Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand Paris Express : la SGP publie trois cartes répertoriant les gisements fonciers et les projets urbains

La SGP (société du Grand Paris) vient de mettre en ligne sur son site internet les trois cartes inédites du réseau de métro automatique du Grand Paris Express présentées lors du Simi (salon de l'immobilier d'entreprise), le 6 décembre 2012. La première présente les gisements fonciers potentiellement mutables dans un rayon de 400 et 800 mètres autour de chaque gare du réseau, à l'exception des gares parisiennes.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 67 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Le Grand Paris Express on en a besoin et on le fera. Il faut donc travailler sur l'ingénierie financière du projet » (Daniel Canepa)

« On ne pourra pas dire 'il n'a rien fait pendant quatre ans'. On a fait beaucoup de choses sur la réorganisation des services, sur le Grand Paris, sur le logement, mais il reste beaucoup de choses à faire. Je vous disais que j'étais triste… c'est parce qu'on n'a pas fini », déclare Daniel Canepa, visiblement ému, jeudi 20 décembre 2012, lors de sa dernière rencontre avec la presse en tant que préfet d'Île-de-France avant son remplacement par Jean Daubigny, à compter du 2 janvier 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°199532). « C'est un peu dur, je ne m'attendais pas à une telle brutalité comme cadeau de Noël. J'ai été prévenu par un coup de fil du ministre de l'Intérieur à 19h la veille du Conseil des ministres », confie-t-il précisant qu'il quittera la préfecture dès le 21 décembre. « On ne m'a pas proposé de poste. J'envisage donc de vivre par mes propres moyens, dans le privé, autour de ce que je sais faire : la médiation et le travail avec les collectivités, les grandes institutions, les grandes entreprises », explique-t-il encore.

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : des élus franciliens de l'opposition lancent une pétition « pour sauver le [projet] d'un plan à la découpe »

« Prendre des engagements, en particulier financiers, clairs, fermes et définitifs affirmant que l'intégralité du réseau Grand Paris Express, tel qu'il a été conçu et tel qu'il résulte de l'accord entre l'État et la région du 26 janvier 2011, sera réalisé dans les délais initialement prévus. » Telle est la demande qu'adressent des élus franciliens au président de la République, dans une pétition intitulée « Sauvons le Grand Paris - Pour la réalisation rapide de tout le Grand Paris Express ». À l'origine de cette initiative, Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement populaire à la région Île-de-France, et les présidents des conseils généraux des Hauts-de-Seine, des Yvelines et du Val-d'Oise, Patrick Devedjian (UMP), Alain Schmitz (UMP) et Arnaud Bazin (DVD), estiment dans un communiqué commun, diffusé lundi 17 décembre 2012, qu' « au lieu d'apporter enfin les assurances attendues par les élus de tous bords, le rapport Auzannet renforce au contraire les craintes qui se sont fait jour depuis plusieurs mois ».

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : le surcoût « n'est [pas] une surprise » pour le PS, des élus locaux franciliens appellent à réaliser l'intégralité du réseau

« Qu'il y ait une augmentation des coûts de 9,5 milliards d'euros n'est une surprise que pour ceux qui ne voulaient pas regarder la réalité en face. À plusieurs reprises, j'ai dénoncé ce manque de sincérité des prévisions, notamment à travers un rapport parlementaire en 2011 (AEF Habitat et Urbanisme n°227483), qu'aucun élu UMP n'avait alors remis en cause », affirme Annick Lepetit, secrétaire nationale aux transports du PS et par ailleurs députée de Paris, après la publication, jeudi 13 décembre 2012, du rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express (AEF Habitat et Urbanisme n°199967). Le document, remis par son auteur, Pascal Auzannet, à la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement ce jeudi, revoit en effet le montant du projet à la hausse : il devrait atteindre « 30 milliards d'euros en valeur 2012 ». L'élue estime que « Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont menti aux Franciliens depuis trois ans en leur faisant des promesses inconsidérées, tout en sachant que les délais et les coûts annoncés n'étaient pas tenables ».

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Grand Paris Express : un coût total de 30 milliards d'euros et une réalisation probablement étalée à horizon 2030 (rapport Auzannet)
Lire la suite
Grand Paris : « Je ne vais pas me laisser imposer un changement du projet » (Jean-Paul Huchon)

« Un rapport ne m'impressionne pas », assure Jean-Paul Huchon, mercredi 12 décembre 2012, à la veille de la remise du rapport d'expertise de Pascal Auzannet sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de métro automatique du Grand Paris Express, à Cécile Duflot, la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement (AEF Habitat et Urbanisme n°200371). Le président (PS) de la région Île-de-France, qui s'exprime à l'occasion de la présentation à la presse du projet de budget 2013 (1), considère qu' « il ne faut pas toucher à un accord politique [fait] pour le bien des gens, pour changer le système de transport ». « On a un projet du Grand Paris, il a été voté, et fait l'objet d'un protocole [d'accord État-région], je m'en tiens au protocole », ajoute le président du Stif, précisant qu'il ne « trouverai[t] pas de très bon goût qu'on [lui] dise qu'on ne dessert pas » le Nord-Est, la ligne orange, etc. Une remise en cause du projet qu'il avait déjà récusée début décembre, lors de son audition par la commission du développement durable de l'Assemblée nationale (AEF Habitat et Urbanisme n°200680).

Lire la suiteLire la suite