Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°200666

Conférence sur la pauvreté : « Le milieu politique n'a pas mesuré la profondeur de la crise sociale » (Dominique Balmary. Uniopss - Alerte)

« Nous ne demandons pas la lune. Soit on s'attaque à la pauvreté, soit on ne s'y attaque pas. Si l'on veut faire de la croissance et du désendettement, il faut s'attaquer au problème de la pauvreté », déclare Dominique Balmary, président de l'Uniopss et du collectif Alerte (1) dans une entretien à l'AEF, à quelques jours de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, qui se tient à Paris, au palais d'Iéna, siège du Cese, les 10 et 11 décembre 2012. Dominique Balmary souligne que les associations seraient « extrêmement déçues » en l'absence de réponse ambitieuse de la part du gouvernement. Il espère une double prise de conscience de la part des acteurs politiques et du grand public pour garantir davantage de solidarité nationale. En outre, sur les problématiques de précarité professionnelle, Dominique Balmary livre son regard sur les négociations en cours et sur le recours aux contrats aidés, en particulier aux emplois d'avenir en espérant que ce « pari » sera réussi.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
Conférence sur la pauvreté : « Il faut fusionner le RSA avec l'ASS et la PPE » (Julien Damon à l'AEF)
Lire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Conférence sur la pauvreté : « On assiste à une hausse des inégalités. Jusqu'où les peuples vont-ils l'accepter ? » (J.-P. Delevoye à l'AEF)
Lire la suite
Les propositions du collectif Alerte avant la conférence contre la pauvreté et l'exclusion des 10 et 11 décembre 2012

« Alors que s'ouvrent les travaux de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté et l'exclusion, le collectif Alerte (1) présente au chef de l'État, au gouvernement et au CNLE [Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale] les propositions des associations de solidarité, […] un vaste ensemble de mesures relevant de nombreux ministères et devant être coordonnées par le Premier ministre », annonce le collectif dans un communiqué diffusé le 15 octobre 2012. Parmi les « mesures incontournables » qui doivent être abordées lors de la conférence selon Alerte, « revaloriser le RSA socle et indexer les minima sociaux » sur l'évolution des dépenses courantes de consommation, « développer l'accompagnement des demandeurs d'emploi », « rendre effectif le droit des bénéficiaires de minima sociaux à obtenir une place en crèche pour leurs enfants et renforcer les moyens des missions locales » « développer la participation des personnes en situation de pauvreté dans les instances de concertation de toutes les institutions publiques qui les concernent » ou encore « donner aux demandeurs d'asile un accueil digne et le droit de travailler »

Lire la suiteLire la suite
L'Uniopss alerte le gouvernement sur le manque de « réalisme » du programme emplois d'avenir

L'Uniopss (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux) se dit « inquiète » concernant « le réalisme » du projet gouvernemental visant à créer 150 000 « emplois d'avenir » en faveur des jeunes peu qualifiés, dont 100 000 en 2013. C'est que déclare son président, Dominique Balmary, lors de la la présentation de son document de rentrée sociale, mardi 25 septembre 2012. L'Uniopss juge cependant « très intéressant dans son principe » la mise en oeuvre de cette nouvelle génération de contrats aidés par l'État et se dit prête à y « adhérer ». Reste que son président s'interroge sur la capacité des associations, qui seront « le principal terrain d'accueil de ces jeunes », à répondre à cette demande gouvernementale. Les associations « sont pour beaucoup d'entre elles dans une situation financière difficile. Elles devront non seulement embaucher, mais encore proposer obligatoirement aux jeunes une formation sur le financement duquel la loi est totalement muette. Il va falloir que les pouvoirs publics mettent leurs actes, et leurs moyens, en harmonie avec leurs projets. »

Lire la suiteLire la suite
Lutte contre la pauvreté : Martin Hirsch juge que la France bénéficie d'une conjonction politique inédite pour agir (Convergences 2015)

« La France bénéficie d'une conjonction politique inédite pour enclencher une politique efficace de lutte contre la pauvreté et la précarité », estime Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux Solidarités actives. Il répond ce vendredi 21 septembre 2012 à l'interpellation d'un anglo-saxon intervenant au terme d'un débat sur « les perspectives pour la lutte contre la pauvreté et la précarité en France après les élections présidentielles » tenu dans le cadre du forum « Convergences 2015 » organisé durant trois jours à Paris (1). Au terme de la table ronde réunissant Catherine Lemorton, présidente socialiste de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Borello, président du groupe SOS et Pierre-Yves Madignier, président d'ATD Quart monde, cet intervenant s'étonne de l'anomalie qui consiste, en France, à vouloir traiter de la question de la lutte contre la pauvreté de façon extrêmement cloisonnée, en « silots », en fonction des départements ministériels (logement, santé, emploi, etc). Martin Hirsch lui donne acte de la pertinence de sa remarque et ajoute que pour la première fois, la France du fait de l'appartenance des exécutifs tant nationaux que locaux à un même courant politique, dispose de l'ensemble des leviers pour mener une politique efficace et globale de lutte contre la pauvreté et la précarité.

Lire la suiteLire la suite