Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

SHS : en deux ans, l'alliance Athéna « n'a rien produit qui permette d'éclairer les décideurs politiques et la communauté » (Cour des comptes)

« Alors même que la configuration duale associant une alliance nationale [Athéna] et un institut du CNRS aurait dû donner lieu à une clarification des missions et à la publication d'un document stratégique de moyen terme, l'alliance, deux ans après sa création, n'a rien produit qui permette d'éclairer les décideurs politiques et la communauté des SHS (AEF n°205412). De son côté, l'INSHS (Institut des sciences humaines et sociales) s'est installé dans un rôle qui ne s'appuie sur aucun contrat et que n'éclaire aucun programme. » Tel est l'un des constats d'un référé de la Cour des comptes sur les sciences humaines et sociales au CNRS rendu public le 30 octobre 2012 (1). « L'enjeu principal de ce contrôle était de mesurer la part prise par l'INSHS dans le dispositif national des SHS », écrit la Cour des comptes, qui constate que « l'essentiel de l'activité de l'INSHS se produit en direction des unités mixtes de recherche sur lesquelles il exerce une tutelle conjointe. Il en résulte un flottement entre un institut centré de facto sur les SHS du CNRS et une alliance qui tarde à matérialiser ce pour quoi elle a été conçue. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
SHS : l'alliance Athéna est prête à développer la bibliométrie pour valoriser la recherche française à l'international

En SHS (sciences humaines et sociales), « il serait nécessaire de disposer de données bibliométriques par discipline pour que [l']effort de recherche soit valorisé », et « l'alliance Athéna (Alliance thématique nationale des sciences humaines et sociales) pourrait être mobilisée » pour « les développer, les consolider et les centraliser ». Telle est l'une des six propositions que formule l'alliance dans le rapport de son groupe de travail sur l'internationalisation des SHS, publié le 26 septembre 2012. L'alliance estime que « ce sont ces mesures, à condition qu'elles soient faites avec rigueur et sans distorsion, qui permettront de donner le crédit international dont manquent aujourd'hui certaines disciplines des SHS ». Le groupe de travail rappelle que « la question de la position des établissements français dans les classements internationaux est (…) délicate », pour ne pas dire plus : « Le classement de Shanghai permet de constater chaque année que c'est une vraie question qui fâche. »

Lire la suiteLire la suite
Assises ESR : « Une évaluation des unités de recherche par une agence publique indépendante est indispensable » (comité de suivi de la loi LRU)

« Pour maintenir et améliorer la place de la recherche française au niveau international », le comité de suivi de la loi LRU (1) juge « important d'encourager le développement de capacités d'évaluation scientifique interne robustes dans les institutions de recherche, en particulier les universités ». C'est ce qu'il suggère dans sa contribution aux assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, datée de jeudi 20 septembre 2012. Le comité a fait partie des 53 organisations auditionnées par le comité de pilotage des assises dans la semaine du 28 au 31 août (AEF n°207864). « Parallèlement, poursuit-il, une évaluation externe transparente des unités de recherche, réalisée par des pairs, sous la responsabilité d'une agence publique indépendante des institutions qu'elle évalue et faisant largement appel à des experts étrangers est indispensable. » Le comité note toutefois qu' « une réflexion reste nécessaire sur la déontologie de l'évaluation académique, en particulier sur la prévention des conflits d'intérêt ».

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Écoles françaises à l'étranger : « Des marges de progrès importantes demeurent pour améliorer leur efficience » (Cour des comptes)

« Des marges de progrès importantes demeurent pour améliorer l'efficience des Écoles françaises à l'étranger, et leur gestion appelle de nouvelles observations. » Telle est la conclusion d'un contrôle que la Cour des comptes vient d'effectuer sur ces établissements (1) et qui a fait l'objet d'un référé transmis le 24 mai 2012 à la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, et au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Ce référé, auquel seule Geneviève Fioraso a apporté une réponse, le 23 juillet, est rendu public lundi 10 septembre 2012. « Cinq sujets appellent de votre part une impulsion », écrit la Cour des comptes aux ministres. Trois d'entre eux concernent toutes les écoles : « la mutualisation des moyens et l'efficience de la gestion des cinq écoles ; les dimensions européenne et méditerranéenne de leurs activités et la coopération avec le ministère des Affaires étrangères et européennes ; leur insertion dans le dispositif français de la recherche et de l'enseignement supérieur ». S'y ajoutent « le positionnement de la bibliothèque centrale de l'École française d'Extrême-Orient » et « les problèmes de sécurité posés par le palais Mounira qui abrite l'Institut français d'archéologie orientale du Caire ».

