Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°199931

Marisol Touraine fait du « pacte territoire-santé » annoncé dans la Vienne un « marqueur de gauche » de sa politique pour l'accès aux soins

Un « pacte Territoire-santé » décliné en douze « engagements » pour lutter contre des « déserts médicaux » qui gagnent du terrain en France est annoncé, ce jeudi 13 décembre 2012, par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine lors d'un déplacement en région Poitou-Charentes dans la commune de Scorbé-Clairvaux (Vienne). La ministre a choisi une région très en pointe sur le thème de l'accès aux soins et qui se veut exemplaire avec, depuis 2004, 26 maisons de santé pluriprofessionnelles créées et 19 en train de sortir de terre pour signifier que l'État, représenté en région par les ARS, entend bien accompagner et faciliter les initiatives des professionnels de santé et des collectivités territoriales. Marisol Touraine dénonce la « politique du laisser faire » des précédents gouvernements : « on a beaucoup parlé et peu agi et systématiquement échoué depuis dix ans ». Elle reproche à ses prédécesseurs d'avoir multiplié les « dispositifs ponctuels et éphémères sans s'assurer de leur mise en place ». Au contraire, elle promet de suivre personnellement les « plans d'actions » que les agences régionales de santé mettront en musique sur les territoires les plus en difficulté. Elle devait d'ailleurs présider dès son retour de la Vienne une réunion de l'ensemble des directeurs généraux d'ARS pour leur signifier leur « feuille de route ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Déserts médicaux : le bureau de l'association des maires de France demande à être consulté sur les propositions concrètes du plan Touraine

Le bureau de l'association des maires de France, réuni mercredi 12 décembre 2012, à la veille de la présentation du plan de lutte contre les déserts médicaux par Marisol Touraine dans la Vienne, rappelle la responsabilité de l'État en matière d'offre de santé et d'accès aux soins et demande à être consulté sur l'ensemble des propositions concrètes d'application de ce plan. Il insiste sur « la nécessaire et urgente mise en oeuvre de mesures assurant une couverture médicale de l'ensemble des territoires à des tarifs accessibles ». Les maires et présidents de communautés de communes font le constat que des « territoires de plus en plus nombreux et étendus » sont concernés par des difficultés d'accès aux soins et ce, malgré les initiatives portées par les communes et intercommunalités pour faciliter l'installation des médecins. « Des mesures fortes doivent être prises au niveau national pour pallier ces carences qui ne peuvent être résolues par des initiatives locales », assure l'AMF.

Lire la suiteLire la suite
Praticiens territoriaux de médecine générale : Marisol Touraine fixe à 55 000 euros le niveau de salaire annuel d'un généraliste débutant

« Un jeune médecin doit gagner 55 000 euros dans l'année. S'il n'arrive pas à ce plafond-là, on lui paiera la différence entre ce qu'il a gagné et 55 000 euros, ce qui lui permet d'avoir une forme d'assurance », a déclaré Marisol Touraine dimanche soir sur « M6 » dans le cadre d'une émission consacrée aux remèdes à la désertification médicale qui concernent certaines zones rurales et péri-urbaines. La ministre des Affaires sociales et de la Santé veut offrir un revenu garanti aux jeunes médecins généralistes tout juste diplômés qui postuleront pour l'un des 200 postes de « praticiens territoriaux de médecine générale » à pourvoir l'an prochain. Ces postes sont créés par le PLFSS 2013 adopté définitivement ce lundi 3 décembre par les députés. L'UFML réagit lundi 3 décembre en expliquant que « le fait d'assurer ces 4 600 euros, en laissant le tarif de la consultation à 23 euros ne résout rien à terme » à la question des déserts médicaux car elle est le résultat du « désengagement de l'État de ces zones géographiques, de l'abandon de la médecine libérale avec des rémunérations indignes qui ne reflètent plus la pratique, des obligations et des taches administratives toujours plus nombreuses, d'un vieillissement de la population médicale et donc de sa pénurie. ». Les internes de médecine générale de l'Isnar jugent au contraire cette mesure « bienvenue à cette période charnière du début de l'exercice ambulatoire, où les charges peuvent être supérieures aux revenus le temps de la création d'une patientèle. »

Lire la suiteLire la suite
La fédération des villes moyennes prône des conventionnements différenciés pour garantir le maintien d'une offre « de ville » en secteur 1

La FVM (Fédération des villes moyennes), présidée par Christian Pierret maire PS de Saint-Dié (Vosges), qui organisait hier, mercredi 14 novembre, une rencontre sur le thème « Tous les territoires ont droit à la santé » s'alarme de la « tendance à la concentration de l'offre de soins ». L'association, forte de 200 adhérents, publie un « manifeste » visant à faire jouer aux villes moyennes « un rôle de pivot au sein des territoires de santé ». Soucieux de pérenniser les centres hospitaliers généraux en encourageant l'exercice multi-sites des médecins entre les CH et les CHU, le manifeste suggère de réformer les outils de tarification à l'activité et le financement des hôpitaux pour « tenir compte des charges des missions de service public qui incombent aux établissements des villes moyennes ». Et parmi les dispositions tendant à favoriser une présence médicale et paramédicale « accessible à tous dans tous les bassins de vie », elle préconise le développement des « conventionnements à plusieurs échelles (nationales, régionales, locales) », afin de garantir le maintien d'une offre « de ville » en secteur 1 à l'échelle des zones d'emploi.

Lire la suiteLire la suite