Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Grand Paris Express : la SGP publie trois cartes répertoriant les gisements fonciers et les projets urbains

La SGP (société du Grand Paris) vient de mettre en ligne sur son site internet les trois cartes inédites du réseau de métro automatique du Grand Paris Express présentées lors du Simi (salon de l'immobilier d'entreprise), le 6 décembre 2012. La première présente les gisements fonciers potentiellement mutables dans un rayon de 400 et 800 mètres autour de chaque gare du réseau, à l'exception des gares parisiennes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Le Grand Paris Express on en a besoin et on le fera. Il faut donc travailler sur l'ingénierie financière du projet » (Daniel Canepa)

« On ne pourra pas dire 'il n'a rien fait pendant quatre ans'. On a fait beaucoup de choses sur la réorganisation des services, sur le Grand Paris, sur le logement, mais il reste beaucoup de choses à faire. Je vous disais que j'étais triste… c'est parce qu'on n'a pas fini », déclare Daniel Canepa, visiblement ému, jeudi 20 décembre 2012, lors de sa dernière rencontre avec la presse en tant que préfet d'Île-de-France avant son remplacement par Jean Daubigny, à compter du 2 janvier 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°199532). « C'est un peu dur, je ne m'attendais pas à une telle brutalité comme cadeau de Noël. J'ai été prévenu par un coup de fil du ministre de l'Intérieur à 19h la veille du Conseil des ministres », confie-t-il précisant qu'il quittera la préfecture dès le 21 décembre. « On ne m'a pas proposé de poste. J'envisage donc de vivre par mes propres moyens, dans le privé, autour de ce que je sais faire : la médiation et le travail avec les collectivités, les grandes institutions, les grandes entreprises », explique-t-il encore.

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : le surcoût « n'est [pas] une surprise » pour le PS, des élus locaux franciliens appellent à réaliser l'intégralité du réseau

« Qu'il y ait une augmentation des coûts de 9,5 milliards d'euros n'est une surprise que pour ceux qui ne voulaient pas regarder la réalité en face. À plusieurs reprises, j'ai dénoncé ce manque de sincérité des prévisions, notamment à travers un rapport parlementaire en 2011 (AEF Habitat et Urbanisme n°227483), qu'aucun élu UMP n'avait alors remis en cause », affirme Annick Lepetit, secrétaire nationale aux transports du PS et par ailleurs députée de Paris, après la publication, jeudi 13 décembre 2012, du rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express (AEF Habitat et Urbanisme n°199967). Le document, remis par son auteur, Pascal Auzannet, à la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement ce jeudi, revoit en effet le montant du projet à la hausse : il devrait atteindre « 30 milliards d'euros en valeur 2012 ». L'élue estime que « Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont menti aux Franciliens depuis trois ans en leur faisant des promesses inconsidérées, tout en sachant que les délais et les coûts annoncés n'étaient pas tenables ».

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : « Je ne vais pas me laisser imposer un changement du projet » (Jean-Paul Huchon)

« Un rapport ne m'impressionne pas », assure Jean-Paul Huchon, mercredi 12 décembre 2012, à la veille de la remise du rapport d'expertise de Pascal Auzannet sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de métro automatique du Grand Paris Express, à Cécile Duflot, la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement (AEF Habitat et Urbanisme n°200371). Le président (PS) de la région Île-de-France, qui s'exprime à l'occasion de la présentation à la presse du projet de budget 2013 (1), considère qu' « il ne faut pas toucher à un accord politique [fait] pour le bien des gens, pour changer le système de transport ». « On a un projet du Grand Paris, il a été voté, et fait l'objet d'un protocole [d'accord État-région], je m'en tiens au protocole », ajoute le président du Stif, précisant qu'il ne « trouverai[t] pas de très bon goût qu'on [lui] dise qu'on ne dessert pas » le Nord-Est, la ligne orange, etc. Une remise en cause du projet qu'il avait déjà récusée début décembre, lors de son audition par la commission du développement durable de l'Assemblée nationale (AEF Habitat et Urbanisme n°200680).

Lire la suiteLire la suite