Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Décrochage : l'Afev demande de « repenser totalement la question de l'orientation »

L'Afev demande jeudi 20 septembre 2012 au ministère de l'Éducation nationale de « repenser totalement la question de l'orientation », à travers la « valorisation des compétences scolaires et extra-scolaires » et « la création de lieux d'information et d'accompagnement vers l'orientation qui ne soient pas liés à l'institution scolaire ». C'est l'une des pistes d'action pour lutter contre le décrochage proposées par l'association à l'issue de la cinquième « journée de refus de l'échec scolaire » organisée la veille à Paris par l'Afev. Pour Christophe Paris, directeur général de l'Afev, « avec 150 000 jeunes qui quittent chaque année l'école sans diplôme, le décrochage scolaire n'est plus un phénomène à la marge mais un réel phénomène de masse ». « Le décrochage remet en question le système d'orientation, 71 % des jeunes considèrent négativement leur orientation, et pointe le besoin d'accompagnement individuel. 41 % se sont sentis seuls lorsqu'ils ont commencé à décrocher », indique l'association.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 74 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Vincent Peillon appelle à la « mobilisation de tous » pour lutter contre le décrochage

« Les décrocheurs sont beaucoup trop nombreux. C'est l'un des objectifs du quinquennat du président de la République que nous puissions diviser leur nombre par deux. Cela suppose la mobilisation de tous autour de l'école et de la formation », déclare Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, le 13 septembre 2012. Il s'exprime dans le cadre de la concertation décentralisée dans l'académie d'Orléans-Tours devant une centaine de membres de la communauté éducative réunie au lycée Voltaire à Orléans sur le thème « prévenir le décrochage, une responsabilité à partager ». « La mobilisation de tous, cela veut dire évidemment le pouvoir d'État mais aussi la société civile, les collectivités locales […] Cela veut dire l'ensemble de tous ceux qui ont à intervenir dans la fabrication de la société de demain ». « Il y a une fragilité française sur le début de la scolarité obligatoire », estime le ministre. « Très curieusement, nous donnons moins d'argent à l'école primaire que nous en donnons après aux autres échelons, et moins que la plupart des autres pays qui nous entourent. Or, et c'est un problème majeur, nous savons que les choses se jouent dans les toutes premières années de l'apprentissage pour les décrocheurs », rappelle Vincent Peillon.

Lire la suiteLire la suite
Décrochage scolaire : l'académie de Nantes dresse un premier bilan positif des plates-formes de suivi et d'appui

Le service académique de l'information et de l'orientation de l'académie de Nantes dresse un premier bilan positif des PSAD (plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs) (AEF n°248473). « Avec [c]es plateformes, on a pu prouver que très peu de décrocheurs nous échappaient », affirme Nicolas Madiot, coordonnateur académique MGI-PAE-PSAD (1). Autre constat : « Les solutions proposées aux jeunes ne sont plus celles qui sont familières à telle ou telle institution, mais celles qui lui conviendront le mieux », souligne Xavier Vinet, chef du service académique de l'information et de l'orientation, « car désormais nous ne sommes plus chacun dans notre pré carré ». Dans l'académie de Nantes, le repérage et le suivi des décrocheurs, mené de façon inter-institutionnelle, a démarré dès 2007, soit deux ans avant l'annonce de la mise en place des PSAD, et quatre ans avant leur généralisation, à la rentrée 2011. Aujourd'hui, l'académie compte 16 plates-formes, organisées de façon territoriale, « qui permettent, avant de chercher des réponses, d'identifier les décrocheurs et de coopérer », expliquent à AEF Nicolas Madiot et Xavier Vinet. Retour sur la mise en place des PSAD dans l'académie de Nantes.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : des assises régionales et une expérimentation pour lutter contre le décrochage scolaire

