Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Manuel Valls annonce plusieurs mesures en faveur du redéploiement police-gendarmerie et du rapprochement entre les deux forces

« Aujourd'hui, la gauche est en capacité de répondre aux défis de l'insécurité et de la délinquance. » C'est ce que déclare le ministre de l'Intérieur devant l'Assemblée nationale, mardi 6 novembre 2012 en soirée. Manuel Valls intervenait dans le cadre de la discussion, en séance publique, des missions « sécurité » et « sécurité civile » du projet de loi de finances pour 2013. Au terme des débats, les crédits de ces deux missions sont adoptés par les députés, tout comme le compte spécial « contrôle de la circulation et du stationnement routiers ». Selon Manuel Valls, « le changement et la rupture par rapport au budget précédent, ce ne sont pas uniquement les postes de policiers et de gendarmes que nous allons créer, ce sont également les 3 200 postes qui devaient être supprimés et que nous gardons », affirme-t-il. « Sans effectifs suffisants, nous ne pouvons pas agir efficacement dans un domaine où le facteur humain reste majeur. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PLF 2013 : le député socialiste Daniel Boisserie préconise « la fermeture des casernes de gendarmerie sous-dotées »

« Il y a bien urgence immobilière » dans la gendarmerie nationale aujourd'hui, indique le député Daniel Boisserie (SRC, Haute-Vienne) dans un « avis » sur le programme « gendarmerie nationale » du projet de loi de finances pour 2013 fait au nom de la commission de la Défense nationale et des Forces armées de l'Assemblée nationale. Dans ce rapport, mis en ligne vendredi 2 novembre 2012, le député constate « à quel point la question immobilière [est] devenue préoccupante » pour la gendarmerie : « L'état parfois très dégradé du casernement pose désormais des problèmes en termes de sécurité et, à moyen terme, sur la motivation des personnels ». Et d'ajouter : « Faute de crédits, et malgré le recours à des financements innovants, le parc domanial n'a cessé de se dégrader : le parc de logements a 39 ans de moyenne d'âge ; celui des locaux de service 50 ans. Une centaine de casernes domaniales exigeraient des interventions urgentes ».

Lire la suiteLire la suite