Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

URGENT. François Hollande annonce que la réforme des rythmes « s'étalera sur deux ans »

« Vous me demandez que la réforme [des rythmes scolaires et le retour à la semaine de 4,5 jours] prenne du temps. Je suis d'accord. Cette réforme s'étalera sur deux ans », déclare François Hollande, président de la République, devant les élus réunis porte de Versailles à Paris à l'occasion du 95e congrès des maires de France. « Les communes qui pourront dès 2013 [changer les rythmes scolaires] pourront le faire, et seront accompagnées. Les autres prendront le temps nécessaire, pour que dans la concertation, nous puissions réussir cette réforme. » Le président de la République annonce également la création d'un fonds spécifique de soutien de 250 millions d'euros pour les communes mettant en œuvre cette réforme, citant notamment les communes rurales.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Rythmes scolaires : « pas de report » de la réforme, assure l'Élysée

« Il n'y a pas de projet de report de la réforme des rythmes scolaires », indique l'Élysée à AEF, mercredi 14 novembre 2012. Selon un article publié dans le journal « Les Échos », François Hollande pourrait se prononcer pour un report de la réforme à 2014 lors du congrès des maires de France lundi 19 novembre. L'AMF avait déjà indiqué à AEF le 7 novembre que la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires « devrait être repoussée à la rentrée 2014 » pour certaines communes (AEF n°202837). Le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon avait alors exprimé le lendemain son intention de maintenir l'objectif d'une réforme pour la rentrée 2013, lors du débat sur le projet de loi de finances 2013 à l'Assemblée nationale (AEF n°202764). « J'attire votre attention sur le fait que cette réforme a été préparée depuis longtemps et à l'unanimité de tous les groupes politiques de cette assemblée », avait-il déclaré aux députés.

Lire la suiteLire la suite
Rythmes scolaires : selon l'AMF, la réforme pourrait être repoussée à 2014 pour certaines communes

La mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires « devrait être repoussée à la rentrée 2014 » pour certaines communes, apprend l'AEF auprès d'André Laignel, secrétaire général de l'AMF (Association des maires de France) et président du comité des finances locales, mercredi 7 novembre 2012. Le 25 octobre, l'AMF avait demandé « un délais de deux ans » dans l'application du passage à la semaine de 4,5 jours, afin de « permettre aux communes de se préparer correctement » (AEF n°203054). « Ça devrait être le cas », souligne André Laignel, évoquant des « informations non officielles ». Il demande « que l'on ne contraigne pas toutes les collectivités à mettre en place la réforme au même rythme ». Selon lui, les problèmes soulevés par cette réforme sont de deux aspects : « financier et humain ». « Pour une grande ville universitaire, il n'y aura aucun problème. Des étudiants pourront intervenir sur les temps d'animation et d'encadrement. Mais qu'en sera-t-il pour les petites villes et les zones rurales ? », s'inquiète-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Réforme des rythmes scolaires : « un délai de deux ans » réclamé par l'Association des maires de France

L'AMF (Association des maires de France) « estime que l'application de la réforme [des rythmes scolaires] à la rentrée 2013 serait trop juste pour permettre aux communes de se préparer correctement » et demande « un délai de deux ans », indique-t-elle sur son site internet à l'issue d'un comité directeur de l'association, fin octobre 2012. « Les élus s'interrogent en effet sur les moyens dont ils disposeront pour organiser et financer le temps périscolaire supplémentaire, notamment au regard des difficultés de recrutement des personnels en milieu rural », poursuit le communiqué. L'AMF rappelle que Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, « a annoncé la prise en charge des élèves par les enseignants durant 5h par jour de classe et 3h le mercredi, auquel s'ajouteraient 2h30 hebdomadaires pour l'aide aux devoirs. 1h30 d'accueil éducatif complémentaire par semaine serait à la charge des communes et communautés (AEF n°204227) ». L'AMF demande que « cette charge » fasse « l'objet d'une évaluation précise de son impact ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Préretraite amiante : l’indemnité de cessation d’activité est calculée selon les dispositions les plus favorables

Lorsque le salarié est admis à l’Acaata et qu’il a démissionné, l’employeur doit lui verser une indemnité de cessation d’activité. Si l’accord fixant le montant de l’allocation de départ à la retraite pour tout départ volontaire à la retraite à l’initiative du salarié est plus favorable que celui relatif à l’indemnité versée lors d’un départ en cessation anticipée d’activité amiante, l’employeur doit l’appliquer au salarié. C’est ce que retient la Cour de cassation dans un arrêt publié du 22 juin 2022.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Résilience, Viginum, renseignement : le détail du rapport annuel du SGDSN
Lire la suite
Les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer de nouvelles vaccinations chez les femmes et les mineurs

Un arrêté du 12 août 2022 paru au Journal officiel du 18 août étend la liste des vaccinations que les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer sur les femmes et les enfants mineurs. Le 21 avril, elles avaient déjà obtenu, à l’instar des pharmaciens et infirmiers, le droit d’administrer aux femmes enceintes et nouveau-nés et à leur entourage immédiat, l’ensemble des vaccins inscrits au calendrier vaccinal, notamment le ROR et le DTP (lire sur AEF info). Ces nouvelles prérogatives s’étendent à tous "les mineurs selon les recommandations du calendrier des vaccinations en vigueur". L’arrêté du 12 août prend acte de recommandations de la HAS favorables à cet élargissement afin d’assurer une continuité de prise en charge de la naissance à l’adolescence. Elles ne pourront toutefois pas vacciner les enfants mineurs et les femmes immunodéprimées par des vaccins vivants atténués.

Lire la suiteLire la suite