Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°206181

Métallurgie : « l'industrie va continuer à perdre des emplois », mais réaliser 115 000 à 128 000 recrutements par an (observatoire des métiers)

« Les emplois industriels représentent une part de plus en plus faible de l'emploi total. Dans les années qui viennent, l'industrie va continuer à perdre des emplois. Cependant, dans le même temps les différents secteurs de la métallurgie continueront à recruter. » C'est le principal enseignement d'une étude réalisée par les cabinets BIPE et Ambroise Bouteille et Associés pour l'observatoire paritaire des métiers et des qualifications de la métallurgie, dont les résultats ont été présentés aux partenaires sociaux de la branche, vendredi 21 septembre 2012. L'étude envisage « trois scénarios » économiques (haut, bas, et « central »). « Quel que soit le scénario économique étudié, les besoins en recrutement seront élevés : ils sont estimés entre 115 000 et 128 000 par an d'ici 2020. La prévision porte sur le nombre de recrutements dits exogènes, c'est-à-dire en tenant compte des mobilités, des départs à la retraite, de la variation des effectifs. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Métallurgie : la branche fait face à un « paradoxe », entre érosion des effectifs et besoin de recrutements (J.-F. Pilliard)

« Quel que soit le scénario économique que l'on retient (optimiste, pessimiste ou médian), on observe dans la durée une érosion régulière des effectifs de la branche, mais en même temps un volume régulier et important de recrutements. » C'est le « paradoxe » que retient Jean-François Pilliard, délégué général de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) à la lecture de l'étude prospective sur l'évolution des emplois et des métiers (AEF n°206181), réalisée par les cabinets BIPE et Ambroise Bouteille et associés, à la demande de l'observatoire des métiers de la métallurgie, présentée aux partenaires sociaux vendredi 21 septembre 2012. Avec cette étude, les partenaires sociaux disposent des données nécessaires pour « anticiper les évolutions tant en termes de volume que de qualifications pour mieux préparer l'accompagnement des secteurs et entreprises qui en auront besoin », se félicite Jean-François Pilliard.

Lire la suiteLire la suite
L'UIMM et Pôle emploi signent un accord national « pour pallier les besoins de recrutement dans les industries de la métallurgie »

« Pour pallier les besoins de recrutement dans les industries de la métallurgie, l'UIMM et Pôle emploi s'associent pour développer leur coopération. Cet engagement s'est traduit le 14 mai par la signature d'un accord national entre Jean-François Pilliard, délégué général de l'UIMM, et Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi », annoncent l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) et l'opérateur public de l'emploi dans un communiqué commun diffusé le 15 mai 2012. « Pour répondre à cet enjeu, l'UIMM et Pôle emploi accentueront leurs synergies, tant au niveau de la communication faite autour des métiers, que sur les stratégies de recrutement ou encore vis-à-vis de l'intégration des demandeurs d'emploi », promettent les deux signataires.

Lire la suiteLire la suite
Métallurgie : « la branche devrait perdre entre 12 000 et 18 000 emplois par an entre 2012 et 2020 » (CFE-CGC)

« La branche devra compter sur un solde de création d'emplois négatif, avec une perte estimée sur la période 2012-2020 de l'ordre de 12 000 à 18 000 emplois par an », affirme la CFE-CGC Métallurgie, mardi 20 mars 2012. L'organisation syndicale a déjà enregistré une baisse de 12,3 % de ses effectifs entre 2007 et 2010, et prévoit une évolution similaire dans les années qui viennent. En effet, la branche ne devrait plus compter que 1,3 million de salariés à l'horizon 2020, contre environ 1,5 million aujourd'hui. « Les entreprises de la métallurgie, surtout les PME, sont peu attractives, surtout en termes de rémunérations. Il faut faire en sorte de diffuser la notion d'excellence, pour que les meilleurs reviennent y travailler. Le pôles de compétitivité y ont un peu contribué, mais il reste encore beaucoup de choses à faire », explique Gabriel Artero, secrétaire général de la fédération.

Lire la suiteLire la suite