Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Refondation : les syndicats globalement satisfaits

« Il y a un certain nombre de propositions rassurantes pour la profession comme la conception de la formation des maîtres ou la conception des disciplines. Vincent Peillon [le ministre de l'Éducation nationale] s'est mis dans les clous du président de la République, François Hollande, qui a choisi de se démarquer du rapport de la concertation », estime vendredi 12 octobre 2012 Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Snes-FSU, réagissant aux premiers arbitrages annoncés par le ministre jeudi. « Nous avons dit qu'il y a des propositions que nous n'accepterons pas, comme la bivalence des enseignants ou l'école du socle. Que le ministre respecte l'identité disciplinaire, c'est un point de satisfaction pour nous », poursuit Frédérique Rolet.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Refondation : la Ligue de l'enseignement « réservée » sur certains axes ; la Fédération générale des PEP satisfaite

« Nous attendons plus de clarté, d'audace et d'innovation dans la redéfinition de la formation initiale et continue de l'ensemble des personnels, notamment au sein des futures ESPE », indique mercredi 11 octobre 2012 la Ligue de l'enseignement, en réaction aux orientations de la refondation de l'école présentées mardi par le président de la République, François Hollande (AEF n°172902). La ligue est également « réservée sur les propositions faites pour faire évoluer le lycée, en deçà des attentes d'un véritable lycée polyvalent » qu'elle appelle de ses vœux depuis plusieurs années. Elle regrette aussi « la confusion faite dans le rapport en matière d'éducation culturelle' » et promet qu'elle sera « vigilant[e] à la mise en œuvre effective de cette dimension au sein de projets pédagogiques éducatifs et culturels ».

Lire la suiteLire la suite
Refondation : les réactions de l'ARF, de l'AMF et des maires de stations de montagne et d'une fédération de l'industrie hôtelière

Le président de la République, François Hollande, « a reconnu la place qu'ont prise les régions dans le système éducatif », indique l'ARF, le 9 octobre 2012. L'association réagit au discours prononcé par le président de la République à la suite de la remise du rapport « Refondons l'école de la République » (AEF n°204978 et AEF n°204968). Selon l'ARF, les régions « se retrouvent largement dans le projet progressiste qui a été remis au président de la République ». « Il a l'ampleur de l'ambition nécessaire pour l'école du XXIe siècle et la révolution numérique qui est en marche (AEF n°204962). Il met la justice en tête des valeurs d'une école qui doit former le jeune, le citoyen et le travailleur (AEF n°204926) », estime l'association.

Lire la suiteLire la suite