Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°204309

Économie sociale : Benoît Hamon signe une convention avec l'Usgeres « sur l'appui à la mise en œuvre des dispositifs publics d'emploi »

« Promouvoir l'économie sociale et solidaire en faveur de l'insertion des jeunes dans les entreprises – coopératives, mutuelles, associations et fondations - de l'économie sociale et solidaire » : tel est l'objectif d'une convention conclue entre l'Usgeres et le ministère délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation, en marge de la convention de l'organisation patronale organisée à Paris, mardi 16 octobre 2012 (AEF n°204333). Sur la période 2013-2015, les employeurs de l'économie sociale s'engagent ainsi à se mobiliser « pour recruter des jeunes en emplois d'avenir » et faire preuve d'une « exemplarité encore accrue dans la mise en œuvre du droit du travail, notamment sur le plan de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ». De son côté, l'État mobilisera en faveur du secteur « l'aide au recrutement des jeunes en emploi d'avenir », les interventions de la BPI (Banque publique d'investissement), et s'engage à faciliter « la reconnaissance légale du secteur et progressivement, une plus grande place pour ces employeurs dans le dialogue social ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les organisations patronales font le point sur la réforme de leur représentativité avant l'ouverture formelle de discussions

« Le gros problème de la représentativité patronale est que c'est une très bonne question, mais qu'il reste à trouver la réponse », résume Benoît Roger-Vasselin, président de la commission Marché du travail-Emploi-Formation du Medef, à l'occasion d'une table ronde organisée dans le cadre de la convention de l'Usgeres, mardi 16 octobre 2012. À l'initiative de cette table ronde réunissant des représentants du Medef, de la CGPME, de l'UPA, de l'UNAPL et de la FNSEA, Alain Cordesse, président de l'Usgeres, se félicite d'un « moment quasi historique » parce que « les organisations patronales n'ont jamais eu jusqu'alors l'occasion de se réunir comme cela » pour aborder notamment la complexe question de la représentativité patronale. À une dizaine de mois de la fin du délai laissé par le gouvernement pour trouver une solution, les organisations patronales font le point sur ce dossier.

Lire la suiteLire la suite
Contrat de génération : la FNSEA, l'UNAPL et l'Usgeres proposent « la possibilité de conclure un CDD de longue durée » dans certains cas

« Réunies le 20 septembre dernier autour de la note d'orientation sur le contrat de génération soumise à la négociation nationale interprofessionnelle, la FNSEA, l'UNAPL et l'Usgeres, restent particulièrement attentives aux modalités d'application de ce contrat pour les TPE, qui composent l'essentiel des entreprises qu'elles représentent », déclarent les trois principales organisations patronales du « hors champ »(1) dans un communiqué diffusé le 1er octobre 2012. La négociation interprofessionnelle sur le contrat de génération a commencé le 21 septembre 2012 (AEF n°206278) et doit se poursuivre vendredi 5 octobre, pour se conclure d'ici début novembre au plus tard, selon le voeu du gouvernement. « L'importance des enjeux et les spécificités des TPE, en termes d'emploi et d'embauche doit être prise en compte. En effet, les TPE composent plus de 80 % des entreprises employeurs, couvrent 20 % des salariés, soit environ trois millions de personnes et proposent des emplois de proximité, le plus souvent qualifiants », rappellent les trois organisations qui souhaitent « mettre en lumière les principaux points sur lesquels elles attirent l'attention et la vigilance des négociateurs et des pouvoirs publics quant aux modalités d'application du dispositif aux TPE ».

Lire la suiteLire la suite
Soutien à l'économie sociale et solidaire : un projet de loi sera présenté au premier semestre 2013 (Conseil des ministres)

Un projet de loi relatif à l'économie sociale et solidaire « sera présenté au cours du premier semestre 2013 à l'issue d'une concertation approfondie avec les acteurs du secteur, essentiellement dans le cadre du Conseil supérieur de l'économie sociale et solidaire, ainsi qu'avec les collectivités locales et le Conseil économique, social et environnemental ». C'est ce qu'indique Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargé de l'Économie sociale et solidaire et de la Consommation, dans une communication relative au soutien à l'économie sociale et solidaire au Conseil des ministres du mercredi 5 septembre 2012.

Lire la suiteLire la suite
Emplois d'avenir : accueil favorable de l'Usgeres qui insiste cependant sur la nécessité d'avoir des « dispositifs de formation associés »

« L'Usgeres (Union de syndicats et groupements d'employeurs représentatifs dans l'économie sociale), qui fait de l'insertion et de l'emploi des jeunes l'une de ses priorités, accueille favorablement le projet de loi 'portant création des emplois d'avenir' mais s'inquiète d'une trop forte inadéquation entre les profils de jeunes et les besoins des employeurs ». C'est ce qu'indique l'organisation patronale dans un communiqué publié le 29 août 2012, juste avant la présentation du projet de loi en Conseil des ministres (AEF n°208132). L'Union dit en effet s'interroger « sur l'efficience du fléchage de ces emplois qui s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans décrocheurs, sans qualification ou peu qualifiés ». Elle demande notamment à ce qu'il y ait un « accompagnement renforcé du titulaire du contrat en matière de formation, notamment pour ceux qui n'ont pas le niveau requis : tutorat obligatoire et actions de formation nécessaires à l'accomplissement du projet mis en œuvre dès le début de contrat ».

Lire la suiteLire la suite
Économie sociale et solidaire : un rapport du Sénat émet des propositions pour « accélerer le développement des coopératives »

« Accélérer le développement » des coopératives en France, qui sont « un atout pour le redressement économique, et un pilier de l'ESS (économie sociale et solidaire) ». C'est l'objet d'un rapport rédigé par le groupe de travail sur l'ESS de la commission des Affaires économiques du Sénat, présenté mercredi 25 juillet 2012. Pour ses auteurs, Marc Daunis (PS, Alpes-Maritimes) et Marie-Noëlle Lienemann (PS, Paris), il est « urgent de mettre fin à la marginalisation de l'ESS » et de reconnaître l'« importance économique », du secteur qui représente « 10 % du total des salariés en France ». Au sein de ce secteur, les structures coopératives ont un fonctionnement et un statut spécifiques basés sur « une gouvernance démocratique [et] une démarche compétitive » (1). L'emploi des coopératives représente tous secteurs confondus « 308 000 emplois salariés », soit « 13,7 % de l'emploi dans le secteur de l'économie sociale et solidaire et 1,4 % de l'emploi salarié en France ». La masse salariale des coopératives dépasse quant à elle, les 10 milliards d'euros par an.

Lire la suiteLire la suite
Économie sociale et solidaire : Benoît Hamon précise la « feuille de route » de son ministère

« Le risque de ce genre de ministère est qu'il ne soit qu'un ministère de la parole. Je ne vais pas me contenter d'être l' 'homme sandwich' de l'économie sociale et solidaire », explique Benoît Hamon, mercredi 6 juin 2012. À l'occasion d'une rencontre avec la presse, le ministre délégué en charge de l'Économie sociale et solidaire détaille sa « feuille de route », témoignant de « l'engagement du président de la République » en faveur du secteur. « Le premier engament est de donner une représentation, un ministère dont l'objectif sera notamment de donner plus de visibilité aux actions des pouvoirs publics » en faveur de l'économie sociale et solidaire. « Avoir la force de frappe de Bercy est indispensable à la réalisation de cette mission ; sans cela, ce serait beaucoup plus compliqué », souligne Benoît Hamon, se félicitant ainsi d'être rattaché à Pierre Moscovici, ministre de l'Économie, des Finances et du Commerce extérieur.

Lire la suiteLire la suite