Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les maires franciliens majoritairement opposés au durcissement de la loi SRU et à la création d'une autorité organisatrice du logement

59 % des maires franciliens jugent que le relèvement à 25 % du taux minimum de logements sociaux n'est pas une bonne mesure, une proportion qui monte à 61 % pour les communes de moins de 5 000 habitants. C'est l'un des enseignements d'un sondage réalisé par l'Amif (Association des maires d'Île-de-France) et « Le Journal du Dimanche » auprès des édiles franciliens et publié dimanche 21 octobre 2012. À noter que sur les 1 194 maires franciliens interrogés, 218 ont répondu au questionnaire. Le relèvement à 25 % du taux de logements sociaux au sens de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbains) est une mesure de la loi relative « à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social », votée au Parlement et qui fait actuellement l'objet d'un examen par le Conseil constitutionnel qui pourrait l'invalider pour des raisons de procédures (AEF Habitat et Urbanisme n°204073).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Mobilisation pour le logement : le ministère représentera un projet de loi en cas de censure du texte par le Conseil constitutionnel

« Ne préjugeons pas de la décision du Conseil constitutionnel », fait valoir le ministère de l'Égalité des territoires et du Logement, auprès d'AEF Habitat et Urbanisme vendredi 19 octobre 2012, au sujet de la loi relative « à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social », adoptée la semaine dernière au Parlement (AEF Habitat et Urbanisme n°204807) et actuellement examinée par le Conseil constitutionnel (AEF Habitat et Urbanisme n°204757). Toutefois, en cas de censure du texte, le ministère réfute l'idée de le réintroduire dans le processus législatif via une proposition de loi déposée par un parlementaire de la majorité et ce afin de gagner du temps, tel qu'avancé par la presse ce jour. « Pour nous, il s'agit bien d'un projet de loi et il n'est pas question d'autre chose », argue le ministère : « Cécile Duflot est sereine, il n'y a aucun problème sur le fond, le texte correspond à un engagement fort du gouvernement. »

Lire la suiteLire la suite
Mobilisation pour le logement : l'opposition saisit le Conseil constitutionnel pour non-respect de la procédure législative

Le Conseil constitutionnel indique, jeudi 11 octobre 2012, avoir enregistré une saisine pour « contrôle de constitutionnalité des normes » (affaire n°2012-655 DC) par au moins 60 sénateurs sur le projet de loi « relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social », définitivement adopté la veille par le Parlement (AEF Habitat et Urbanisme n°204807). Dès le vote du texte, la veille, Jean-Claude Gaudin, président du groupe UMP au Sénat et François Zocchetto, président du groupe Union centriste et républicaine, ainsi que 158 sénateurs de leurs groupes, ont indiqué saisir le Conseil constitutionnel sur le texte. Par la voix de Jean-Claude Gaudin, ils précisent que leur « recours porte exclusivement sur la procédure législative, ce qui constitue une grande première depuis la révision constitutionnelle de 2008 ».

Lire la suiteLire la suite
Mobilisation pour le logement : le projet de loi est définitivement adopté, interrogations sur un possible arrangement RDSE-gouvernement

Le Parlement a définitivement adopté, mercredi 10 octobre 2012, le projet de loi « relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social », dans sa version issue de la CMP (AEF Habitat et Urbanisme n°205285). En effet, après l'adoption, la veille au Sénat, par 176 voix pour et 167 contre, du texte qui fait l'objet d'une procédure accélérée (AEF Habitat et Urbanisme n°205937), l'Assemblée nationale a, à son tour, voté en faveur du projet de loi. Lors des débats en séance, le député (UDI, Val-de-Marne) Henri Plagnol s'est interrogé quant à l'engagement qu'aurait pris, la veille, le Premier ministre pour éviter que le groupe RDSE du Sénat ne s'abstienne (1), car opposé à l'obligation pour les communes de plus de 1 500 habitants de compter au moins 10 % de logement social introduite par les députés (AEF Habitat et Urbanisme n°206062). « Je ne connais pas de précédent […] Si c'est vrai, c'est extrêmement grave et attentatoire à toutes les traditions du Parlement », déclare le député.

Lire la suiteLire la suite

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
Île-de-France : « Transférer la responsabilité du logement à une entité politique supracommunale ne résoudra pas la crise » (Patrick Jarry)
Lire la suite
Île-de-France : les objectifs de construction de logements en hausse de 53 % par rapport à 2000-2010 (étude de l'Apur)

« Les objectifs de construction inscrits dans les PLH ou les PLU [actuellement en vigueur] marquent une progression de 53 % par rapport à la production de logements sur la période 2000-2010. » C'est l'un des enseignements d'une étude menée par l'Apur (Atelier parisien d'urbanisme) et Paris Métropole auprès de 95 collectivités et intercommunalités franciliennes membres du syndicat mixte d'études (1), publiée lundi 16 juillet 2012. « Bien que relativement ambitieux, les objectifs inscrits dans les documents de programmation sont encore éloignés des objectifs de TOL [territorialisation de l'offre de logements] » instaurés par la loi Grand Paris, tempère cependant l'Apur. Plus largement ce travail vise à « connaître les projets de logements engagés et envisagés par les collectivités membres du syndicat, les outils mis en place pour faciliter la réalisation concrète de ces projets et les moyens qui seraient nécessaires, selon ces acteurs de terrains, pour faciliter la construction de logements ».

Lire la suiteLire la suite