Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bourgogne et Franche-Comté : le centre de ressources biologiques Ferdinand-Cabanne se réorganise à l'échelle de l'interrégion

Faire du CRB (centre de ressources biologiques) Ferdinand-Cabanne, dont le siège est à Dijon (Côte d'Or), un support pour « la recherche biomédicale au niveau de l'interrégion Bourgogne Franche-Comté » : c'est l'objectif que poursuit Alain Bonnin, le président du comité technique du centre et président de l'université de Bourgogne. Le CRB, par une convention-cadre signée en 2010, va constituer à terme « la structure unique de conservation des échantillons biologiques d'origine humaine » pour les CHU de Dijon et de Besançon, pour l'Établissement français du sang de Bourgogne Franche-Comté et pour le CGFL (centre de lutte contre le cancer Georges-François-Leclerc) de Dijon », détaille-t-il à l'occasion des dix ans du CRB, célébrés le 15 novembre 2012 à Dijon.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bourgogne : la société américaine Bioscan, partenaire de l'équipex Imappi, s'implante à Dijon pour renforcer le pôle de pharmaco-imagerie

La société américaine Bioscan, spécialisée dans les systèmes d'imagerie préclinique, va implanter à Dijon, dans le courant du premier semestre 2012, son centre de R&D européen après que le projet Imappi (integrated magnetic resonance and positron emission tomography in preclinical imaging), auquel elle est associée, a été retenu en 2011 dans le cadre de l'appel à projets des équipements d'excellence (AEF n°250345). Baptisée BMIF (Bioscan Molecular Imaging France), cette filiale de Bioscan devrait générer la création de 20 emplois en R&D dans les cinq ans, pour un investissement de plus de dix millions d'euros. Le projet Imappi est chiffré au total à 21,6 millions d'euros sur neuf ans, dont 7,3 millions sont alloués par l'État. L'intervention de l'État se compose d'une dotation consomptible de 4,5 millions d'euros et d'une dotation non consomptible de 8,2 millions d'euros. Les collectivités territoriales interviennent sur le volet immobilier du projet, à hauteur de 800 000 euros financés par le Feder, par le conseil régional et par le Grand Dijon, pour la construction d'une plate-forme radio-protégée.

Lire la suiteLire la suite