août, versée le 9 septembre", avec effet rétroactif : le montant correspondant à la revalorisation de la retraite du mois de juillet sera versé avec ce paiement. La revalorisation, fixée à 4 %, est destinée à compenser l’inflation, et s’ajoutera à la hausse de 1,1 % survenue en janvier 2022.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Lutte contre les injustices, défense des acquis sociaux : les déterminants de l’engagement des représentants du personnel
Lire la suite

Ville intelligente

Aperçu de la dépêche Aperçu
Hausse du coût de l'énergie : un rapport du Sénat recense les pistes d'action pour les collectivités
Lire la suite