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Le comité de suivi LRU demande aux organismes de « veiller au respect des dispositions » sur la prime d'excellence scientifique

« L'un des objectifs affichés des réformes conduites au cours des dernières années était de mettre l'université au coeur du dispositif de recherche. Il faut admettre que cet objectif est loin d'être atteint. » C'est ce que constate le comité de suivi de la loi LRU (relative aux libertés et responsabilités des universités) dans son rapport 2011, qu'AEF s'est procuré (1) (AEF n°222670). L'une des raisons en est, selon le comité, que « la dépense de recherche de l'État passe dans une large mesure par des organismes de recherche tant fondamentale qu'appliquée, qui n'ont pour certains que des relations distantes avec l'enseignement supérieur ». Or « le développement de ces organismes de recherche limite les moyens financiers et humains disponibles pour les établissements d'enseignement supérieur, alors même que tout indique que les apports de la recherche publique pour l'économie et pour la société se font très largement à travers l'enseignement supérieur ». Aussi le comité demande-t-il de « veiller, pour contribuer à la qualité du lien entre formation et recherche, au respect des dispositions prévues dans le décret n° 2009-851 du 8 juillet 2009 sur la prime d'excellence scientifique et en particulier de son article 4 », qui prévoit l'obligation, pour les chercheurs souhaitant bénéficier de la PES (prime d'excellence scientifique), d'effectuer un service d'enseignement dans un établissement d'enseignement supérieur correspondant annuellement à 42 heures de cours' » (AEF n°292666).

Lire la suiteLire la suite
Alliance Athéna : « Le temps où les SHS ne jouissaient que d'une reconnaissance décorative est fini » (Alain Fuchs, président)

« Le grand intérêt immédiat d'Athéna (Alliance nationale des sciences humaines et sociales) est de revisiter les relations entre le CNRS et les universités dans le domaine des sciences humaines et sociales, sachant que la recherche française y est menée aux trois-quarts au sein de l'université et pour le quart restant au CNRS, à l'Ined (Institut national d'études démographiques) et dans quelques grandes écoles », considère Alain Fuchs, président du CNRS et de l'alliance, revenant pour AEF sur la première assemblée générale d'Athéna, qui s'est tenue le 27 octobre 2011. « L'alliance offre un lieu de discussion où nous pouvons nous reposer ensemble des questions sur les unités mixtes de recherche, les équipes d'accueil universitaires, l'évaluation de la qualité des équipes telle qu'elle est attestée par l'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur), l'organisation des réseaux de recherche, etc. » Le président de l'alliance voit aussi dans Athéna « le lieu où l'on peut se poser de vraies questions d'actualité pour les sciences humaines et sociales, dès lors que l'évolution du paysage conduit à quitter cette période de morcellement des universités qui a nui au système français d'enseignement supérieur et de recherche en général, aux sciences humaines et sociales en particulier ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
E-santé : la Haute autorité de santé publie 4 référentiels de télésurveillance médicale

Alors que la généralisation du remboursement de la télésurveillance médicale est prévue au plus tard le 1er juillet 2022, la HAS publie ce 26 janvier 2022 un référentiel pour les solutions de télésurveillance pour chacune des quatre pathologies suivantes : diabète, insuffisance cardiaque chronique, insuffisance rénale chronique et insuffisance respiratoire chronique. Ces quatre référentiels doivent permettre aux industriels et aux professionnels de santé de se préparer au cadre pérenne en ayant connaissance des exigences – techniques et organisationnelles, retenues par la commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts). Pour la HAS, la télésurveillance est un dispositif qui peut faciliter le suivi médical et présenter des bénéfices à la fois pour les patients, les aidants et les professionnels de santé.

Lire la suiteLire la suite