Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Réussite éducative : un état des lieux des dispositifs et des journées nationales « au printemps 2013 »

« J'ai demandé aux recteurs de me faire remonter pour la fin d'année un état des lieux aussi précis que possible des dispositifs existants. Cet état des lieux débouchera au printemps 2013 sur la tenue de Journées nationales de la réussite éducative qui réuniront l'ensemble des acteurs qui y concourent quotidiennement », indique George Pau-Langevin, la ministre déléguée, à la Réussite éducative. Elle s'exprime à l'occasion de la 6e rencontre nationale de la réussite éducative, organisée à Toulouse le 8 novembre 2012. « Je connais vos interrogations sur l'avenir des Programmes de réussite éducative, sur leur place dans le paysage institutionnel des accompagnements éducatifs. [...] Je sais aussi que […] vous proposez l'inscription de la réussite éducative dans les politiques éducatives publiques. Sachez que je souhaite appréhender au mieux et au plus vite le champ et la diversité des politiques de réussite éducative qui sont menées depuis de nombreuses années dans les territoires », souligne la ministre.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Géographie prioritaire : lancement de la concertation par le ministère de la Ville

Le ministre de la Ville, François Lamy, lance jeudi 11 octobre 2012 la concertation « Quartiers : engageons le changement ! », à Roubaix (Nord), afin de redéfinir « des critères de la politique de la ville pour que les moyens soient concentrés sur les territoires qui en ont le plus besoin ». Trois groupes de travail sont installés portant « sur la carte de la géographie prioritaire », « la contractualisation, gouvernance et évaluation et le projet de territoire » et les « priorités thématiques de l'intervention ». Quatre à six séances auront lieu d'octobre à janvier 2013 et une « plénière de mi-parcours pour mettre en perspective les réflexions des différents groupes » se tiendra mi-novembre. Les conclusions de la concertation seront rendues mi-janvier dans le cadre d'un comité interministériel des villes (CIV). La réforme donnera lieu à l'élaboration d'un projet de loi.

Lire la suiteLire la suite
Éducation prioritaire : « Il faut repenser cette politique en liaison étroite avec le ministère de la Ville » (George Pau-Langevin)

« Nous souhaitons refondre la politique d'éducation prioritaire pour la rendre plus efficace », souligne George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, mercredi 29 août 2012, à l'occasion d'une conférence de presse sur la rentrée scolaire au ministère de l'Éducation nationale. « Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il y a un manque de lisibilité des dispositifs. Nous ne pouvons pas admettre que dans un certain nombre de quartiers prioritaires, toutes ces politiques aient tant de mal à compenser les inégalités », indique-t-elle. « On ne peut pas se satisfaire de ces résultats. Il va falloir repenser cette politique en liaison étroite avec le ministère de la Ville pour lui donner une meilleure lisibilité et surtout une meilleure efficacité. »

Lire la suiteLire la suite
Projet éducatif global : Dijon veut faire « sauter les barrières créées artificiellement par la politique de la ville »

« Beaucoup d'enfants auraient besoin de bénéficier d'un accompagnement scolaire et d'un programme de réussite éducative. Mais, parce qu'ils n'habitent pas à la bonne adresse, ils en sont exclus, parce que les aides prévues dans les dispositifs nationaux sont circonscrits aux quartiers relevant de la politique de la ville. Il est temps de sortir de cette logique territoriale et de faire sauter les barrières créées artificiellement par la politique de la ville », déclare Anne Dillenseger, adjointe à la ville de Dijon, déléguée à la réussite éducative, interrogée par AEF sur le projet éducatif global (PEG) adopté le 28 juin 2012 en conseil municipal (1). Le PEG acte la mise en place des réseaux de réussite éducative dans tous les quartiers de Dijon et le déploiement d'« un accompagnement scolaire pour l'enfant en fonction de ses besoins et non pas de la localisation de son école ». Il est adopté à budget constant (64 millions d'euros par an soit un quart du budget de la ville).

Lire la suiteLire la suite
Politique de la ville : la Cour des comptes prône une meilleure coordination entre MEN, Acsé et comité interministériel des villes

« Au ministère de l'Éducation nationale, outre le fait qu'inspections et rectorats ne partagent pas les informations concernant les élèves ou les tests, les données sont établies par établissement et non par domicile des élèves. Pour mesurer l'impact des programmes de réussite éducative, les services centraux chargés de la politique de la ville ne disposent donc pas d'informations sur les élèves établies en fonction de leur origine géographique », déplore la Cour des comptes dans le rapport « La politique de la ville - Une décennie de réformes », rendu public ce mardi 17 juillet 2012, au sujet du « système d'évaluation en continu » du dispositif Espoir banlieues. Aussi, et parmi 18 autres propositions, la Cour demande à ce que soit « renforcée la coordination entre le ministère de l'Éducation nationale, l'Acsé et le secrétariat général du comité interministériel des villes pour assurer une meilleure articulation des mesures éducatives financées dans les quartiers par les crédits de droit commun et par des crédits spécifiques ».

Lire la suiteLire la suite