Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Jean-Marc Ayrault appelle les missions locales à faire vivre la « garantie jeunes » à partir de septembre 2013

« Je veux donner toute sa place au réseau des missions locales dans la politique pour la jeunesse mise en œuvre par le gouvernement. [Ces structures] sont de très belles inventions car elles mettent les jeunes au centre du dispositif et vont au-delà des logiques de cloisonnement, en prenant en compte à la fois les questions d'emploi, de santé, de logement, de culture et surtout les projets des jeunes », déclare Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, mardi 18 décembre 2012, à Lille, en clôture de la rencontre nationale des missions locales, organisée à l'occasion des 30 ans du réseau. Michel Sapin était intervenu la veille devant les représentants des missions locales (AEF n°199696). « Une autre force des missions locales est qu'elles reposent sur l'implication des acteurs de terrain », poursuit-il, tout en soulignant « l'engagement des équipes et leur sens militant ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
30 ans des missions locales : regards croisés entre deux directrices et deux syndicalistes sur l'évolution et l'avenir du réseau

« Certes le taux de chômage et les difficultés augmentent, mais on s'aperçoit que lorsque l'on va chercher des niches d'emploi et des solutions alternatives, on trouve des choses », explique Evelyne Brunau, directrice de la mission locale de Strasbourg. Créé en 1982, le réseau des ML fête cette année ses 30 ans, présent sur l'ensemble du territoire, il poursuit aujourd'hui encore le même objectif : permettre à tous les jeunes de 16 à 25 ans de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur insertion professionnelle et sociale. Si l'accompagnement est global dans les missions locales, « l'emploi, ou plutôt l'employabilité, reste toujours la finalité », remarque Marie Rondwasser, directrice de la ML de Touraine Côté Sud, l'insertion professionnelle étant un pilier de l'insertion sociale. Qu'elles comptent une centaine de salariés et accueillent environ 7 000 jeunes par an, comme la ML de Strasbourg, ou fonctionnent avec une équipe de sept personnes et reçoivent près de 600 jeunes, comme celle de Touraine Côté Sud, les ML « travaillent toutes différemment, poursuit Marie Rondwasser. Car nous remplissons une mission de service public en nous adaptant à notre environnement. » À l'occasion de cet anniversaire, plusieurs acteurs des ML détaillent pour l'AEF les évolutions des pratiques du réseau.

Lire la suiteLire la suite