Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Autisme : le Cese préconise un « stage d'immersion » pour les professeurs auprès d'enseignants spécialisés

« C'est l'ensemble des programmes de formation sur l'autisme qu'il convient de revisiter afin de les épurer des connaissances obsolètes ou fausses dans l'approche de l'autisme. Les formations dispensées aux soignants sont concernées ainsi que celles destinées aux personnels de petite enfance, aux AVS, aux enseignants et travailleurs sociaux », indique le Cese dans un avis sur le coût économique et social de l'autisme. Cet avis, rapporté par Christel Prado, présidente de l'Unapei, a été adopté à l'unanimité en séance plénière mardi 9 octobre 2012. Le Cese préconise également d'instituer dans la formation initiale des enseignants « un stage d'immersion » auprès d'enseignants spécialisés, soit en milieu ordinaire (Clis, Ulis), soit en milieu spécialisé en unité d'enseignement. Il recommande aussi un « module d'enseignement spécifique » sur les TED (troubles envahissants de développement) et troubles associés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Handicap : les inspections générales préconisent « un plan de formation exceptionnel » pour « remobiliser l'encadrement »

« Concevoir un plan de formation exceptionnel sur trois années pour remobiliser l'encadrement et constituer un réseau de relais suffisamment dense » : telle est une des préconisations de l'IGEN et l'IGAENR dans un rapport (1) daté de juillet 2012 sur « la mise en oeuvre de la loi du 11 février 2005 dans l'Éducation nationale » (2). Les inspecteurs estiment également nécessaire de « renforcer, dans la formation initiale de tous les personnels, la prise en compte de la situation des élèves à besoins éducatifs particuliers et les connaissances de base nécessaires pour repérer les difficultés ». Selon eux, « ce minimum impose l'inscription, dans les masters, d'un module obligatoire d'au moins 30 heures ».

Lire la suiteLire la suite
Accessibilité des écoles aux handicapés : un rapport pointe le manque de « souplesse » de la réglementation

« Une capacité de souplesse et d'adaptation insuffisante » : tel est l'un des constats d'un rapport sur « les modalités d'application des règles d'accessibilité du cadre bâti pour les personnes handicapées » issues de la loi du 11 février 2005 (1), rendu public mercredi 12 septembre 2012 par Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, et « transmis en octobre 2011 au précédent gouvernement ». Dans ce document réalisé par le Conseil général de l'environnement et du développement durable, l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) et le contrôle général économique et financier, les auteurs estiment que « l'obligation faite aux établissements recevant du public existants de se mettre en conformité, avant le 1er janvier 2015, avec les normes d'accessibilité » « ne pourr[a] en aucun cas être tenue ».

Lire la suiteLire la suite
Handicap : des modules de formation pour les enseignants mis en ligne

« Des modules de formation à distance et en ligne pour les enseignants des classes ordinaires », sont publiés, jeudi 6 septembre 2012 sur le site du ministère de l'Éducation nationale. L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, avait annoncé en avril 2012 que « des modules de formation à distance et en ligne seront disponibles dès la rentrée 2012, afin que tout enseignant qui accueille un élève handicapé dans sa classe puisse rapidement prendre connaissance de ses besoins spécifiques et des adaptations pédagogiques nécessaires » (AEF n°215863). « D'autres seront élaborés ultérieurement afin de répondre le plus largement possible aux besoins des enseignants », précise le ministère.

Lire la suiteLire la suite
Handicap : 20 000 élèves « sans solution de scolarisation » selon le Sénat 

« La loi de 2005 a permis un réel mouvement d'ouverture de l'école de la République sur le monde du handicap. Preuve en est l'augmentation d'un tiers du nombre d'enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire depuis 2006, soit 55 000 enfants supplémentaires accueillis. Ces bons résultats doivent cependant être nuancés car on estime à 20 000 le nombre d'enfants handicapés sans solution de scolarisation (1). » Tel est un des constats d'un rapport de la Commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois, rendu public mercredi 4 juillet 2012 et portant sur « la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Cette commission est présidée par David Assouline (socialiste, Paris). Les rapporteurs, Claire-Lise Campion, (socialiste, Essonne) et Isabelle Debré (UMP, Hauts-de-Seine) jugent que si la loi a permis « des avancées réelles », son application est « encore insuffisante ».

Lire la suiteLire la suite