Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

URGENT. Protection de la biodiversité : les principales décisions prises à Hyderabad, où un accord a été trouvé sur le financement

La onzième conférence des parties à la convention sur la diversité biologique, réunie depuis deux semaines, s'est achevée dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 octobre 2012, avec l'obtention d'un accord sur le financement de la protection de la biodiversité. Cet accord, obtenu vers 23h30 (heure indienne) après plusieurs heures d'âpres négociations, était le principal point de crispation entre pays développés et pays en développement, menés par l'Inde en tant que présidente de la conférence. Les principaux blocages portaient sur l'échéance et la nature de l'engagement : l'Union européenne, peinant à trouver un accord au sein des 27 Etats membres, refusait de s'engager pour une échéance avant 2020, tandis que les autres pays développés (Japon, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) refusaient tout financement supplémentaire. De leur côté, les pays en développement souhaitaient un engagement des pays du nord dès 2014 dans un premier temps, puis 2015.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir