Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

OGM : les députés débattent de la polémique provoquée par les travaux de Gilles-Eric Séralini sur le maïs NK 603

Bernard Accoyer (UMP, Haute-Savoie), ancien président de l'Assemblée nationale, critique, mardi 9 octobre 2012, l'audition par les députés, de Gilles-Eric Séralini « à peine 20 jours » après la publication de ses travaux sur le maïs OGM NK 603 dans « une revue américaine », « alors que dans dix jours, l'Anses et le HCB vont rendre leur avis ». Il estime « surprenant que cette audition intervienne avant même que les parlementaires puissent disposer des conclusions sur la validité scientifique des travaux » et qu'elle ne donne pas la parole aux chercheurs qui « remettent en cause » l'étude. Auparavant, la présidente de la commission des affaires sociales Catherine Lemorton (PS, Haute-Garonne) a demandé à ce que l'audition ne « tourne pas au pugilat », estimant qu'elle n'avait pas été organisée dans la précipitation puisqu'elle était prévue depuis deux semaines, et que des auditions contradictoires du HCB et de l'Anses étaient déjà programmées. La députée répond également que la saisine de ces deux instances par le gouvernement « n'empêche pas le Parlement d'être indépendant ». « C'est sa liberté, son indépendance d'être à l'origine d'auditions et nous la revendiquons. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
OGM : le CNRS rappelle l'éthique de la communication aux chercheurs. Pour l'Inra, la recherche a besoin de « moyens » et de « confiance »

Le Comets (comité d'éthique) du CNRS « regrette que les chercheurs concernés aient fait le choix d'une communication inadaptée à la qualité et à l'objectivité du débat public ». C'est ce que conclut une note intitulée « Rappels du Comets sur les aspects éthiques de la communication des chercheurs avec les médias » (1), qu'il diffuse mardi 2 octobre 2012 « à propos du traitement médiatique accordé à l'étude publiée par Gilles-Éric Séralini et son équipe » (AEF n°206541). Ce professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen a publié, le 19 septembre dans la revue scientifique « Food and Chemical Toxicology », une étude faisant état d'une « surmortalité de rats alimentés avec un maïs transgénique », rappelle le Comets (AEF n°206453). Ces résultats, « fortement médiatisés » de l'avis du comité d'éthique, font depuis l'objet d'une polémique au sein de la communauté scientifique.

Lire la suiteLire la suite
OGM : 130 organisations françaises demandent la suspension provisoire des autorisations du maïs NK 603 et du Roundup

Cent trente organisations françaises signent un appel commun, mercredi 3 octobre 2012, réclamant la suspension provisoire du maïs génétiquement modifié NK 603 et de l'insecticide qui lui est associé, le Roundup, tous deux commercialisés par l'entreprise Monsanto. On trouve notamment parmi ces organisations : le WWF, Greenpeace, Générations futures, le Réseau environnement santé, Attac, Cap21 (parti politique de Corinne Lepage), la Confédération paysanne, Agir pour l'environnement, des collectifs départementaux anti-OGM… Cet appel a été remis le même jour aux services du Premier ministre et des ministères de l'Écologie, de la Recherche, de la Santé, et de l'Agriculture.

Lire la suiteLire la suite
OGM : « Il faut demander une réévaluation de toutes les autorisations » et « renouveler les commissions » (Gilles-Éric Séralini)

« Il faut demander une réévaluation de toutes les autorisations, mais à condition que de nouvelles personnes siègent dans les commissions, sinon on risque de tourner en rond », affirme Gilles-Éric Séralini. Le professeur de biologie moléculaire de l'université de Caen présente à la presse, jeudi 20 septembre 2012, les résultats d'une étude sur le maïs génétiquement modifié NK 603 et le Roundup menée pendant deux ans sur des rats et publiée la veille dans la revue américaine « Food and toxicology » (1). Le maïs génétiquement modifié NK 603, commercialisé par Monsanto, est résistant au Roundup, herbicide également commercialisé par Monsanto. Il est autorisé en France à l'importation, mais pas à la culture.

Lire la suiteLire la suite
Maïs OGM NK 603 : le gouvernement saisit l'Anses suite à une étude du professeur Séralini sur sa toxicité

Les ministres Delphine Batho (Écologie), Stéphane Le Foll (Agriculture) et Marisol Touraine (Santé) annoncent, mercredi 19 septembre 2012, la « saisine immédiate de l'Anses » à la suite de la publication, le jour même, d'une étude sur le maïs génétiquement modifié NK 603 menée par l'équipe de Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen (1), dans la revue américaine « Food and chemical toxicology » et révélée par « Le Nouvel Observateur ». Le maïs génétiquement modifié NK 603, commercialisé par Monsanto, est résistant au Roundup, herbicide également commercialisé par Monsanto. Cette annonce intervient trois jours après la tenue d'une table ronde sur les risques sanitaires environnementaux, lors de la conférence environnementale (AEF n°206764).

Lire la suiteLire la suite