Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°200559

ARS Lorraine : « l'accès aux soins » et « la qualité de prise en charge des personnes âgées en Ehpad », chantiers d'amélioration du PRS

L'amélioration de l'accès aux soins, la qualité de prise en charge de la personne âgée en Ehpad, ou encore la promotion d'une « organisation régionale de santé de qualité et efficiente » : telles sont les actions majeures du projet régional de santé engagées en Lorraine, indique Jean-François Bénévise, directeur général de l'ARS de Lorraine, le 28 novembre 2012 lors d'un point-presse à Nancy, proposant un premier point d'étape du PRS arrêté le 20 juillet dernier. Le directeur général y a notamment exposé les principes stratégiques pour favoriser « la recomposition de l'offre de soins » dans un contexte de restructurations : CHT, projets médicaux de territoire, requalification des effectifs, etc.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
ARS Lorraine : le service « iMad » expérimenté pour les admissions en SSR (soins de suite et de réadaptation) généralisé d'ici mars

Tous les établissements de santé ayant un service MCO (« médecine, chirurgie, obstétrique ») et/ou SSR (« soins de suite et de réadaptation ») de Lorraine, publics et privés, auront accès au nouveau service « iMad » (Internet Medical Admissions) d'ici à mars 2013, annoncent les services de l'ARS Lorraine, pilote de ce projet de plateforme régionale de gestion des admissions de patients en établissements SSR qui est mis en oeuvre par le GCS Télésanté Lorraine, ont indiqué les services de l'ARS à l'occasion des 2e rencontres régionales iMad le 14 novembre 2012 à la faculté de médecine à Nancy. Cette démarche remonte à l'année 2088. « Elle émane des professionnels de santé en région, qui voulaient améliorer la lisibilité de l'offre de soins en SSR en développant un outil informatique », indique le docteur Sylvie Gamel, chef de projet à l'ARS Lorraine. « De plus, une nouvelle réglementation sur les établissements SSR (1) a alors recommandé la mise en place d'un outil web pour aider les établissements MCO et SSR dans leur travail d'orientation et de transfert d'un patient vers la structure SSR la plus adaptée à son projet de rééducation et de réadaptation ».

Lire la suiteLire la suite
Restructuration d'Alpha Santé (nord-Lorraine) : la reprise de l'hôpital d'Hayange validée par le CHR Metz-Thionville

« Le conseil de surveillance du CHR Metz-Thionville a accepté, à l'unanimité, la proposition de reprise de l'hôpital d'Hayange [association Alpha Santé, passée en mars dans le giron du groupe « SOS »], sous réserve de confirmation par l'État de l'octroi d'une aide financière évaluée à 5 millions d'euros », lors de sa dernière réunion, le 29 juin 2012. Il s'agit de « compenser le déficit d'exploitation de l'hôpital et de favoriser le plan d'accompagnement social et de retour à l'équilibre financier », indique la direction de l'établissement par communiqué. Des discussions techniques sont engagées entre le groupe « SOS » et le CHR Metz-Thionville (Moselle) pour « mettre en oeuvre les modalités pratiques de cette reprise », qui pourrait intervenir au 1er août.

Lire la suiteLire la suite
CHU de Nancy : la réduction du déficit « confirmée pour 2011 », selon la direction

« Le CHU de Nancy confirme la réduction de son déficit en 2011. [Celui-ci] s'élève désormais à 12 millions d'euros, soit 1,9 % de son budget global, qui se monte à 636 millions d'euros [de recettes] », indique courant mars 2012 sa direction par communiqué de presse, évoquant quelque 648 millions d'euros de dépenses engagées en parallèle. La situation financière de l'établissement serait « en amélioration constante », « le déficit étant passé de - 32,8 millions d'euros en 2008, à - 29,8 millions d'euros en 2009, puis à - 15,4 millions d'euros en 2010 ». « Pour la première fois depuis 2006, sa capacité d'autofinancement nette est redevenue positive (+ 1,9 millions d'euros, pour - 1,7 million d'euros en 2010 et - 5 millions d'euros en 2009) ». Éric Zürcher, directeur des finances du CHU, indique à AEF les principaux leviers employés pour faire progresser les ressources de l'établissement.

