Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Six syndicats de Pôle emploi se prononcent contre les nouveaux modes d'accompagnement des demandeurs d'emploi

Six organisations syndicales (SNU-FSU, FO, CGT, SUD, CFTC et Snap) se sont prononcées contre les « nouveaux modes de suivi et d'accompagnement » et l'EID (Entretien d'inscription et de diagnostic), et trois autres organisations syndicales (CFDT, Unsa, CFE-CGC) se sont abstenues lors du CCE de Pôle emploi des 19 et 20 novembre 2012. Dans le cadre de la mise en place du plan stratégique « Pôle emploi 2015 », les nouvelles modalités d'accompagnement doivent permettre de différencier le suivi des demandeurs d'emploi en fonction de leurs besoins et de concentrer l'effort sur ceux qui sont le plus en difficulté (AEF n°202631). Les organisations syndicales dénoncent le manque de moyens alloués à Pôle emploi pour le suivi des demandeurs d'emploi. « Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin est une bonne chose pour les demandeurs d'emploi. Pour autant, cela nécessite plus de moyens. Les 2 000 CDI supplémentaires [annoncés par Michel Sapin (AEF n°211363)], c'est mieux que rien en ces périodes de vache maigre mais le compte n'y est pas », affirme à l'AEF Christian Fallet (CFDT).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi