Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Un rapport remis au Premier ministre dévoile plusieurs conséquences de la RGPP dans les ministères de l'Intérieur et de la Justice

« La mesure consistant à réduire le nombre de transfèrements de détenus afin d'alléger les charges d'escorte assurées par la police ou la gendarmerie en ayant massivement recours à la visioconférence n'a jamais produit les résultats attendus ; les gains en effectifs escomptés initialement n'en ont pas moins été affichés tout au long de la RGPP, avec un calendrier inchangé, conduisant les forces de sécurité à assurer une mission dont les effectifs ont été en théorie supprimés. » Tel est l'un des constats du rapport intitulé « Bilan de la RGPP et conditions de réussite d'une nouvelle politique de réforme de l'État ». Ce document de 75 pages, rédigé par l'inspection générale de l'administration, l'inspection générale des finances et l'inspection générales des affaires sociales, a été remis au Premier ministre, mardi 25 septembre 2012 (AEF Sécurité globale n°210782). Plusieurs illustrations de la RGPP, mise en oeuvre entre 2007 et 2012, y sont présentées, dont certaines concernent les ministères de l'Intérieur et de la Justice.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Jean-Marc Ayrault charge trois inspections générales, dont l'IGA, de dresser un bilan de la RGPP

« Le Premier ministre lance une mission sur le bilan de la RGPP (révision générale des politiques publiques) et les conditions de réussite d'une nouvelle politique de réforme de l'État », annonce Matignon dans un communiqué, vendredi 6 juillet 2012. Selon Jean-Marc Ayrault, la RGPP a « provoqué désorganisation et malaise dans l'ensemble de la fonction publique ». Il affirme que « la période de la RGPP est close » et demande, dans une lettre de mission adressée aux chefs de l'inspection générale de l'administration, de l'inspection générale des finances et de l'inspection générales des affaires sociales, de « tirer les enseignements » de cette politique, « afin d'éclairer le gouvernement sur les conditions et modalités d'une nouvelle politique de rénovation de l'action publique ». La mission rendra compte de l'avancement de ses travaux au Premier ministre et à la ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, le 25 septembre 2012, annonce le communiqué.

Lire la suiteLire la suite
Les réactions des syndicats de police à la nomination de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur

« Synergie officiers salue l'arrivée à la tête du ministère de l'Intérieur de Manuel Valls » (AEF Sécurité globale n°214896). Dans un communiqué envoyé peu après l'annonce de la composition du gouvernement, mercredi 16 mai 2012, le syndicat salue « son engagement, son refus du fatalisme en matière de sécurité, son discours de fermeté et de responsabilité ». « Le contexte actuel très sensible, aggravé par des contractions budgétaires et un malaise managérial aux effets désastreux, imposera au ministre de rechercher une politique ambitieuse et innovante. » Selon Synergie, les policiers « souffrent encore d'un manque de reconnaissance de leur administration, d'une insuffisante prise en compte de la dangerosité et de la pénibilité de leur métier et d'un manque de soutien de l'institution judiciaire ». Le syndicat espère que seront « tenus les engagements du président de la République envers les policiers en général et les officiers de la police nationale en particulier, qui espèrent avec ferveur une évolution structurelle rapide et inéluctable de l'ensemble de la chaîne hiérarchique. »

Lire la suiteLire la suite
« Le gouvernement pourra compter sur notre soutien » en cas de suspension de la RGPP, annonce Nicolas Comte (Unité SGP police)

Si le futur gouvernement « tergiverse » quant à l'arrêt de la RGPP dans la police nationale, « il ne devra pas s'étonner que le syndicat policier majoritaire soit hostile à sa politique et le fasse savoir. Si, au contraire, le gouvernement choisit de suivre la voie du courage en suspendant la RGPP, il pourra compter sur notre soutien pour relancer le service public de sécurité », prévient le secrétaire général d'Unité SGP police-FO, Nicolas Comte, dans l'éditorial du dernier numéro de la revue du syndicat (janvier-mars 2012). Selon le syndicaliste, la RGPP « est la cause de la plupart des dysfonctionnements » dans la police, « en particulier de la dégradation des conditions de travail ». Et Nicolas Comte de suggérer un calendrier : « Pour nous, c'est dès juin ou au plus tard juillet que cette suspension doit intervenir. Nous connaissons trop bien la rengaine de la remise à plus tard… »

Lire la suiteLire la suite