Lire la suiteLire la suite
ARS Lorraine : « les coopérations entre établissements », défi majeur du projet régional de santé 2012-2016

« Le PRS 2012-2016 de Lorraine repose sur une vision globale […]. Il s'agit de travailler de plus en plus en termes de parcours des personnes, en identifiant les difficultés et points de rupture, mais également de travailler sur le territoire le plus adapté : bassins de service intermédiaire, territoires de santé départementaux (AEF n°252320), cadre transfrontalier, etc. » : telle est la ligne directrice retenue par Jean-François Bénévise, directeur général de l'ARS Lorraine, qui présentait les principales actions retenues à la presse jeudi 8 mars 2008 à Nancy. Ce document, soumis à la consultation jusqu'au 4 mars (AEF n°221358), sera arrêté d'ici au mois de juin. Selon le directeur général, ce projet « extrêmement ambitieux » repose sur plusieurs mots-clés réunis dans l'acronyme « Psaeb » : « prendre soin », « accessibilité » (géographique, économique et sociale), « efficience » et « bénéfique et bienveillant ».

Lire la suiteLire la suite
Maladies du souffle : une campagne de prévention de la BPCO mise en oeuvre en Lorraine, pour dépister davantage les publics à risque (ARS)

Le programme régional de prévention de la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive), lancé début 2011 avec le soutien de l'ARS-Lorraine, fera l'objet d'un « bilan » le 3 février 2012 en comité de pilotage, pour « évaluer l'adhésion des professionnels de santé et des patients, en vue d'une adaptation et de son éventuelle extension » indique à AEF Annick Dieterling, chef du département « promotion de la santé et prévention » de l'ARS-Lorraine. La région est l'une des plus concernées par cette affection, le taux de mortalité régional dépassant de 50 % le taux national (17 décès pour 100 000 habitants en Lorraine, 11 pour 100 000 habitants en France). « On note en moyenne 422 décès par an par BPCO (1), ces chiffres étant probablement sous-estimés du fait du nombre élevé de malades non diagnostiqués. L'année 2011 a surtout été consacrée à la sensibilisation et à la formation des médecins au dépistage de la BPCO », précise le docteur Annick Dieterling.

Lire la suiteLire la suite
Projet de plateau technique unique en Moselle-Est : « un choix technocratique, ou de cohérence territoriale ? » (Dr. Élisabeth Parizel)

Le projet mosellan de PTU (plateau technique unique), établi en 2007 et inscrit au plan Hôpital 2012, « existe bel et bien, mais est toujours un canard sans tête », regrette auprès d'AEF le Dr. Élisabeth Parizel (Freyming-Merlebach), l'un de ses promoteurs, anciennement chargée de mission par l'ARH de Lorraine (devenue ARS-Lorraine), début octobre 2011. « Ce plateau, conçu comme volontairement ramassé (300 à 400 lits), vise à accueillir les services chauds à haute densité d'actes (réanimation et soins intensifs), à sécurisation maximale (accouchements, actes interventionnels), et les spécialités non dispersables (imagerie lourde, cardiologie, neurologie, cancérologie) » du Bassin houiller (Moselle-Est), s'accompagnant d'une mise en réseau des établissements de proximité par télémédecine. Déclaré « prioritaire » par Roselyne Bachelot [alors ministre de la Santé] en 2008, ce plateau envisagé à Betting devrait voir son financement assuré par l'État et le régime minier, gagé sur le retour à l'équilibre des établissements participants. « [Mais aujourd'hui], va-t-on vers un choix technocratique, ou un choix de cohérence territorial innovant ? Nous sommes toujours en attente d'arbitrage ministériel [par Xavier Bertrand] sur son dimensionnement, et donc sur l'enveloppe budgétaire possible », indiquent à AEF les Drs. Élisabeth Parizel, radiologue, et Marrel, neurologue.

Lire la suiteLire la suite