Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°200322

Intermittents : le ratio prestations-cotisations en 2011 est « le moins déséquilibré » depuis 2002 mais reste « élevé » (Pôle emploi)

« La stabilité des prestations versées combinée à la hausse des cotisations encaissées conduit au rapport entre ces deux grandeurs le moins déséquilibré de la période 2002-2011. Situé à 5,25 (contre 5,47 en 2010), il reste toutefois élevé », souligne Pôle emploi, dans une étude sur « les allocataires indemnisés au titre des annexes 8 et 10 en 2011 », rendue publique début décembre 2012. En effet, pour les allocataires relevant des annexes 8 (techniciens) et 10 (artistes) du règlement de l'assurance chômage, le régime a versé 1,27 milliard d'euros en 2011 (+0,6 % par rapport à 2010) et a reçu 242 millions d'euros de cotisations (+4,8 % par rapport à 2010).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 65 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Indemnisation des intermittents : « Il ne faut pas agiter des chiffons rouges comme le déficit des annexes 8 et 10 » (Aurélie Filippetti)

« Il est normal, pour un grand pays dont l'économie repose largement sur la culture, qu'il y ait un mécanisme d'indemnisation du chômage spécifique. Il ne faut pas, non plus, agiter des chiffons rouges comme le déficit des annexes 8 et 10 [de la convention d'assurance chômage]. L'assurance-chômage pour les artistes et les techniciens du spectacle, ce n'est pas un système pour les privilégiés mais pour des gens précaires », déclare la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, dans un entretien accordé au « Monde » daté du mardi 11 septembre 2012.

Lire la suiteLire la suite
Les commissions des Affaires sociales et Culturelles de l'Assemblée lancent une mission sur les emplois culturels et les intermittents

« Les commissions des affaires culturelles et de l'éducation et des affaires sociales ont décidé de créer une mission d'information commune pour mener une réflexion sur les questions relatives à l'emploi culturel en France », indique la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, mardi 10 juillet 2012. Cette mission est censée examiner « toutes les formes d'exercice d'un métier artistique en intégrant pour les professions salariées la question des emplois permanents ou intermittents ».

Lire la suiteLire la suite
Indemnisation des intermittents : « On sera obligé de réouvrir le dossier avant fin 2013 » (Aurélie Filippetti, ministre de la Culture)

« La convention Unédic arrive à terme fin 2013 et il y aura un travail à engager rapidement », annonce Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, lundi 21 mai 2012, sur France Inter. Interrogée sur l'indemnisation des intermittents du spectacle réglementée par les annexes 8 et 10 de la convention d'assurance chômage, la ministre « considère que l'intermittence permet de financer la création [mais] il y a certaines réformes à faire pour permettre de pérenniser l'ensemble du système ». « Cela ne relève pas que du ministère de la Culture puisque c'est avant tout une négociation entre partenaires sociaux. On sera obligé de réouvrir le dossier avant la fin 2013 », ajoute-t-elle.

Lire la suiteLire la suite
Pôle emploi dénombre près de 52 000 employeurs d'intermittents du spectacle au 3e trimestre 2011 pour 166 400 salariés intermittents

« Au total, 51 870 employeurs […] ont employé au moins un salarié intermittent du spectacle au cours du 3e trimestre 2011. Par rapport au même trimestre de l'année précédente, on note une légère baisse du nombre d'employeurs (-0,9 %), mais une hausse du nombre de contrats, du volume d'heures travaillées, de la masse salariale versée ainsi que du nombre de salariés employés au cours du trimestre », souligne Pôle emploi, dans une étude publiée le 5 avril 2012. Au total, ce même trimestre, 166 372 intermittents du spectacle ont été employés, ce qui représente une hausse de +3,2 % par rapport au 3e trimestre 2010. La masse salariale croît de +5,1 % pour s'élever à 716 millions d'euros, le nombre de contrats d'intermittence augmente sur l'année de +3,5 % pour s'établir à 939 000 au 3e trimestre.

Lire la suiteLire la suite
Intermittents : « S'il s'agit de financer la production culturelle, l'assurance chômage n'est pas l'instrument optimal » (Bruno Coquet)

« S'il s'agit de financer la production culturelle, l'assurance chômage n'est clairement pas l'instrument optimal », estime Bruno Coquet, président du Comité de l'emploi de l'Union européenne et conseiller auprès du délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle, Bertrand Martinot, dans un article de la revue « Futuribles » d'octobre 2010 intitulé : « Les intermittents du spectacle : un régime d'assurance chômage avantageux et discutable ». Cet article est publié alors que la convention d'assurance chômage, entrée en vigueur le 1er avril 2009, arrivera à son terme le 31 décembre prochain et doit faire l'objet d'une renégociation prévue à partir du mois de novembre. Compte tenu de la situation financière dégradée de l'Unédic (déficits prévisionnels cumulés de 9,5 milliards d'euros en 2010 et de 13 milliards en 2011) et de l'impact éventuel sur le régime d'assurance chômage de la réforme des retraites, cette renégociation risque de donner lieu à quelques vives controverses. L'une d'entre elles portera sans doute sur le régime d'indemnisation « très avantageux » dont bénéficient les intermittents du spectacle.

Lire la suiteLire la suite