Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Formation des enseignants : le concours en fin de M1 favorisera « le décrochage entre premier et second degrés » (syndicats de la FSU)

Mettre les concours enseignants et de CPE en fin de M1 « fragiliserait le rôle des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation fédérant tous les acteurs de la formation et les degrés d'enseignement, que le ministère a pourtant appelé de ses vœux. Il porte en germe le décrochage entre premier et second degrés », indiquent le Snes-FSU, le Snep-FSU, le Snuep-FSU et le Snesup-FSU dans un communiqué commun, le 24 septembre 2012. « La situation d'un recrutement d'une ampleur exceptionnelle à la rentrée 2013 impose des mesures transitoires qui ne doivent pas obérer l'avenir, ni opposer les acteurs mais qui devraient permettre d'enclencher le processus de refondation de l'École. Elle nécessite une négociation spécifique », soulignent les quatre syndicats.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Recrutement de 40 000 enseignants en 2013 : un concours envisagé pour les M1 au printemps (syndicats)

Le ministère de l'Éducation nationale envisagerait de procéder au recrutement d'enseignants auprès d'étudiants en M1 au printemps 2013, apprend AEF vendredi 21 septembre 2012 de sources concordantes. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, a annoncé jeudi 20 septembre qu'il allait « recruter près de 40 000 professeurs » en 2013 (AEF n°206477). 22 100 postes sont d'ores et déjà ouverts au concours 2013, qui vont compenser les départs à la retraite des professeurs. Pour le reste des recrutements, le ministère ne souhaite pas détailler le dispositif avant la date de présentation du PLF 2013 vendredi 28 septembre mais souligne qu'il s'agit de « recrutements et non pas de créations de postes ».

Lire la suiteLire la suite
Remplacement : 90 postes supplémentaires « dans les jours qui viennent » (Vincent Peillon)

Le ministère de l'Éducation nationale est en train de « finir une discussion » avec les organisations syndicales pour « ouvrir encore, au-delà des 1 000 postes que j'avais donné pour les professeurs des écoles (AEF n°212383), les listes complémentaires. Car il y aura des tensions de remplacement », déclare Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, invité de l'émission « L'invité des matins » sur France Culture, jeudi 20 septembre 2012. « Donc, nous avons déjà 90 postes supplémentaires que nous allons recruter dans les jours qui viennent pour faire face dans les académies les plus déficitaires - dont celle de Créteil d'ailleurs - au problème ».

Lire la suiteLire la suite
Formation des enseignants : placer le concours en fin de M1 reviendrait « à la position avant-masterisation » (Snep-FSU)

« Placer le concours en M1, dans le meilleur des cas, pourrait sembler revenir à la position avant-masterisation : concours à bac +4 et situation de professeur stagiaire l'année bac +5 », écrit le Snep-FSU, dans une lettre ouverte adressée au ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon le 17 septembre 2012. Selon le Snep-FSU, mettre les concours en fin de M1 consiste « à bricoler à nouveau un dispositif qui va clairement cliver les acteurs, notamment universitaires et ESPE, premier et second degrés ». Cette solution « va bloquer toute évolution future, limiter la mise en place de véritables écoles supérieures, empêcher toute formation 'intégrée', laisser les épreuves de concours forcément académiques et repoussera aux calendes grecques la mise en place de véritables pré-recrutements ».

Lire la suiteLire la suite
Formation des enseignants : la CDIUFM se prononce pour « un concours en fin de M2, fortement professionnalisé »

La Conférence des directeurs d'IUFM (CDIUFM) marque « sa préférence pour un concours en fin de M2, fortement professionnalisé et exploitant directement les éléments de formation acquis dans le master », indique l'organisation dans une contribution « à la concertation nationale sur la refondation de l'École de la République » datée du 3 septembre 2012 (1). La CDIUFM ne s'était jusqu'à présent pas positionnée sur la place du concours. Patrick Demougin, président de la CDIUFM reconnaît auprès d'AEF qu' « en 2011, nous n'étions pas tous d'accord entre nous [sur la place du concours] et nous avions des difficultés à penser concrètement l'avenir ».

Lire la suiteLire la suite
Concertation : un consensus autour de la place du concours en M2 (Sgen-CFDT)

« D'éventuels clivages apparaissent au fur et à mesure que les débats avancent mais ce sont les consensus qui prédominent » dans les discussions menées au sein de la concertation sur la refondation de l'École, indique Frédéric Sève, secrétaire national du Sgen-CFDT, mercredi 5 septembre 2012, à l'occasion de la conférence de presse de rentrée du syndicat. « Les clivages se situent au niveau de la place du collège dans la logique de l'école du socle, même si beaucoup d'interlocuteurs s'accordent sur la nécessité d'améliorer la continuité école-collège », explique-t-il. Sur la conception du métier enseignant, « on sent une évolution. On entend beaucoup moins 'c'était mieux avant' », relève Thierry Cadart, le secrétaire général du syndicat. De même, « la notion de socle commun est apparue consensuelle », « la discussion aura eu ce mérite », ajoute Frédéric Sève.

Lire la suiteLire la suite