Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°200644

Sécurisation de l'emploi : « Une augmentation généralisée du coût des CDD est inenvisageable » pour l'UPA

« L'UPA veut rappeler que les principaux motifs pour lesquels les entreprises ont recours aux CDD sont tout à fait objectifs : activités saisonnières, remplacements pour maladie ou maternité, commande exceptionnelle… C'est pourquoi une augmentation généralisée du coût des CDD est inenvisageable, seuls les cas de recours abusifs devant être pénalisés », explique l'organisation patronale, mercredi 5 décembre 2012, à la veille de la septième séance de négociation sur la sécurisation de l'emploi. Après la CGPME (AEF n°200771), c'est donc l'UPA qui rejette ouvertement l'idée d'une modulation des cotisations d'assurance chômage pour les contrats courts qui ne tiendrait pas compte de l'objet des dits contrats.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sécurisation de l'emploi : la CGPME ne signera pas l'accord « s'il comprend une taxation systématique des CDD » (Jean-François Roubaud)

« Je ne signerai pas [l'accord sur la sécurisation de l'emploi] s'il comprend une taxation systématique des CDD », affirme le président de la CGPME, Jean-François Roubaud, mardi 4 décembre 2012 à l'occasion d'une conférence de presse consacrée au lancement de la campagne annuelle de son organisation en faveur du développement de la formation professionnelle dans les PME (AEF n°200772). Il ne ferme toutefois pas la porte aux discussions et reconnaît qu'après avoir connu une situation de « blocage », « les discussions avancent ». « Il faut trouver une forme de modulation » qui permette de lutter contre certains « abus » de recours aux aux contrats précaires, qui existent surtout dans de « grandes entreprises d'État », tout en laissant la latitude aux PME d'avoir recours à une forme de contrat à même de « répondre à de vrais besoins ». Dans le même temps, Jean-François Roubaud souligne également qu'il est « favorable » à l'ouverture de discussions « au niveau des branches » pour cadrer les CDD.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : les syndicats dénoncent un texte déséquilibré avec une flexibilité immédiate et des nouveaux droits ultérieurement

« Il y a une forme d'arrogance patronale : Quand j'entends que le texte crée dix nouveaux droits pour les salariés, je réponds que ce n'est pas dans le texte. On a des promesses de droits renvoyés à des négociations et la création de faux droits », déclare Stéphane Lardy (FO), vendredi 30 novembre 2012, à l'issue de la sixième séance de négociation nationale interprofessionnelle sur la sécurisation de l'emploi. « Nous avons une première partie Dr Jekyll avec des avancées renvoyées aux calendes grecques et une seconde partie Mister Hyde où l'on passe immédiatement le licenciement à la moulinette », réagit Agnès Le Bot (CGT). D'une manière générale, les représentants syndicaux regrettent que les mesures en matière de flexibilité de l'emploi inscrites dans le texte patronal soient d'application directe, alors que les droits nouveaux en faveur des salariés sont globalement renvoyés à des négociations ultérieures au niveau interprofessionnel ou dans les branches.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : les principales évolutions du nouveau texte patronal

La délégation patronale à la négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l'emploi présente un deuxième texte, premier « projet d'accord national interprofessionnel » formalisé, à l'occasion de la sixième séance de négociation entre les partenaires sociaux sur la sécurisation de l'emploi, vendredi 30 novembre 2012 (AEF n°201078). Le texte est désormais organisé autour de six titres : « Créer de nouveaux droits pour les salariés afin de sécuriser les parcours professionnels », « Renforcer l'information des salariés sur les perspectives et les choix stratégiques de l'entreprise pour renforcer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences », « Donner aux entreprises les moyens de s'adapter aux problèmes conjoncturels et de préserver l'emploi », « Développer l'emploi en adaptant la forme du contrat de travail à l'activité économique de l'entreprise », « Favoriser l'embauche des salariés en rationalisant les procédures de contentieux judiciaire » et la « Reprise de site ». Ce projet d'accord est accompagné de six annexes précisant les pistes de réflexion patronales. Voici les principales évolutions figurant dans ces documents totalisant 61 pages par rapport au précédent texte.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : le patronat propose un nouveau projet d'accord reprenant le principe de droits rechargeables à l'assurance chômage

La délégation patronale à la négociation nationale interprofessionnelle sur la sécurisation de l'emploi vient de transmettre aux organisations syndicales un nouveau projet d'accord, jeudi 29 novembre 2012, à la veille de la sixième séance de négociation entre les partenaire sociaux. Dans ce texte, accompagné de six annexes, le patronat propose de créer un système de droits rechargeables à l'assurance chômage, répondant ainsi à une revendication forte de la CFDT. Ceci étant, il n'est pas proposé de mettre en oeuvre immédiatement un tel dispositif, ce qui nécessiterait un avenant à l'accord national interprofessionnel sur l'assurance chômage. La délégation patronale s'engage à le « mettre en place, à l'occasion de la prochaine négociation sur l'assurance chômage », c'est-à-dire courant 2013.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : les syndicats attendent des précisions de la part du patronat et des avancées en matière de sécurisation

« Il est important que les uns et les autres comprennent que pour aboutir, et je n'ai pas l'ombre d'un doute que l'on aboutira, il faut prendre en compte les deux parties », à savoir l'adaptabilité pour les employeurs et la sécurité pour les salariés, explique Patrick Bernasconi, chef de file (Medef) de la délégation patronale, à l'issue de la cinquième séance de négociation sur la sécurisation de l'emploi, jeudi 15 novembre 2012. Cette journée a été l'occasion pour les partenaires sociaux de balayer l'intégralité du premier texte patronal et de préciser leur point de vue. D'une manière générale, les organisations syndicales considèrent que ce texte global manque de clarté et fait la part trop belle aux aspects liés à la flexibilité. Un nouveau texte doit être transmis avant la prochaine séance qui aura lieu le vendredi 30 novembre 2012, la séance du 22 étant annulée pour des raisons d'agenda.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : les syndicats accueillent très défavorablement le premier texte patronal

« Je dirais : enfin un texte mais c'est un texte martyr très éloigné de ce que nous voulons », réagit Patrick Pierron (CFDT) à l'ouverture de la cinquième séance de négociation sur la sécurisation de l'emploi, jeudi 15 novembre 2012. Réagissant au premier texte transmis par la délégation patronale, le négociateur de la CFDT regrette que ce document soit « très précis sur la flexibilisation et très vague sur le recul de la précarité ». De leur côté, Agnès Le Bot (CGT) juge le texte « proprement inacceptable voire provocateur » et Marie-Françoise Leflon (CFE-CGC) considère que « c'est une catastrophe ».

Lire la suiteLire la suite