Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°206221

Les dépenses en faveur de l'emploi et du marché du travail s'élèvent à 90 milliards d'euros en 2010 (Dares pour le COE)

« Les 'dépenses en faveur de l'emploi et du marché du travail' s'élèvent à 90 milliards d'euros en 2010, soit 4,7 % du PIB, dont 50 milliards de dépenses 'ciblées', ou 'dépenses pour les politiques du marché du travail' [et] 40 milliards de dépenses 'générales', dont les allègements généraux de cotisations sociales patronales sur les bas salaires », indique le directeur de la Dares, Antoine Magnier, dans une présentation devant les membres du COE (Conseil d'orientation pour l'emploi), le 18 septembre 2012. Le Conseil doit finaliser ses travaux sur une évaluation des aides aux entreprises en faveur de l'emploi, pour la fin du premier trimestre 2013 (AEF n°206739).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Michel Sapin demande au COE de travailler sur une évaluation des aides aux entreprises en faveur de l'emploi

Michel Sapin demande au COE (Conseil d'orientation pour l'emploi) de travailler sur l'évaluation des aides aux entreprises en faveur de l'emploi. Dans un courrier du 5 septembre 2012, adressé à Marie-Claire Carrège-Gée, la présidente du COE, le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, fixe à « la fin du premier trimestre 2013 », la fin des travaux du Conseil. Le Conseil doit commencer ses travaux mardi 18 septembre 2012.

Lire la suiteLire la suite
Le dispositif d'allégements de cotisations sociales sur les bas salaires ne devrait pas être modifié

L'aide forfaitaire versée aux petites entreprises qui concluront des contrats de génération « sera financée sans remise en cause des allégements existants de cotisation sociale sur les salaires inférieurs à 1,6 Smic », indique le document d'orientation concernant la future négociation nationale interprofessionnelle sur ce dispositif adressé par le gouvernement aux partenaires sociaux. D'une manière générale, les allégements « Fillon » sur les cotisations sociales patronales ne devrait pas être remis en cause par le gouvernement.

Lire la suiteLire la suite
L'ampleur des créations d'emplois liées aux allégements de charges « prête à débat » (Dares)

« Les études disponibles conduisent généralement à considérer [la politique des allégements de cotisations sociales] comme fortement créatrice d'emplois, même si l'ampleur exacte des effets prête à débat », soulignent Benoît Ourliac de la Direction générale du trésor et Cyril Nouveau de la Dares, dans un document d'études publié par la Dares, jeudi 2 février 2012. Intitulé « les allégements de cotisations sociales patronales sur les bas salaires en France de 1993 à 2009 », ce « document d'études » fait état de la difficulté d'évaluer les impacts sur l'emploi de ces allégements dont le coût brut pour les finances de l'État était de 22,2 milliards d'euros en 2009.

Lire la suiteLire la suite
Évaluation des dépenses fiscales et des niches sociales : l'IGF recommande de supprimer les mesures les moins efficaces sur l'activité

Supprimer les niches sociales les moins efficaces en termes de soutien à l'activité à hauteur de 10 milliards d'euros : c'est ce que propose l'IGF (Inspection générale des finances) dans un rapport remis fin juin 2011 au gouvernement dont la synthèse est rendue publique lundi 29 août 2011 par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État. Sollicité en avril 2010 par Bercy sur demande du Premier ministre, François Fillon, le Comité d'évaluation des dépenses fiscales et des niches sociales estime qu'une telle mesure aurait un effet « mesuré » avec « une moindre activité de 0,3 point de PIB » et « un déficit d'emplois de 55 000 » à un horizon de dix ans. À l'inverse, « la suppression à hauteur de 10 milliards d'euros des niches les plus efficaces sur l'activité conduirait […] à une moindre activité de 1,1 point de PIB et un emploi inférieur d'au moins 145 000 par rapport à la situation où ces niches ne seraient pas supprimées ».

Lire la suiteLire la suite