Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Fusion BEM-Euromed : Kedge business school se veut une « marque de rupture » et a « vocation à accueillir d'autres écoles » (P. McLaughlin)

« Kedge business school est une marque de rupture, qui nous fait sortir de l'univers français et nous ouvre vers de nouveaux horizons », explique Philip McLaughlin, directeur général de Bordeaux École de management, lors de la conférence de presse de lancement de la nouvelle école issue de la fusion entre BEM et Euromed management, mardi 2 octobre 2012. Le sens de ce nouveau nom, qui circulait déjà depuis une semaine (AEF n°206060), est présenté ainsi : « En anglais, 'kedge' signifie 'ancre à jet'. C'est ce qui permet à un bateau de tourner », explique Philip McLaughlin, lui-même d'origine britannique. « Il s'agit de donner un nouveau cap, de connecter les individus, de faire travailler ensemble des personnes de différents continents et de différentes cultures. Ce nom contient aussi l'idée d'ancrage sur un territoire. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Le CA d'Euromed Marseille se prononce ce soir sur un projet de fusion avec Bordeaux EM, déjà entériné par la CCI bordelaise

« La CCI de Bordeaux a voté hier en assemblée générale le projet de fusion entre Bordeaux École de management et Euromed Marseille », confirme à AEF Jacques Faurens, vice-président de la CCI (chambre de commerce et d'industrie) bordelaise, mardi 17 janvier 2012, à la suite d'une information des magazines économiques régionaux « Objectif Aquitaine » et « Meridien Mag ». Le conseil d'administration d'Euromed Marseille doit se prononcer à son tour ce soir sur ce projet de fusion. « Nous serions étonnés qu'ils refusent, puisqu'ils ont été à l'initiative du projet », note Jacques Faurens, qui précise que « l'objectif est bien d'aboutir, à terme, à une école unique ». « Le processus sera engagé dès que le CA d'Euromed aura donné son accord, avec un objectif de fusion au 1er janvier 2013 - même si celle-ci pourra être effective plus tard en fonction des aléas. L'important, c'est que les deux écoles aient montré leur volonté commune », estime Jacques Faurens, qui poursuit : « Il faut maintenant mettre en place le statut des personnels, réfléchir aux programmes de formation, aux accréditations, etc. » Les deux écoles ont en effet un statut différent, BEM étant un service géré de la CCI de Bordeaux, Euromed une association loi 1901, filiale de la CCI de Marseille (AEF n°231649).

Lire la suiteLire la suite