Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Terres agricoles : « Nous attendons des actes pour lutter contre l'artificialisation des sols » (FNSEA)

« Chaque année, ce sont près de 100 000 hectares de terres agricoles qui disparaissent. Nous avons entendu le message de François Hollande et du gouvernement lors de la conférence environnementale. Ce que nous voulons maintenant, ce sont des actes », réagit Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), jeudi 27 septembre 2012. Il s'exprime à l'occasion de la présentation du projet FNSEA/JA (Jeunes agriculteurs) pour les élections aux Chambres d'agriculture en 2013.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Mobilisation pour le logement : le détail du projet de loi présenté en conseil des ministres

Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement a présenté, mercredi 5 septembre 2012 en Conseil des ministres, le projet de loi « relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social ». Le but du texte est, selon l'exposé des motifs, de « permettre le développement d'une offre de logement correspondant aux besoins et au pouvoir d'achat de chacun », afin notamment de parvenir à l'objectif fixé par François Hollande de construire 500 000 logements chaque année, dont 150 000 logements sociaux (AEF Habitat et Urbanisme n°215518). Le texte, qui doit être examiné dès le 11 septembre au Sénat, s'articule autour de trois axes (mise à disposition du foncier public, réforme de la loi SRU et modification de la loi n°2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris) et comprend quinze articles au total. La ministre espère son adoption « d'ici le milieu du mois d'octobre pour une application très rapide ». 

Lire la suiteLire la suite