Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°206072

Le SML oppose son « parcours de soin libéral à entrées multiples » à la médecine « à la britannique » prônée selon lui par Marisol Touraine

« Prendre comme exemple le système de parcours de soins britannique rejeté par une majorité de citoyens de ce pays et essayer de l'imposer aux Français est une grosse erreur politique », déclare Christian Jeambrun, président du SML, à quelques jours de l'ouverture du congrès du syndicat à Lille le 28 septembre 2012. Cette vision d'une médecine de parcours allant des soins de proximité à l'hospitalisation est celle développée, selon lui, par Marisol Touraine lors des Entretiens de Bichat à la mi-septembre, et qui voudrait faire du médecin généraliste, membre d'une équipe de soins de proximité, l'« aiguilleur » d'une patientèle dans un parcours de santé associant le secteur hospitalier et le médico-social. Elle est soutenue par un « syndicat monocatégoriel » de médecins (MG France que le président du SML ne cite pas). L'alternative à ce « parcours de santé » à la britannique est celle que le syndicat entend présenter lors de son congrès ce week-end à Lille : un « parcours de soin libéral à entrées multiples » qui consisterait en fait, selon ses promoteurs, en une version « adoucie » du parcours de soins coordonné mis en place par la convention médicale de février 2005 (1).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dépassements : le Ciss, le Syngof, le SML et les étudiants en médecine précisent leur position à la veille de l'ouverture des négociations

À la veille de l'ouverture des négociations conventionnelles sur les dépassements d'honoraires, jeudi 25 juillet 2012, les prises de position se multiplient. Parmi les syndicats représentatifs, le SML souhaite que le nouveau contrat d'accès aux soins voulu par la ministre soit volontaire, réversible, et ouvert au praticien du secteur 1. Le Syngof, membre du Bloc, syndicat représentatif des spécialistes du plateau technique (gynécologues, obstétriciens et anesthésistes), s'engage sur des actes à tarifs opposables pour les plus précaires, à la condition que tous les spécialistes du bloc puissent pratiquer des dépassements encadrés et solvabilisés par les complémentaires. Au nom des étudiants en médecine, externes et internes invités à participer en tant qu'auditeurs à la négociation, l'Isnih et l'Anemf réitèrent leur opposition à toutes mesures coercitives à l'installation. Enfin, dans une tribune, le président du Ciss Christian Saout met en garde contre « la rupture violente du pacte social » que représentent les « plus de 6 milliards d'euros » de dépassements pratiqués en ville et à l'hôpital.

Lire la suiteLire la suite
Pour la CSMF et la SML, le président de l'Ordre outrepasse ses compétences en critiquant le paiement à la performance

La CSMF et le SML ont tenu, mercredi 28 mars 2012, une conférence de presse commune pour adresser publiquement un « carton rouge » au président du Cnom Michel Legmann après la parution d'un article dans le dernier bulletin de l'Ordre intitulé « Le paiement à la performance est-il un jeu de dupes ? ». Le président du conseil de l'Ordre Michel Legmann y répond lui même à cette question : « Si tout n'est pas négatif dans ce système, c'est avant tout un marché de dupes consenti par les syndicats signataires ». Pour la CSMF et le SML, signataires aux côtés de MG France de la convention du 26 juillet 2011 qui instaure le paiement à la performance, « ces propos sont très surprenants car très éloignés de la déontologie qui constitue le champ de compétence de l'Ordre ». Le président de la CSMF Michel Chassang tient à distinguer l'Ordre de son président qui « dérape : il n'est pas là pour attiser les divisions syndicales. Nous en appelons à la responsabilité des membres du conseil ».

Lire la suiteLire la suite
Plate-forme FHF sur le service public de santé : le SML accuse la FHF de faire preuve « d'hospitalo-centrisme suicidaire »

Le SML réagit à son tour (AEF n°224000) ce vendredi 13 janvier 2012 aux propositions formulées par la FHF dans sa plate-forme 2012-2017 sur le « service public de santé » rendue publique mercredi 11 janvier. Christian Jeambrun, son président, estime que les « propositions iconoclastes » de la fédération hospitalière publique « mettent inutilement en péril notre système de soins qui a pourtant prouvé son efficacité. » Le syndicat de médecins libéraux rappelle le « choix des français pour une médecine libérale humaniste et proche de leurs préoccupations » opéré depuis plus de 70 ans. « Tous les sondages successifs montrent qu'ils gardent leur confiance à ces professionnels libéraux, affirme-t-il. Ils reconnaissent leur disponibilité et leur dévouement au quotidien pour maintenir un accès à des soins de qualité. »

Lire la suiteLire la suite
Négociations conventionnelles : la CSMF et le SML proposent un « système de paiement à la performance à la française »

« La rémunération à l'acte doit être modernisée. Nous proposons de valoriser la qualité médicale à travers un système optionnel et individuel de paiement à la performance à la française, associant des éléments contenus dans les système anglais et américain. Nous souhaitons que ce dispositif représente rapidement au moins 20 % de la rémunération globale du médecin, soit 12 à 15 000 euros », c'est ce qu'explique Michel Chassang, président de la CSMF le mercredi 25 mai 2011, précisant que la CSMF et le SML porteront leurs propositions à Frédéric Van Roekeghem, directeur général de l'Uncam et que les deux syndicats « ne refusent pas de poursuivre les négociations conventionnelles mais de revenir à la table des discussions » aux côtés de MG-France, du Bloc et de la FMF. Les deux syndicats demandent également que la consultation des médecins généralistes passe à 25 euros.

Lire la suiteLire la suite
Démographie médicale : le SML est favorable à une « régulation éclairée » pour prévenir une régulation contrainte par l'État

Le SML avance, mardi 4 janvier 2010, ses propositions de régulation de la démographie médicale, à l'avant-veille d'une rencontre entre le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et l'ensemble des syndicats représentatifs de médecins libéraux, qui doit se tenir jeudi 6 janvier 2010. « Sans une régulation éclairée, dans un cadre négocié, c'est l'État qui imposera encore sa volonté », prévient Christian Jeambrun, président du SML. Le syndicat propose de conditionner toute installation à un départ à la retraite dans les zones sans difficulté ou sur-dotées. Et dans les zones déficitaires ou à risque (notamment les zones urbaines sensibles), le SML a imaginé que les collectivité locales puissent s'approprier la valeur patrimoniale d'un cabinet pour le mettre à la disposition d'un nouvel installé. De même, il préconise la création de zones franches médicales, mais dont les avantages seraient supérieurs à ceux attachés aux zones existant aujourd'hui. Quant au zonage, il doit être « géré paritairement » entre les URPS, les syndicats représentatifs, les ARS et les Conseils généraux.

Lire la suiteLire la suite