« Le Conseil régional a décidé de faire de la lutte contre le décrochage scolaire une grande cause régionale. Deux millions d'euros sont consacrés à cette action en 2012. L'objectif est de donner une nouvelle ampleur à [cette action] en développant les synergies entre les acteurs de terrains de l'éducation, de l'action sociale, la formation et l'insertion professionnelle », indique la région Île-de-France dans son dossier de presse de rentrée, présenté jeudi 30 août 2012. La collectivité lance dans ce cadre « une expérimentation en matière de prévention et de traitement du décrochage scolaire » sur trois territoires « particulièrement touchés », choisis à partir des lycées professionnels et CFA qui connaissent des taux de décrochage élevés. Cette expérimentation cible l'action régionale sur deux axes : la motivation et l'accompagnement renforcé des jeunes au plan scolaire et social ».

Lire la suiteLire la suite
Décrochage scolaire : le Céreq propose d' « harmoniser les dispositifs d'observation et de mesure »

Le Cereq propose d' « harmoniser les dispositifs d'observation et de mesure du décrochage scolaire », dans son «  Bulletin de recherche emploi-formation » d'avril 2012, mis en ligne en juillet. Il rappelle qu'en matière de décrochage scolaire, les chiffres varient « du simple au double » : le SIEI (système interministériel d'échange d'informations), [plates-formes de lutte contre le décrochage] (AEF n°248473 et AEF n°241064) dont l'objectif est de croiser les différents dispositifs de dénombrement des « décrocheurs » (1) en recensent « avant épuration des doubles-comptes » jusqu'à 254 000, contre 122 000 comptabilisés par l'Insee. « Réduire le flou du comptage implique en premier lieu de promouvoir la coopération transversale aux institutions, ce qui est déjà très avancé. Cela suppose peut-être aussi, en second lieu, d'affiner le repérage en privilégiant une approche territoriale du décrochage et des faibles qualifications », préconisent Gérard Boudesseul et Céline Vivent, chargés d'études au centre associé régional du Céreq pour la région Basse-Normandie, auteurs de l'étude.

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Lutter contre le décrochage scolaire : vers une nouvelle action publique régionale », un essai de la fondation Jean Jaurès
Lire la suite
à découvrir

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
La "porosité" entre prostitution et pornographie ne fait aucun doute pour les enquêteurs et magistrats spécialisés
Lire la suite
Le nouveau site de la Grande école du numérique recense près de 15 000 formations dans le secteur et pour tous publics

La Grande école du numérique a annoncé mercredi 11 mai 2022 la mise en ligne le 9 mai d’une nouvelle version de son site internet conçu sous la forme d’un portail, qui en plus de son offre de formation à destination des publics éloignés de l’emploi, recense près de 15 000 parcours via son moteur de recherche Gen scan (lire sur AEF info). "Ce moteur de recherche a vocation à être régulièrement enrichi et offrira en fin d’année des options de "matching" plus élaborées pour proposer notamment à chacun le métier du numérique le plus proche de ses compétences", souligne la GEN. Le portail donne également accès à 70 fiches métiers, un "Top 15" des professions du numérique en tension dans chaque région réalisé par les observatoires des formations et compétences du numérique.

Lire la suiteLire la suite
Les comptes consolidés de la MSA certifiés par les commissaires aux comptes

Dans son intervention devant le conseil d’administration de la caisse centrale de la MSA, le 19 mai 2022, le collège des commissaires aux comptes composé des cabinets Deloitte et Mazars a annoncé avoir certifié les comptes consolidés du régime agricole pour 2021, annonce la caisse dans un communiqué le 19 mai 2022. Une réserve est maintenue, non imputable au régime agricole. Elle est liée à l’intégration dans la comptabilité de la CCMSA des flux notifiés par les organismes tiers dont les comptes font eux-mêmes l’objet de réserve ou de refus de certification. Concernant le régime général, le rapport de la Cour des comptes sur la certification des comptes de la sécurité sociale sera présenté le mardi 24 mai 2022.

Lire la suiteLire la suite