Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°198094

Sécurisation de l'emploi : Laurence Parisot (Medef) appelle le Parlement à transposer l'accord « en l'état »

« Cet accord [sur la sécurisation de l'emploi] est potentiellement un accord historique. Nous sommes prêts à reprendre le qualificatif [d'historique avancé en son temps par François Hollande], car le contenu peut aboutir à une transformation profonde des relations sociales et de la vie des entreprises », déclare Laurence Parisot, à l'occasion de sa conférence de presse mensuelle, mardi 15 janvier 2013. Ceci étant, la présidente du Medef annonce qu'elle sera particulièrement « vigilante » à « la ratification par le Parlement » du projet de loi transposant les dispositions de l'accord. « Nous attendons que celui-ci respecte l'équilibre et la lettre de l'accord […]. J'espère que l'Assemblée nationale et le Sénat comprendront l'intérêt qu'il y a à voter le texte en l'état », explique-t-elle. La transcription législative du projet d'accord fera l'objet de toutes les attentions de la part des partenaires sociaux signataires, la CGT et FO, non signataires, ayant annoncé leur volonté de peser sur les débats parlementaires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sécurisation de l'emploi : la CGT confirme son refus de signer l'accord national interprofessionnel

« Le bureau confédéral de la CGT confirme l'avis négatif de la délégation CGT sur l'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 [« pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés »] qui modifierait profondément le code du travail », confirme l'organisation syndicale, lundi 14 janvier 2013. « Ce texte marque une grave régression des droits sociaux des salariés et va a contrario des objectifs fixés par la 'grande Conférence sociale' et celle de la 'lutte contre la pauvreté'. Il contient de multiples dispositions pour faciliter les licenciements et accentuer la flexibilité », précise la CGT.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : le comité directeur de la CFE-CGC se prononce en faveur de la signature de l'ANI

Le « comité directeur [de la CFE-CGC] s'est prononcé en faveur de la signature [du projet d'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 « pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés »] pour relancer l'emploi ! », fait savoir la confédération, lundi 14 janvier 2012. « L'accord finalisé est une étape importante, fondatrice, offensive et mesurée pour assurer aux salariés de véritables droits face aux effets ravageurs de la baisse de compétitivité ou la disparition des entreprises », considère la CFE-CGC qui ajoute avoir « joué son rôle de contrepoids entre trop de réformisme et trop de dogmatisme ». La décision de signer a été adoptée « à l'unanimité » au sein du comité directeur, précise auprès de l'AEF, Marie-Françoise Leflon, la négociatrice de la confédération de l'encadrement.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : FO confirme sa volonté de ne pas signer le projet d'accord

« À l'unanimité le bureau confédéral de Force ouvrière décide de ne pas signer l'accord interprofessionnel portant sur la compétitivité et la sécurisation de l'emploi », fait savoir l'organisation syndicale, lundi 14 janvier 2013. Conformément à l'avis de son négociateur Stéphane Lardy, FO considère que le texte ouvert à la signature depuis le 11 janvier « se caractérise par : 'la flexibilité, c'est maintenant, la sécurisation de l'emploi pour demain, peut-être' ».

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : réactions des négociateurs syndicaux et patronaux

La CFDT, la CFE-CGC et la CFTC devraient confirmer dans la semaine à venir leur décision de signer le projet d'accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013. À l'inverse, la CGT et FO indiquent que leur opposition à cet accord se poursuivra au-delà de la fin de la négociation, que ce soit lors des débats parlementaires ou lors de la mise en application des mesures dans les entreprises. De son côté, après des tensions entre organisations qui se sont révélées tout au long de la négociation, le patronat se montre soudé dans la défense de ce texte. Voici les principales réactions des négociateurs syndicaux et patronaux à l'issue de la négociation.

Lire la suiteLire la suite
Sécurisation de l'emploi : François Hollande demande au gouvernement de préparer un projet de loi afin de « transcrire fidèlement » l'accord

« L'État prendra, comme il en avait pris l'engagement, toutes ses responsabilités. Je demande donc au gouvernement de préparer, sans délais, un projet de loi afin de transcrire fidèlement les dispositions d'ordre législatif prévues dans l'accord. » C'est ce qu'indique François Hollande, président de la République, dans un communiqué publié vendredi 11 janvier 2013, à l'issue de la négociation entre partenaires sociaux qui a débouché sur un projet d'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 « pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés ». De son côté, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, précise que « le gouvernement prendra, comme convenu, ses responsabilités, respectera le travail des partenaires sociaux et engagera en conséquence la rédaction d'un projet de loi qui sera présenté au Conseil des ministres au début du mois de mars ».

Lire la suiteLire la suite