Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°200868

Conférence sur la pauvreté : « On assiste à une hausse des inégalités. Jusqu'où les peuples vont-ils l'accepter ? » (J.-P. Delevoye à l'AEF)

« Lorsque l'on regarde les différents déciles, on s'aperçoit que les revenus des plus fortunés augmentent le plus fortement et, à l'inverse, que les revenus de ceux qui gagnent le moins diminuent le plus. (…) Et là, la question de fond est : jusqu'où les peuples vont-ils accepter cette augmentation des inégalités ? », s'interroge Jean-Paul Delevoye, président du Cese dans un entretien à l'AEF, quelques jours avant la tenue les 10 et 11 décembre 2012 de la conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale au Cese. L'ancien médiateur de la République estime que « si on ne retrouve pas le chemin de la cause du 'vivre ensemble' - c'est-à-dire ce qui fait société - (…) on risque d'avoir un déchirement de notre pacte social ». Pour autant, il rappelle qu' « aujourd'hui le phénomène de pauvreté est tel que personne ne peut l'ignorer » et qu' « un vrai projet politique est aujourd'hui possible ». Cette interview est la première d'une série d'entretiens qu'AEF publiera chaque jour de cette semaine précédant la tenue de la conférence. Suivront Julien Damon, docteur en sociologie et professeur associé au Master Urbanisme de Sciences Po Paris, ancien rapporteur général du Grenelle de l'insertion en 2008 ; Martin Hirsch, président de l'Agence du service civique et en Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté ; Louis Gallois, président de la Fnars et Dominique Balmary, président de l'Uniopss, qui anime le collectif Alerte.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Lutte contre la pauvreté : Martin Hirsch juge que la France bénéficie d'une conjonction politique inédite pour agir (Convergences 2015)

« La France bénéficie d'une conjonction politique inédite pour enclencher une politique efficace de lutte contre la pauvreté et la précarité », estime Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux Solidarités actives. Il répond ce vendredi 21 septembre 2012 à l'interpellation d'un anglo-saxon intervenant au terme d'un débat sur « les perspectives pour la lutte contre la pauvreté et la précarité en France après les élections présidentielles » tenu dans le cadre du forum « Convergences 2015 » organisé durant trois jours à Paris (1). Au terme de la table ronde réunissant Catherine Lemorton, présidente socialiste de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Borello, président du groupe SOS et Pierre-Yves Madignier, président d'ATD Quart monde, cet intervenant s'étonne de l'anomalie qui consiste, en France, à vouloir traiter de la question de la lutte contre la pauvreté de façon extrêmement cloisonnée, en « silots », en fonction des départements ministériels (logement, santé, emploi, etc). Martin Hirsch lui donne acte de la pertinence de sa remarque et ajoute que pour la première fois, la France du fait de l'appartenance des exécutifs tant nationaux que locaux à un même courant politique, dispose de l'ensemble des leviers pour mener une politique efficace et globale de lutte contre la pauvreté et la précarité.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Marc Ayrault lance les travaux préparatoires à la conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, présidera l'atelier consacré aux questions de santé dans le cadre de la conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale qui se tiendra les 10 et 11 décembre 2012. C'est ce qu'annonce le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors d'une réunion, à Matignon, de l'ensemble des membres du CNLE (Conseil national de lutte contre l'exclusion), jeudi 20 septembre 2012. Un groupe de travail sera chargé de préparer cet atelier thématique. Il sera piloté par Michel Legros, vice-président du conseil des formations de l'EHESP (École des hautes études de santé publique). L'atelier consacré à l'accès aux droits, aux minima et tarifs sociaux, ainsi qu'à l'intervention sociale sera quant à lui présidé par Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion. Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil de la famille, pilotera le groupe de travail chargé de le préparer.

Lire la suiteLire la suite
Rapport du CNLE : M. Touraine et M.-A. Carlotti rappellent leur mobilisation contre la pauvreté et la tenue d'une conférence en novembre

Étienne Pinte, président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale (CNLE) a remis mardi 4 septembre 2012 un rapport (AEF n°207748) sur le « reste pour vivre » à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et à Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion. Celles-ci « se félicitent », dans un communiqué du 4 septembre, de la publication de ce rapport, « qui rappelle l'importance d'améliorer la situation des ménages les plus modestes, trop souvent stigmatisés ces dernières années ». Pour les deux ministres ce document « montre la difficulté croissante qu'ont les plus fragiles de nos concitoyens à faire face à leurs dépenses incompressibles (logement, énergie, santé) et les privations intolérables que cette situation peut engendrer ». Elles rappellent également que face à cette situation « le gouvernement a engagé des mesures en faveur du pouvoir d'achat des ménages les plus modestes (notamment augmentation de 25 % de l'allocation de rentrée scolaire, lancement des négociations sur les dépassements d'honoraires et l'accès aux soins pour tous, augmentation du smic, encadrement des loyers, réforme des tarifs de l'énergie) ». Et que sera organisée les 12 et 13 novembre 2012 au Palais d'Iéna la conférence annoncée par François Hollande qui permettra l'élaboration d'un plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et les exclusions.

Lire la suiteLire la suite