Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Écoles de commerce : « Même s'il ne faut pas donner qu'un strapontin aux alumni, les CCI doivent garder la majorité aux CA » (Y. Fouchet, CCIV)

« Une CCI (Chambre de commerce et d'industrie) est un établissement public, et à ce titre-là, elle ne peut pas mettre des fonds publics n'importe où. Or, le financement de base et récurrent d'une école, c'est celui apporté par la CCI. Je pense que même s'il ne faut pas donner qu'un strapontin aux alumni, les CCI doivent garder la majorité dans les conseils d'administration » des écoles de commerce consulaires, estime Yves Fouchet, président de la CCI de Versailles Val d'Oise Yvelines (tutelle de l'Essec) et de la CRCI (Chambre régionale de commerce et d'industrie) Paris Île-de-France (1). Interrogé par AEF sur les réflexions en cours en matière de gouvernance des écoles de management françaises, Yves Fouchet admet qu'il faut « faire évoluer les structures actuelles » : « Le statut de service géré de CCI présente des inconvénients, notamment sur le plan du droit social puisque tous les collaborateurs de l'école sont sous le statut de la chambre, qui n'est pas très souple. Aujourd'hui, les écoles ont pris une telle ampleur et ont de tels besoins de financement, d'expansion, de partenariats à l'international, que cela ne suffit plus. Quant au statut d'association, il n'est pas non plus bien adapté à un environnement 'business'. La statut de société serait sûrement mieux adapté. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Pierre Tapie, CGE : « Les professeurs doivent absolument participer à la sélection des dirigeants des écoles de management » (colloque AEF)

« Les professeurs doivent absolument participer à la sélection des dirigeants [des écoles de management] », déclare Pierre Tapie, président de la Conférence des grandes écoles, en conclusion du colloque organisé par AEF, vendredi 15 juin 2012, sur le thème : « Le modèle de financement et de gouvernance des écoles de management françaises est-il durable ? » (AEF n°212588). « Un équilibre doit être trouvé entre les externes - personnalités qualifiées - et les internes - étudiants, cadres et professeurs, de manière prépondérante », détaille-t-il. Lors de la seconde table ronde de ce colloque, consacrée à la gouvernance des écoles, trois principales questions ont été abordées par les intervenants : le rôle des CCI (Chambres de commerce et d'industrie), la place du corps professoral dans les organes de gouvernance, et les modes de désignation des dirigeants.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de management : « Le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies » (Thomas Durand, Cnam)

« L'explication principale à l'inflation des coûts dans les écoles de management se trouve dans la course aux rankings et aux accréditations, à travers les publications étoilées et le développement du corps enseignant », déclare Thomas Durand, directeur du département « management, innovation, prospective » du Cnam. Il s'exprime en introduction du colloque organisé par AEF le 15 juin 2012 à Paris, qui s'intitule « Le modèle de financement et de gouvernance des écoles de management françaises est-il durable ? » (AEF n°213054) (1). « Nous ne sommes pas dans une crise du secteur, mais dans une situation où le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies. Il faut s'intéresser à l'amont du problème plutôt que seulement traiter les symptômes », affirme-t-il. Thomas Durand reconnaît toutefois qu'il peut sembler paradoxal de parler de « crise » dans ce domaine, alors que le marché s'est « extraordinairement développé » et que « la demande internationale est très forte ».

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : un modèle économique et une gouvernance à bout de souffle ? Le programme détaillé du colloque AEF du 15 juin 2012

Après avoir réfléchi au rôle et à la mission des écoles de management dans la société, en décembre dernier (AEF n°230003), AEF ouvre le débat sur leur mode de financement et leur gouvernance, le 15 juin prochain, lors d'une matinée organisée en partenariat avec l'ACFCI. Cette fois-ci, il s'agit de s'interroger, d'abord, sur la signification de la vague actuelle de fusions entre écoles de commerce (Skema en 2009, France business school en 2012, bientôt Euromed/Bordeaux EM/ESC Pau et Reims management school/Rouen business school). Les raisons en sont-elles seulement économiques ? Le second grand sujet à l'ordre du jour, qui porte sur la répartition des pouvoirs dans une business school, est de portée plus large : il fait écho aux réflexions en cours, au niveau national, sur la gouvernance des universités, notamment autour du concept de « sénat académique ». Parmi les personnalités invitées à donner leur point de vue sur toutes ces questions, Yves Fouchet, président de la CCI de Versailles, précédera Thomas Durand, professeur au Cnam, pour introduire les débats. Et c'est au président de la CGE, Pierre Tapie, qu'il reviendra de conclure la matinée.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : le « Financial Times » s'interroge sur la place du corps professoral dans la gouvernance

« L'aspect le plus caractéristique des business schools européennes est l'étendue des différents systèmes inappropriés de gouvernance sous lesquels elles opèrent. Et, en particulier, combien les modes de désignation de leurs grands patrons diffèrent du 'monde réel' », écrit Della Bradshaw, journaliste spécialiste des écoles de management au « Financial Times », dans son éditorial du 5 décembre 2011 accompagnant la publication du palmarès annuel des business schools européennes (AEF n°226574). Elle revient sur la différence qui existe entre les écoles intégrées à une université - le cas le plus commun aux États-Unis et en Grande-Bretagne - dans lequel « le président embauche et seul le président peut virer », et les écoles indépendantes, qui ont chacune « une manière différente de nommer leur directeur général ».

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : HEC prévoit de se doter d'une « nouvelle organisation juridique » en novembre 2012

HEC, dont le statut actuel est celui d'un département de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, a publié un avis d'appel public à la concurrence le 21 octobre 2011 ayant pour objet « l'achat de prestations de conseil et d'accompagnement en vue de doter HEC Paris d'une organisation juridique mieux adaptée à ses besoins de financement et à la concurrence internationale à laquelle sont désormais soumises les business schools ». Selon cet appel d'offres, la première phase, qui consiste à réaliser « une étude permettant de déterminer l'organisation juridique pertinente », a pour date butoir le 2 mars 2012. La seconde phase, qui correspond à « la réalisation de l'ensemble des études, contrats et formalités permettant la mise en oeuvre de la nouvelle organisation » et qui « couvre notamment les questions de gouvernance, de personnel, d'immobilier et de transfert des activités de formation et des moyens nécessaires à la mise en oeuvre de ces formations », aboutira à une présentation à l'assemblée générale de la CCIP « à la mi-novembre 2012 ». Cette date marquera aussi la mise en oeuvre de la réforme.

Lire la suiteLire la suite