Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Établissement français du sang : « Je serai particulièrement attentif à l'effort de recherche » (François Toujas, candidat à la présidence)

« Je serai particulièrement attentif à l'effort de recherche, qui est essentiel dans ce secteur. » C'est ce que déclare François Toujas, inspecteur général des affaires sociales, pressenti par le gouvernement pour la présidence de l'EFS (Établissement français du sang), lors de son audition par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, mercredi 12 septembre 2012. La présidente de la commission, Catherine Lemorton (SRC, Haute-Garonne), rappelle que « la présidence de l'Établissement français du sang est vacante depuis le mois d'avril dernier, le gouvernement précédent n'ayant pas souhaité renouveler le mandat du professeur Gérard Tobelem ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'Établissement français du sang doit rationaliser sa recherche en lien avec les universités, les EPST et les CHU (contrat d'objectifs)

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, et le président de l'EFS (Établissement français du sang), Gérard Tobelem, signent le premier contrat d'objectifs et de performance qui lie l'établissement et l'État, jeudi 2 septembre 2010. Conclu pour la période 2010-2013, le contrat place la recherche parmi les « quatre orientations stratégiques » qui structureront l'action de l'EFS. Il indique ainsi que « l'efficacité relative de la recherche de l'EFS et la réforme de la recherche publique en France nécessitent que l'EFS rationalise son action en lien avec les autres intervenants de la recherche, en particulier les universités, les EPST et les CHU ».

Lire la suiteLire la suite