Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°200847

« Il n'existe pas de filière apprentissage à part entière » (Gilles Moreau, sociologue)

« Les formations par apprentissage présentent désormais la même segmentation sociale qu'on observe dans les cursus scolaires classiques. Il y a actuellement deux marchés de l'apprentissage - l'un pour les niveaux V (CAP) et IV (Bac), l'autre pour les niveaux I (Bac+5), II (Bac+4/3) et III (Bac+2), le baccalauréat faisant office de plafond de verre - », déclare Gilles Moreau, sociologue à l'université de Poitiers, lors de son intervention sur « les nouveaux visages de l'apprentissage », à l'occasion des journées de formation des MFR (maisons familiales et rurales), jeudi 29 novembre 2012. « C'est pour cette raison qu'on ne peut pas dire qu'il existe une 'filière apprentissage' à part entière. Les probabilités qu'un jeune qui s'engage dans un CAP finisse ingénieur sont très faibles », poursuit-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le tutorat des apprentis dès l'entrée en formation, une « solution efficace » pour limiter les ruptures de contrat (Cereq)

Le tutorat mené dès la signature du contrat d'apprentissage par trois missions locales en Côte-d'Or auprès des apprentis et des employeurs « semble être une solution efficace » pour limiter les ruptures de contrat, indique une étude du Cereq sur la sécurisation des parcours des apprentis, publiée dans le « Bref » de novembre 2012 (n°301). Environ 1 100 jeunes âgés en moyenne de 18 ans de l'hôtellerie-restauration, du commerce et de la viticulture ont été suivis entre octobre 2009 et juin 2011 dans le cadre de cette expérimentation financée par le fonds d'expérimentation pour la jeunesse, portée par la mission locale de Beaune et évaluée par l'Iredu (Institut de recherche sur l'Éducation).

Lire la suiteLire la suite
Développer l'apprentissage passe par un accompagnement personnalisé des jeunes et des entreprises en cas de rupture de contrat (Cereq)

Il est « indispensable » d'accompagner « de manière adaptée et personnalisée » les jeunes et les entreprises en cas de rupture du contrat d'apprentissage pour leur permettre de « rebondir », dans le cadre d'une politique de développement quantitatif de l'apprentissage, affirme une étude intitulée « jeunes et entreprises face aux ruptures de contrat d'apprentissage ». Elle a été conduite en 2010-2011 par le Clersé (Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques) en partenariat avec le Cereq et commandée par la direction générale de l'enseignement scolaire du ministère de l'Éducation nationale (1). Pour le jeune, l'enjeu d'une rupture « réussie » sera de modifier son projet d'insertion, tandis que pour l'entreprise, il s'agira de réviser « les modalités de renouvellement de sa main d'oeuvre ». La réussite ou l'échec des pratiques de développement de l'alternance portées par les pouvoirs publics depuis plusieurs années dépendent en grande partie des effets produits par les ruptures de contrat.

Lire la suiteLire la suite